Harcèlement sexuel: des milliers d'employés de Google dans la rue
Suivez ce qui se passe dans le Monde à travers Plantète Infos
Monde

Planète infos… Des tombes déplacée… Macron perd des points… Harcèlement sexuel

  • Harcèlement sexuel: des milliers d’employés de Google dans la rue

Des milliers d’employés de Google ont observé jeudi un arrêt de travail pour dénoncer la gestion du harcèlement sexuel au sein de l’entreprise. De Singapour à New York, en passant par Londres et même au siège mondial en Californie, tout le monde a suivi.

Ce mouvement social, le premier de cette ampleur au sein de cette entreprise symbole de modernité, est parti d’un article du New York Times paru la semaine dernière: le quotidien affirmait que Google avait couvert ces dernières années une série de cas de harcèlements sexuels impliquant des hauts responsables.

Abus sexuels en Corée, la boîte noire du Lion Air, Sri Lanka en crise...
Retrouvez en quelques lignes l’actualité dans le monde au quotidien
  • Trump: “Les soldats pourraient tirer sur les migrants s’ils leur jettent des pierres”

L’armée américaine sera sans pitié. Elle pourrait être amenée à tirer sur les migrants tentant d’entrer illégalement aux Etats-Unis si jamais ils lancent des pierres sur les soldats, a déclaré jeudi Donald Trump, au cours d’une déclaration consacrée à l’immigration. Notons qque plusieurs “caravanes” de migrants centraméricains font actuellement route vers les Etats-Unis.

  • Angleterre: Des tombes déplacées pour y laisser place à une nouvelle ligne

A Londres, une armée d’archéologues fait émerger de l’argile grasse et compacte des milliers de tombes qui seront déplacées pour faire place à une nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse. Plus de 1.200 des quelque 40.000 dépouilles ont déjà été mises au jour à St James Gardens, à côté de la gare d’Euston, un espace vert désormais fermé au public qui fut un cimetière entre 1788 et 1853. Il fait partie de la soixantaine de sites archéologiques définis dans le cadre du projet géant High Speed 2 (HS2), nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse qui traverse l’Angleterre.

  • Macron a encore perdu des points

Emmanuel Macron a perdu quatre points, à 21% de bonnes opinions, un plus bas depuis son élection, dans le baromètre de novembre de l’institut de sondages YouGov pour Le HuffPost et CNews publié jeudi.

Le président français tombe même sous la barre des 20% chez certaines catégories de sondés comme les 35-54 ans (18%) ou les femmes (18%) dans cette enquête réalisée les 24 et 25 octobre, une semaine après le remaniement ministériel qui était censé relancer son quinquennat.