Hindu Common Front – Somduth Dulthumun: «Nous réclamons des excuses de Navin Ramgoolam»
C’était en fin de matinée à  Asso Villas, Belle Mare, ce mercredi 6 novembre.
Actualités

Hindu Common Front – Somduth Dulthumun: «Nous réclamons des excuses de Navin Ramgoolam»

Le Hindu Common Front (HCF), regroupant une douzaine d’organisations, par la voix de son président, Somduth Dulthumun réclame des excuses du leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolam par rapport à ses propos, touchant les susceptibilités hindoues, tenus lors d’un congrès nocturne dans une région de la capitale. C’était en fin de matinée à  Asso Villas, Belle Mare, ce mercredi 6 novembre.

«Lors de son intervention, Navin Ramgoolam a soutenu qu’une personne mourante ne meurt pas aussi longtemps qu’on n’infuse pas de pièces de monnaie pour lui donner à boire cette infusion. C’est à ce moment que l’âme quitte le corps corporel de cette personne. De tels propos déplaient la communauté hindoue dans son ensemble», a affirmé Somduth Dulthumun. Il a souligné que ces propos sont condamnables.

Le président du Hindu Common Front, Somduth Dulthumun, encadré d’autres dirigeants du HCF et des deux Achyaryas, Soopal et Suresh.

Pour le président du HCF «a little knowledge is a dangerous thing.» Il a argué que le leader du Ptr ne devrait pas faire référence aux rituels hindous à des fins politiques, surtout en pleine campagne électorale. «Navin Ramgoolam aurait dû lire les livres sacrés hindous avant de débiter des insanités. De par ses propos, il a ridiculisé la réligion hindoue. Le comble est qu’il a dénigré les hindous. Nous en sommes très affectés», a maintenu Somduth Dulthumun.

Emboitant le pas au président du HCF, Gautam Fekhna a confie qu’il est issu d’une famille védique. «Un vrai polititicien devrait savoir tout ce que contient un livre sacré auquel, il fait référence. Dès le départ, nous avons condamné cet écart de langage du leader du Ptr», a déclaré Gautam Fekhna.

Pour sa part, Shreedanand Cullychurn, autre dirigeant du HCF a rappelé que cette plateforme regroupe tous les représentants de la communauté hindoue du pays. «Toute personne qui désire connaître les valeurs de l’hindouisme doit se faire un devoir de lire les livres sacrés. Or, les propos insensés de Navin Ramgoolam sont répandus comme une traînée de poudre au sein de familles hindoues dans des villages»,  a déclaré Shreedanand Cullychurn. «Maurice étant un pays arc-en-ciel, il est inconcevable qu’on tient certains propos à l’encontre de familles hindoues. Enough is enough ! Il ne faut pas se servir de la politique au détriment de la communauté hindoue»,  a-t-il argué. Kunal Kumar Caullychurn, a soutenu que les 16 étapes des rituels hindous doivent être respectés.

Deux prêtres hindous présents, en l’occurrence les Acharyas Soopal et Suresh à cette conférence de presse ont, également, condamné les propos de Navin Ramgoolam. Ils ont soutenu que le leader des Rouges doit des excuses aux hindous.

Hindu Common Front – Somduth Dulthumun: «Nous réclamons des excuses de Navin Ramgoolam»