Connect with us

Actualités

Pravind Jugnauth : « Le soutien et dévouement du secteur privé est primordial »

Published

on

Pravind Jugnauth : « Le soutien et dévouement du secteur privé est primordial »

Pravind Jugnauth : « Le soutien et dévouement du secteur privé est primordial »

 

Plus d’une bonne centaine homme d’affaires et autres investisseurs, à l’initiative de la State Bank of Mauritius (SBM), s’étaient donné rendez-vous au siège du BPML à Ebène pour le Budget Insight. Invité d’honneur, le ministre des Finances Pravind Jugnauth a expliqué que la nouvelle ère de développement que le gouvernement inaugure avec le budget 2016-17 requiert l’engagement de tout un chacun

« Les réactions après la présentation du budget étaient positives. Mais aujourd’hui, je constate que les réactions sont de plus en plus positives. Les initiatives prises par la SBM sont intéressantes. Car elles encouragent les gens à tirer avantage des mesures budgétaires. » C’est ce qu’a affirmé le ministre des Finances et du Développement économique Pravind Jugnauth à la presse.

Il était l’invité d’honneur au Budget Insight organisé par la SBM au siège du BPML à Ebène. Une première pour cette institution bancaire qui avait réuni bien plus qu’une centaine d’hommes d’affaires et d’investisseurs.

« Avec le Finance Bill déjà voté au Parlement, la responsabilité me revient, au sein du gouvernement, de mettre en application les mesures budgétaires. Quand il s’agit de mettre à exécution des gros projets, tous gouvernements confondus ont eu des difficultés. Cependant, il est de notre devoir de réaliser tous ce que nous avons annoncé dans le budget. »

Auparavant lors de son intervention, le ministre des Finances a expliqué que c’est une « lourde tache » de préparer le budget national surtout quand on doit faire face à une économie mondiale en proie d’incertitudes.

 

Rupture avec le passé

 

« C’est pour cette raison que dans le discours budgétaire, j’ai mis l’accent sur le fait qu’il est nécessaire de changer la façon de faire les choses et aussi les choses qu’on fasse afin de s’engager sur le chemin qui mène à un fort taux de croissance. »

Pravind Jugnauth a aussi expliqué qu’il faut qu’il y ait une rupture avec le passé qui a étouffé le processus de développement ces dix dernières années et de voir l’avenir sous un nouveau jour.

« Il est évident que le gouvernement ne pourra pas tout faire seul. Cette nouvelle ère de développement que nous inaugurons avec le budget 2016-17 requiert l’engagement de tout un chacun que ce soit dans le domaine économique, du développement social ou l’environnement. »

Pravind Jugnauth a expliqué à la communauté des affaires que leur soutien et dévouement sera primordial. Le budget 2016-17, selon le ministre des Finances, offre le soutien dont les hommes d’affaires et investisseurs ont besoin pour développer leur business afin de stimuler l’économie, de créer plus d’emploi et rehausser le niveau de vie de tout un chacun.

« In fact, we have set out to support small businesses, start-ups, exporters and local manufacturers, shape a new and more modern destiny for our traditional industries and give an unprecedented spur to the digital economy and boost up the green economy, the blue economy, the film industry and the Africa Strategy amongst others. »

Le ministre Jugnauth a fait ressortir que tout ceci est pour relancer les investissements du secteur privé qui depuis ces dernières années sont en baisse.

« Ces nouvelles mesures refaçonneront une nouvelle société. Nous avons touché tous les aspects à savoir ease to doing business, accès aux capitaux, cost to capital, incitants fiscaux, market expansion through economic diplomacy, maintenir la productivité et promouvoir la technologie et l’innovation. »

Pravind Jugnauth a affirmé que le gouvernement a introduit de nouvelles mesures pour régler les problèmes que fait face le marché du travail notamment le chômage et l’inadéquation des compétences.

« En préparant le budget, le gouvernement a sérieusement songé à résoudre le problème de l’inadéquation des compétences qui est un phénomène complexe et un sérieux obstacle à l’investissement. Nous pensons qu’il est important de s’assurer qu’ils y aient des compétences adéquates en prévision de la demande du marché du travail. »

 

Les priorités économiques au premier rang

 

Le ministre des Finances devait préciser que c’est un des secteurs où le gouvernement a besoin de la collaboration de tous les acteurs. Et d’ajouter que le gouvernement s’attend à ce que la communauté des affaires fasse plus en ce qui concerne la formation.

« Nos universités et autres institutions tertiaires doivent revoir leur approche par rapport à la formation et l’éducation. Les chercheurs d’emploi doivent adopter une attitude plus positive en rehaussant et adaptant leur compétence. Les étudiants doivent être bien orientés dans leur choix de carrière. »

Pravind Jugnauth a ajouté que le gouvernement veut s’assurer que les jeunes aient des opportunités d’emploi convenable. Autrement, a-t-il ajouté, il y aura davantage de richesse et davantage d’inégalité.

