1er Mai: Soodesh Callichurn annonce un plan de relance pour préserver l’emploi”
“Il y a des entreprises  qui ont bénéficié le Wage Assistance Scheme et qui ont procédé à de licenciements. La MRA en a une liste. Nous nous assurerons qu’ils restituent les fonds qui leur ont été octroyés. Des sanctions s’ensuivront”,  martèle Soodesh Callichurn.
Actualités

1er Mai: Soodesh Callichurn annonce un plan de relance pour préserver l’emploi”

Le ministre du Travail, des Relations Industrielles et de l’Emploi, Soodesh Callichurn a annoncé un plan de relance pour préserver l’emploi. C’était sur les ondes de Wazaa FM, ce vendredi 1er mai.

“Sans entreprises, il n’y a pas d’employés et sans employés, les entreprises ne peuvent pas fonctionner. Nous travaillons sur un plan d’aide, destiné aux entreprises, afin que des employés ne soient pas licenciés”, soutient Soodesh Callichurn.

En réponse à une question pa rapport à un appel qu’il aurait fait à cette occasion du 1er Mai, marquant les célébrations de la fête du Travail, le ministre Callichurn insiste: “Dans on rapport ILO (International Labour Organisation, ndlr) a maintenu que dans la conjoncture actuelle, li na pa ler pou guet pos. Li enn moment de solidarité. Isi, gouvernema pe fer tout pou bann entreprises na pas mett travayer dehor.” Ainsi, il a lancé une mise en garde aux entreprises qui l’auraient fait. “Il y a des entreprises  qui ont bénéficié le Wage Assistance Scheme et qui ont procédé à de licenciements. La MRA en a une liste. Nous nous assurerons qu’ils restituent les fonds qui leur ont été octroyés. Des sanctions s’ensuivront”,  martèle le ministre du Travail, des Relations Industrielles et de l’Emploi.

Auparavant, il souhaite une bonne fête du Travail aux salariés. Il salue ceux qui travaillent en cette période de confinement. Arguant que le mot sacrifice vaut son pesant d’or en cette période de crise sanitaire, Soodesh Callichurn, il déclare que le monde entier mène le combat contre un “virus invisible” qui cause des dégâts sans précédents dans les secteurs économiques et sociaux.

“Quant à nous à Maurice, tout ce que nous faisons pour le secteur informel est reconnu par les instances internationale”, maintient-il.

Pour ce qui est de la reprise économique, Soodesh Callichurn déclare: “Nous vivons dans l’inquiétude. Nous sommes dans l’attente de développements dans ce sens. Prenons l’exemple, de Tuna, l’entreprise travaille pour le marché national et international. Ainsi, la reprise économique se fera progressivement.”

1er Mai: Soodesh Callichurn annonce un plan de relance pour préserver l’emploi”