Connect with us

Actualités

IBM Business Connect 2016: Les entreprises mauriciennes à l’aube de l’ère cognitive

Published

on

IBM Business Connect 2016: Les entreprises mauriciennes à l’aube de l’ère cognitive

IBM Business Connect 2016: Les entreprises mauriciennes à l’aube de l’ère cognitive

Mercredi 14 septembre 2016. Comment les entreprises à Maurice mettent-elles à profit les technologies ? Ou encore, comment le gouvernement peut-il mieux utiliser les technologies telles le cloud et les systèmes cognitifs pour soutenir la croissance économique ? Ces sujets étaient au cœur de l’IBM Business Connect Mauritius 2016 qui s’est tenue hier, mardi 13 septembre 2016 à l’hôtel Intercontinental à Balaclava.

L’IBM Business Connect est un événement phare de la société spécialisée en solutions informatiques qui a attiré cette année quelque 200 participants de divers secteurs économiques locaux. Les participants ont discuté des opportunités qu’offrent le cloud et les technologies cognitives afin de réduire les coûts opérationnels et accroître l’efficience et le niveau de service de leurs entreprises. Les experts d’IBM ont présenté les solutions proposées par les logiciels cognitifs développés par la firme.

Dans son discours, le ministre des Technologies, de la Communication et de l’Innovation, l’Honorable Etienne Sinatambou, a mis l’accent sur la nécessité pour les entreprises d’innover en utilisant les solutions et services technologiques avancés. « Il y a une formule qui tient en trois mots et qui dit tout : « Innovate or evaporate ». Les partenariats publics-privés sont très importants et le rôle du gouvernement est de créer un environnement propice à l’innovation. Le secteur des TIC fait partie de ceux à Maurice qui sont en mesure d’entraîner la croissance », a soutenu le ministre.

Pour tous les cadres d’IBM, la nouvelle génération d’entreprises aura besoin du cloud et des solutions cognitives pour transformer leurs offres. Plusieurs experts d’IBM ont fait des présentations sur la cyber-sécurité, l’analyse des données pour les Ressources humaines, le cloud computing et les systèmes cognitifs. « Cela ne fait aucun doute qu’une nouvelle ère a débuté et que les technologies telles le cloud, les technologies portatives ou cognitives modifient l’environnement des affaires. Ces technologies créent de nouveaux défis, mais aussi de nouvelles opportunités qui peuvent aider les entreprises à prospérer. Actuellement, 88 % des données créées quotidiennement sont des tweets, posts, vidéos, articles, entre autres qui n’ont pas de structure spécifique. Les systèmes cognitifs, comme l’IBM WatsonTM, peuvent interpréter ces données et les rendre compréhensibles pour qu’elles aient un sens », a expliqué Craig Holmes, vice-président pour les solutions cognitives (Moyen-Orient et Afrique).

Plusieurs panels de discussions étaient au programme, dont un sur les nouveaux moyens pour améliorer le service-clients, pouvant conduire à des opportunités nouvelles. « Les entreprises à Maurice et à travers l’Afrique doivent enclencher une nouvelle étape de leur évolution, qui requiert l’implication des clients dans le processus pour pouvoir offrir des produits et services sur mesure et c’est uniquement les technologies avancées qui peuvent les y emmener. IBM Business Connect Mauritius 2016 a pour but d’explorer comment l’on peut mieux capitaliser sur la technologie pour aider les entreprises à franchir un nouveau palier et trouver des solutions aux défis que peut représenter le cadre opérationnel à Maurice », a soutenu Jananda Moothoo, General Manager de IBM-Mauritius.

Pour Tejas Mehta, General Manager d’IBM pour l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest, gouvernements et entreprises sont actuellement dans une nouvelle ère de penser, puisque la technologie nous aide désormais à résoudre nos problèmes principaux : la mobilité, l’analphabétisme de masse, la sécurité alimentaire ou encore la production d’énergie.

Commentaires

Actualités

50ème anniversaire de l’indépendance : Le Défi Media Group organise un salon-Expo du 2 au 4 mars

Published

on

50ème anniversaire de l’indépendance : Le Défi Media Group organise un salon-Expo du 2 au 4 mars

Cinquante ans d’indépendance de Maurice, cela se raconte. Ainsi, du vendredi 2 au dimanche 4 mars prochain, le Défi Media Group organisera un salon-Expo ayant pour thème « Moris mo pei 50ème pas vers son destin », au SVICC, à Pailles.

« Le but est de faire vivre et revivre les grands moments qui ont marqué la riche histoire de notre pays », déclare Bruno La Charmante, Group Communications & Events Manager de ce groupe de presse. C’était lors d’un point de presse tenu dans le studio de Teleplus, ce mercredi 21 février. Ce salon sera lancé par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, le vendredi 2 mars.

A l’agenda : plusieurs exposés sur des métiers d’antan, des débats axés sur les sujets socio-économiques et politiques du pays, des exhibitions photos, « retraçant le parcours de Maurice depuis son indépendance à ce jour », affirme Nawaz Noorbux, directeur d’information de la boîte de presse. Quelque cinquante personnes qui ont fait la fierté du pays seront récompensées lors d’une cérémonie qui se tiendra le samedi 3 mars au SVICC.

Il y aura aussi un Food market, visant à faire découvrir la saveur des traditions culinaires locales. Un film documentaire intitulé « Une Île, un miracle, une destinée », d’une durée de 52 minutes, est également prévu. De plus, un magazine sera lancé.

Le salon sera ouvert de 10hrs à 18hrs le vendredi 2 mars et le samedi 3 mars. Par contre, le dimanche 4 mars, le salon se terminera à 19 hrs. L’entrée est gratuite. Des navettes seront mises à la disposition du public à la gare Victoria et à la gare de Rose-Hill.

 

Commentaires

Continue Reading

Actualités

DBM : encore plus proche des planteurs

Published

on

DBM : encore plus proche des planteurs

La DBM (Banque de développement) est encore plus proche des planteurs. Un Planters Information Desk a été mis à la disposition des agriculteurs souhaitant obtenir un prêt de cet établissement.

Cette démarche des autorités fait partie d’une série de mesures, visant à aider les milliers de planteurs dont les plantations ont été affectées par les récentes intempéries. Le ministre de l’Agro-Industrie, Mahen Seeruttun, l’a annoncé mardi dernier.

« Les planteurs ne rencontreront plus d’obstacles dans leurs quêtes pour un emprunt, car une équipe leur sera dédiée pour cet exercice.» Les agriculteurs recevront Rs 35 000 par arpent jusqu’à un plafond de Rs 100 000 et les planteurs de canne recevront Rs 10 000 par arpent, pour le même plafond. Le délai pour le remboursement sera de quatre et cinq ans respectivement.

A lire aussi : Post Berguitta : l’allocation de Rs 3500 est prête pour 1500 planteurs pour l’heure

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Installation d’une speed camera à Bois Pignolet

Published

on

Installation d’une speed camera à Bois Pignolet

Une speed camera nouvellement installée dans cette région nord du pays, sera opérationnelle à partir de 00h01 ce jeudi 22 février. C’est ce qu’indique un communiqué du ministère des Infrastructures publiques en ce mercredi 21 février 2018.

A noter que la speed camera a été installée près du rond-point de Bois Pignolet, le long de l’autoroute à double voie, soit la M3. Le public est conseillé de respecter la limitation de vitesse de 80km/h.

Commentaires

Continue Reading

A la une