Connect with us

Turf

Training: Tandragee en grande forme, Sir Earl Grey une valeur sure

Published

on

Training: Tandragee en grande forme, Sir Earl Grey une valeur sure

Training: Tandragee en grande forme, Sir Earl Grey une valeur sure

Cette semaine, l’attention des turfistes sera braquée sur la Princess  Margaret Cup. Sur ce qu’on a vu au training ce matin, il faudra compter sur Tandragee, Captain Magpie et surtout Charles Lytton.

Les chevaux qui tapent dans l’oeil sont:

  • Tandragee

Le vétéran de l’écurie Gujadhur semble se bonifier avec le temps. Tandragee, auteur d’une superbe deuxième place derrière Captain Magpie, a des atouts à faire valoir cette semaine dans la classique du sprint. Ce matin, il s’est montré à son avantage à l’intérieur de Kremlin Captain. Ce dernier a été incapable de lui reprendre du terrain malgré les efforts de son jockey. Ce vaillant coursier peut faire mouche si jamais il a les conditions en sa faveur.

  • Sir Earl Grey

Le gris a été maintenu en bonne condition après sa dernière course. On l’a souvent vu sur la piste à Port Louis avec le jockey Winks. a donc bien encaisser sa deuxième course victorieuse. Son entourage fonde de gros espoirs sur Sir Earl Grey. Il s’est contenté d’un travail de maintenance. Sir Earl Grey sera un des animateurs même dans une classe supérieure. Ce joli modèle reste une valeur sûre pour cette fin de saison.

  • Dawn Raid

Il est de rares unités de Gilbert Rousset à n’avoir pas encore gagné cette année. Il faut ignorer sa dernière course car il s’est contenté d’aller se remettre en confiance. Depuis, ce coursier a été auteur de quelques galops époustouflants . C’est un coursier de valeur qui n’a pas acheté pour courir à ce niveau à Maurice. Maintenant que Faydherbe le connaît mieux, il sera un bon prétendant. Ce matin, il n’a pas réellement accéléré car déjà vendredi, il a été auteur d’un gros galop.

  • Chosen Dash

Ce spécialiste du kilomètre possède une accélération meurtrière. Chosen Dash s’est imposé malgré son lourd handicap la dernière fois. Il est revenu à Port Louis dans une forme superbe. Il a eu droit à un bon galop sous la selle de Donavan Mansour. L’élève de Ramashwar Gujadhur a graduellement accéléré à partir du 300m pour terminer son travail dans un style plaisant.

  • Hancock’s Dynasty

Il sera à sa deuxième course chez les 31. La dernière course de Hancock’s Dynasty doit être ignorée sa dernière course. Depuis, il est allé se refaire une santé et avoir les traitements nécessaires pour revenir affronter les coursiers de 0-30. Il avait l’air bien dans sa peau. Travaillant à l’intérieur de Castle, le coursier d’Alain Perdrau s’est montré bien résistant sous la selle de Naiko. A suivre.

Commentaires

Turf

Rogue Runner et Eastern Echo sous la houlette de Praveen Nagadoo

Published

on

Rogue Runner et Eastern Echo sous la houlette de Praveen Nagadoo

Le nouvel entraîneur, Praveen Nagadoo, pourra compter sur l’apport de deux coursiers, transférés en provenance de l’écurie Amar Sewdyal. Les chevaux concernés sont Rogue Runner, vainqueur de deux courses la saison dernière et le nouveau Eastern Echo, un ‘maiden’ en cinq sorties en Afrique du Sud. À noter que Rogue Runner avait été initialement importé en 2017 pour l’établissement dirigé par Preetam Daby, mais par la suite avait bougé sous l’entraînement du tandem Amar Sewdyal-Philippe Henry.

Sinon, comme annoncé précédemment, c’est Dinesh Sooful qui pilotera les chevaux de Praveen Nagadoo cette saison.