Intervenant avant le ministre des Finances, le président du SBM Group, Kee Chong Li Kwong Wing a expliqué qu’après des années de fléchissement et stagnation économique, il y a de grandes attentes par rapport au budget 2016-17.

« C’était un temps où la population s’attendait à un changement, une nouvelle direction et un nouveau leadership économique. Avec ce budget, les priorités économiques sont au premier rang », a affirmé Kee Chong Li Kwong Wing.

Le président du SBM Group a ajouté que le ministre des Finances a bien précisé dans le discours du budget que c’est une rupture avec le passé.

Il est à noter que plusieurs intervenants de différents secteurs notamment les petites et moyennes entreprises, l’informatique et autres canier et manufacturier ont aussi pris la parole.

 

Commentaires

Actualités

[Vidéo] Pravind Jugnauth appelle à la collaboration de la diaspora mauricienne

Published

on

Pravind Jugnauth appelle à la collaboration de la diaspora mauricienne

[Vidéo] Pravind Jugnauth appelle à la collaboration de la diaspora mauricienne 

« Vous avez le devoir d’être les ambassadeurs d’une Île Maurice moderne à travers le monde ». Tel est le message du Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors du lancement de l’International Conference Of the Mauritian Academic Diaspora’. C’était ce mardi 20 février, au Paul Octave Wiéhé, à Réduit.

Cette conférence, qui a pour thème « Showcasing International Sucess ». Cela s’inscrit dans le cadre des célébrations du 50ème anniversaire de l’indépendance de Maurice.

Dans son discours, le chef du gouvernement a rappelé que ceux faisant partie de la diaspora mauricienne, doivent collaborer avec les intuitions locales, « surtout dans le but de promouvoir le pays comme un ‘Higher Education Destination’ pour la région, qui est en ligne avec la vision du gouvernement ».

De plus, fait-il ressortir, « en aidant la patrie, cela créera de l’emploi et augmentera ainsi la richesse du pays, afin de devenir un ‘high income country ».

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Salaire minimum : jusqu’à Rs 50,000 d’amende pour non-respect

Published

on

Salaire minimum : jusqu’à Rs 50,000 d’amende pour non-respect

Salaire minimum : jusqu’à Rs 50,000 d’amende pour non-respect

Le non-respect du paiement du salaire minimum est une offense. Ceux qui enfreignent la loi risquent une amende allant jusqu’à Rs 50,000. C’est ce que prévoit la section 22 du National Minimum Wage Consultative Council Act 2016.

Le ministère du Travail veille au grain. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’une soixantaine d’officiers, effectuent une descente des lieux, dans plusieurs entreprises du pays, depuis le lundi 5 février. L’objectif : veiller à ce que les employeurs respectent la mise en œuvre du salaire minimal, qui est effectif depuis le 30 janvier.

A ce jour, les officiers du ministère ont effectué des visites dans 521 compagnies dans divers secteurs. Lors des inspections, ils ont découvert que 126 d’entre elles, n’ont pas respecté la loi.

Cependant, les employeurs ont déclaré qu’ils vont appliquer cette mesure à la fin de février, avec les arrérages. Si ces derniers ne respectent pas le délai, le ministère entamera des poursuites légales.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Foudre et averses : causes et risques entourant ces phénomènes

Published

on

Foudre et averses : causes et risques entourant ces phénomènes

Foudre et averses : causes et risques entourant ces phénomènes

Le pays fait face à un débalancement météorologique avec les récentes grosses averses et la foudre qui s’est abattue sur deux personnes. Ces phénomènes, accompagnés de fort taux de pluviométrie, des vagues de chaleur entre autres se font de plus en plus récurrents.

Selon un prévisionniste de la station de météo de Vacoas, ces évènements sont dus à de l’humidité et instabilité présentes dans l’atmosphère qui forment des nuages cumulonimbus. Ces nuages contiennent des particules d’eaux lourdes et légères (particules de glace). Celles-ci créent des champs électriques lorsqu’elles entrent en contact avec la force des courants ascendants et descendants. La décharge électrique (éclair) est suivie du tonnerre.

Ainsi, ces nuages actifs, porteurs de grosses pluies occasionnent ces phénomènes de plus en plus. Les objets pointus, les hautes structures verticales comme des bâtiments, les arbres isolés et les personnes dans des terrains ouverts sont les plus à risque. L’impact, dépendant de l’intensité de ces nuages cumulonimbus, peut causer des dégâts matériels ou même mortel.

Plusieurs précautions sont à prendre dans de telles situations. Les personnes doivent s’abriter dans des bâtiments, éviter les objets métalliques, fermer toutes les fenêtres de la maison ou de la voiture, débrancher tous les appareils électroniques.

La météo de Vacoas prévoit que notre région demeure sous l’influence des nuages associés à la zone d’instabilité. Ainsi, le mauvais temps persistera durant les prochains jours avec des conditions atmosphériques humides et instables, propices à la formation des nuages à caractère orageux. Le public est avisé de prendre les précautions nécessaires.

 

 

 

 

Commentaires

Continue Reading

A la une