Connect with us

Actualités

Sir Anerood Jugnauth: “Pravind Jugnauth sera le prochain Premier ministre”

Published

on

Sir Anerood Jugnauth: “Pravind Jugnauth sera le prochain Premier ministre”

Sir Anerood Jugnauth: “Pravind Jugnauth sera le prochain Premier ministre”

Il est connu pour son franc-parler. Sir Anerood Jugnauth a été direct cet après-midi lors d’une conférence de presse: “Il n’y a pas d’autres choix. Pravind Jugnauth sera le prochain Premier ministre”.  L’homme fort du gouvernement, qui est parti assister à l’assemblée générale des Nations Unies, a également abordé le cafouillage dans le communiqué du conseil des ministres, les allégations de Me Kailash Trilochun et le dossier Chagos.

C’est l’annonce qu’il ne tiendra pas 5 ans au poste de Premier ministre qui a été le point phare de cette conférence de presse tenue au bâtiment du Trésor ce lundi. “Mo pas capave alle jusqu’à 5 ans.  La Constitution est claire, pour devenir Premier ministre, il faut être le leader du parti  et commande en majorité. Pou bizin aplik sa, pena lot swa. Pravind sera  le prochain Premier ministre », a-t-il expliqué sans donner les détails sur une date.

Le ton était donné en début de conférence de presse. Sir Anerood Jugnauth qualifie sa participation devant l’Assemblée générale des Nations Unies de ‘mission sacrée’ pour son pays. Il est catégorique, à l’effet, que “Maurice a un strong case.”  Il se dit heureux du consensus national dans ce combat que le pays va mener pour que les îles de Diego Garcia retournent sous notre contrôle. “C’est un combat que nous allons mener pour reprendre le contrôle de l’Archipel. Le leader de l’Opposition et Olivier Bancoult, nous allons tous dans la même direction et je suis très confiant que l’Assemblée des Nations Unies va nous accorder une haute attention.”

SAJ a fait uns sortie virulente contre celui qu’il qualifie de ‘fameux avocat’, soit Me Trilochun. “D’abord il faut préciser que je n’a jamais donné mon accord pour que l’on paie par l’heure. C’est faux de dire ça”, a soutenu le Premier ministre, qui confirme la tenue d’une réunion dans son bureau. “J’ai tenue cette réunion à la demande du Chairman de l’ICTA. J’ai invité Pravind. Roshi Bhadain était là justement pour discuter de cette affaire car je n’étais pas d’accord avec le prix réclamé. Mo ti trouve ça exorbitant. J’ai été avocat. Pour éne case, pas capave paye sa quantité cash la. Mo fin dire li carré carré li pe fer dominer. Surtout qu’il était le conseiller légal de l’ICTA. Mo fin dire li reguette so prix et d’aller trouver un accord raisonnable. C’est coume sa ki sa fin terminer. Derrière mo le dos zot fin tombe d’accord pour ale paye par l’heure. Jamais mo fin signe en papier. ”

Après le ‘Rotweiller’ de Pravind Jugnauth, c’est au tour du Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, d’ajouter son grain de sel après les allégations de ce dernier à l’effet qu’il aurait touché des commissions. “Ou trouve-moi demande commission avec sa batchiara-là.”

Il est aussi revenu sur le communiqué du conseil des ministres portant sur l’Heritage City. “Un cafouillage a été à l’origine de ces deux communiqués”,  déclare SAJ, qui précise que le projet a bel et bien été discuté et un comité mis sur pied mais que le mot ‘revival’ n’était pas approprié. Il a donné une version officielle de ce qui s’est passé. «C’est Roshi Bhadain qui a appelé le Clerk pour lui demander pourquoi aucune mention n’a été faite de Heritage City dans le premier communiqué car cela avait été discuté. Il a agi de bonne foi», a affirmé Premier ministre. Et d’ajouter que «dans cette affaire, il n’y a pas eu de manipulation ou de mauvaise foi». 

Pourquoi revenir sur un dossier qui a été enterré par le Conseil des ministres? “On a déjà dépensé beaucoup d’argent et il y a d’autres réclamations à payer. C’est l’argent des contribuables. Pas capave laisse sa alle dans dilo. Mo fin dire nou met en comité et guetter ki ban vrai problème et vine avec un projet acceptable.”

Sur le dossier l’éducation, Sir Anerood Jugnauth dit avoir demandé à sa ministre de l’Education de rencontrer les représentants des élèves pour leur expliquer la position de l’Etat.

Commentaires

Actualités

[Vidéo] Marche de protestation : « Faites attention! Ce n’est que le début…»

Published

on

Marche de protestation : « Faites attention! Ce n'est que le début...»

[Vidéo] Marche de protestation : « Faites attention! Ce n’est que le début…»

Ils disent être victime du ‘hindu bashing’. Les dirigeants de plusieurs groupes socio-culturels ont manisfesté dans les rues de la capitale, ce samedi 24 février. Ils se sont tous rassemblés au Champ de Mars avant de se rendre devant les locaux de Radio One à la rue Brown Sequard.

Une centaine de membres munis pancartes et portant des ‘kanwar’, ils exprimé leur mécontentement suite à un article paru dans lexpress le 14 février. Prakash Manaroo, le porte-parole, a lancé une sévère mise en garde à la Sentinelle« Faites attention! Cette marche n’est que le début…»

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Journée de la femme : l’actrice Sridevi participera aux activités

Published

on

Journée de la femme : l’actrice Sridevi participera aux activités

Les fans du cinéma Bollywoodien seront ravis. L’actrice Sridevi Kapoor, qui célèbre ses 50 ans de carrière, sera l’invitée d’honneur aux célébrations, dans le cadre de la Journée mondiale de la femme, le 8 mars prochain. C’est la ministre de l’Egalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunbocus, qui l’a annoncé, lors d’une conférence de presse, ce samedi 24 février. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a-t-elle dit, sera le Chief Guest de ces célébrations.

« 1968 à 2018, le parcours de la femme mauricienne : les défis à relever». Ce thème a été choisi, a fait ressortir la ministre, car la Journée de la femme coïncide avec les 50 ans de l’indépendance du pays, qui sera célébrée dans quelques jours. Les célébrations nationales pour la journée auront lieu au Swami Vivekananda International Convention Centre à Pailles, le 8 mars
de 10h30 à 12h30.

Roubina Jadoo-Jaunbocus a aussi fait l’éloge de l’actrice bollywoodienne qui est aussi l’épouse de Boney Kapoor. « Li finn zue dan 2 fim kinn met lamphaz lor emansipasyon bann madam. Li finn zue bann karacter profon.» D’autre part, Sridevi aura aussi une session d’interactions avec les membres du public, surtout avec les jeunes, révèle la ministre. L’emphase sera mise sur le rôle des jeunes lorsqu’il s’agit de l’égalité des genres.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

[Vidéo] Des groupes socio-culturels hindous manifestent dans les rues de la capitale

Published

on

Des groupes socio-culturels hindous manifestent dans les rues de la capitale

[Vidéo] Des groupes socio-culturels hindous manifestent dans les rues de la capitale

« har har mahadev, bam bam bole » . C’est ce que scandent une centaine de membres des groupes socio-culturels hindous, en ce moment dans les rues de la capitale. Munis de pancartes, ils expriment leur mécontentement suite à un article paru dans l’Express le 14 février dernier, ayant pour titre « Shiva, les jeunes et le gandia».

Certains manifestants ne sont pas passés inaperçus avec leurs kanwars sur leurs épaules.

Nous y reviendrons.

Commentaires

Continue Reading

A la une