Les nouveaux coursiers de Praveen Nagadoo
1. Varonella (4ans) : 16 sorties – 3 victoires – 5 placés
2. A Greater Power (4ans) : 17 sorties – 2 victoires – 6 placés
3. Brazen Boy (4ans) : 3 sorties – 0 victoire – 0 placé
4. Sir Cliff (3ans) 6 sorties – 1 victoire – 0 placé
5. Biometric (3ans) : 5 sorties – 1 victoire – 2 placés
6. Cool Water (4ans) : 6 sorties – 1 victoire – 0 placé
7. Toa Nui (4ans) : 10 sorties – 1 victoire – 4 placés
8. Majestic Moon (3ans) : 11 sorties – 1 victoire – 3 placés
9. Eastern Echo (4ans) : 5 sorties – 0 victoire – 1 placé

Commentaires

Continue Reading

Turf

Horse Guards et deux autres nouveaux pour Preetam Daby

Published

on

Horse Guards et deux autres nouveaux pour Preetam Daby

Preetam Daby, qui comptera probablement sur James Winks comme jockey titulaire pour la saison 2018 (demande toujours en cours), a fait l’acquisition de trois unités tout récemment. Ils sont Horse Guards (11 sorties – 3 victoires – 2 placés), Henry Tudor (10 sorties – 1 victoire – 7 placés) et Dickie Bird (2 sorties – 1 victoire – 0 placé) . Si les deux premiers nommés sont âgés de 4 ans, Dickie Bird qui n’a couru que deux courses est lui un produit de 3 ans. Du lot, c’est bien Horse Guards le ‘highest rated’ ayant une valeur de 94 en Afrique du Sud. Les trois victoires de ce coursier ont été acquises avec une vieille connaissance des turfistes mauriciens, Sean Veale. Quant à Henry Tudor, il s’est montré très régulier dans ses performances à Port Elizabeth.

Ainsi, le nombre de nouvelles unités pour l’ancien jockey se chiffre actuellement à onze chevaux.

1. Prince Of Wales (5ans) : 17 sorties – 4 victoires – 9 placés
2. Overshadow (5ans) : 18 sorties – 4 victoires – 9 placés
3. Seven Wood (5ans) : 28 sorties – 2 victoires – 10 placés
4. Hoppertunity (3ans) : 3 sorties – 0 victoire – 2 placés
5. Midnight Oracle (3ans) : 3 sorties – 0 victoire – 0 placé
6. Trap Lord (3ans) : 11 sorties – 2 victoires – 5 placés
7. Blow In The Box (3ans) : 7 sorties – 1 victoire – 5 placés
8. Misty Roller (4ans) : 14 sorties – 2 victoires – 1 placé
9. Horse Guards (4ans) : 11 sorties – 3 victoires – 2 placés
10. Henry Tudor (4ans) : 10 sorties – 1 victoire – 7 placés
11. Dickie Bird (3ans) : 2 sorties – 1 victoire – 0 placé

Commentaires

Continue Reading

Turf

Présence de Maximizer, Yankee Captain progresse rapidement

Published

on

Un peu plus de 170 chevaux étaient en piste en ce jour février. Le jockey Cedric Segeon qui sera une nouvelle fois en poste chez Jean Michel Henry, a été aperçu aux côtés de Soon Gujadhur pour une petite causette. Mais le français ne se met pas en selle. Une poignée de chevaux seulement effectue un galop alors que la majorité se contente des ‘canters’.

Aspara

Avail suivi de Jullidar

Retirée de l’effectif la saison dernière après avoir rejoint le yard de Patrick Merven, Olive Garden fait sa première apparition de cette année. Les chevaux de cet établissement ont du reste réalisé de bonnes prestations sur la piste en sable dont Gstaad, Gold Medalist, Avail, Jullidar entre autres. Mais c’est bien Maxmizier, considéré comme la meilleure acquisition de ce yard qui a attiré l’attention.

Blazing Heart, nouveau de Gilbert Rousset

Bouclette Top

Baritone, représentant probable de Jean Michel Henry dans notre premier classique, a eu affaire à Easy Lover. Évoluant à son extérieur, il ne s’est pas laissé intimider. Wavebreaker laisse entrevoir de bonnes dispositions à l’intérieur du nouveau Palladium. On a bien aimé la prestation en solitaire de Ernie. Il avait l’air facile sous la selle de son track-rider.

Wavebreaker et Palladium

Captain My Captain

Jama ne laisse aucune chance à Moonrise Sensation

Kilroy de l’établissement Simon Jones s’exerce sur deux tours au canter. Galtero n’affiche pas une belle robe, mais il a du temps devant lui. Arabia Sea qui n’a couru qu’une course la saison dernière devrait devoiler son potentiel cette saison.

Man From Seattle et Phoenix Rising

Maximizer de l’établissement Merven

Ricky Maingard peut aspirer à un bon début de saison avec Skip The Red et Rabeeb. Ils sont très bien physiquement. Greenflashsunset, unité prometteuse, devrait bien faire sur notre hippodrome. Il fait du ‘light work’. Il est suivi par un ancien de la maison, One Cool Dude. Parachute Man qui a connu une saison 2017 décevant, avait l’air décontracté. Le ‘break’ qu’il a eu semble lui avoir été bénéfique.

Nishal Teeha sur le dos de Yankee Captain

Mooney

Mutzi et Reaz Hoolash

Quelques chevaux de la plus vieille écurie du turf ouvrent les poumons, dont Zap, Studiolo et Caracal. Ryder Cup est à créditer d’un galop satisfaisant tout comme Dustan. Les choses seront plus compliquées pour ces anciens cette saison, mais peuvent tout au plus se tirer d’affaire. Without A Doubt sera utile une nouvelle fois à son établissement. Il affichait une belle enthousiasme.

Olive Garden avait connu des ennuis de santé

Parachute Man, vainqueur du Maiden 2016

Du côté d’Amar Sewdyal, Napoli laisse une meilleure impression à l’intérieur de The Deacon. Jama qui avait couru en gros progrès à sa dernière sortie 2017, fait la leçon à Moonrise Sensation. Pour rappel, il a été transféré en provenance du yard de Ricky Maingard.

Polar Rock et Bezamod

Prince Of Arabia et Greys Inn Control

Zen Master est sous la houlette de Patrick Merven depuis fin 2017

Captain Swarovski affiche une belle volonté à l’extérieur de Purple Tractor. Ce grand cadre ne peut être écarté dans la Duchesse.

Prince Of Wales et Seven Wood, deux coursiers de Preetam Daby

Le prometteur Winter Prince a eu comme sparring-partner Independence. Ce dernier, réputé pour être un bon ‘track-worker’, a eu à faire face à l’engagement du nouveau qui ne s’est pas laissé intimidé. Bezamod s’est montré supérieur face au gris Polar Rock. Toujours chez Rameshwar Gujadhur, Silver Rock est celui qu’il faudra avoir un oeil attentif. Il se montre très entreprenant et domine Gondwana qui était placé à son intérieur.

Restless Rogue et Belall Deenath

Bypass, Blazing Heart et Mooney se sont joints aux autres nouveaux de l’écurie championne qui sont à Port Louis. Yankee Captain sous la selle de Nishal Teeha laisse une bonne impression. Il progresse rapidement et sera un élément à suivre de près. Si Ten Gun Salute et The Right Road sont annoncés pour défendre les couleurs du tandem Gilbert Rousset-Soodesh Seesurun dans la Duchesse, la progression évidente de Yankee Captain peut éventuellement chambouler quelque chose. Mais nous ne sommes pas encore là et tout dépendra des places disponibles dans les stalles de départ.

Jeanot Bardottier sur Rock Hard de l’écurie Allet

Silver Rock et Gondwana

Comme d’habitude, Red Hot Poker fait des siennes pour aller travailler. Anton Ruskin sous la selle de Sanish Ramgopal ne nous laisse pas insensibles.

Sunset Breeze et Kersley Ramsamy

Studiolo

Commentaires

Continue Reading

A la une