Connect with us

Actualités

Sir Anerood Jugnauth devant l’Assemblée générale de l’ONU

Published

on

Sir Anerood Jugnauth devant l’Assemblée générale de l’ONU

Sir Anerood Jugnauth devant l’Assemblée générale de l’ONU

La souveraineté des Chagos devant la Cour internationale de justice ?

Le Premier ministre a quitté le pays jeudi soir pour se rendre aux États-Unis où il assistera à l’Assemblée générale des Nations unies, qui se tiendra du 19 au 26 septembre.

L’objectif de cette mission est d’avoir le feu vert de l’Assemblée générale pour recourir à la Cour internationale de justice dans le but de plaider en faveur du retour de la souveraineté des Chagos à Maurice. Le chef du gouvernement compte passer à l’offensive face aux Britanniques lors de l’Assemblée générale des Nations unies.

SAJ a mis le cap aux États-Unis 48 heures avant le début de la séance d’ouverture de l’Assemblée générale pour s’assurer que la motion de l’État mauricien pour traîner la Grande-Bretagne devant la Cour internationale de justice (CIJ) soit bien inscrite à l’agenda de cette présente Assemblée générale. Ainsi, pour avoir le feu vert concernant l’inscription de la motion de l’État mauricien à agenda de l’Assemblée générale, il faut d’abord qu’une majorité des pays composant le General Committee se prononce. Ce comité compte 33 états-membres, dont ceux du Conseil de sécurité.

Lors de sa conférence de presse au bâtiment du Trésor le lundi 12 septembre, le Premier ministre s’est dit confiant que son gouvernement obtiendrait la majorité requise devant le General Committee.

Si le comité accède à la demande de l’État mauricien, l’item sera alors inscrit à l’agenda de l’Assemblée générale des Nations unies. Par la suite, le chef du gouvernement passera à l’étape supérieure, soit de convaincre la majorité des pays membres des Nations unies de voter pour que Maurice puisse avoir recours à l’avis consultatif de la Cour internationale de justice sur la question de la souveraineté des Chagos. Le bras de fer entre Maurice et les Britanniques risque d’être long. L’État mauricien pourrait-il porter l’affaire devant la Cour internationale de justice ? Réponse dans les jours à venir

Commentaires

Actualités

Bollywood en deuil après le décès de l’actrice Sridevi

Published

on

Bollywood en deuil après le décès de l’actrice Sridevi

La star de Bollywood Sridevi Kapoor, considérée comme une des plus grandes actrices du cinéma indien, est décédée à Dubaï des suites d’une attaque cardiaque, a annoncé dimanche sa famille à l’agence de presse indienne Press Trust of India (PTI). Elle avait 54 ans.

L’actrice a vraisemblablement fait cette attaque lors du mariage d’un de ses neveux samedi soir dans l’émirat, selon PTI.

De son vrai nom Shree Amma Yanger Ayappan, la comédienne avait fait ses débuts devant la caméra à la fin des années 1960 à l’âge de 4 ans seulement. Au total, Sridevi a joué dans des dizaines de films, parmi lesquels Chandni, Mr India, Mawali ou encore Tohfa.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

MSAW : «Un animal de compagnie n’est pas un jouet ou une distraction»

Published

on

MSAW : «Un animal de compagnie n’est pas un jouet ou une distraction»

MSAW : «Un animal de compagnie n’est pas un jouet ou une distraction»

Offrir, adopter et vivre avec un chien ou un chat c’est être responsable de l’animal. Mais que signifie être responsable d’un animal? Selon la Mauritius Society For Animal Welfare (MSAW), cela signifie de  bien s’occuper du chat ou du chien que vous avez adopté (donner de l’attention, de l’affection, assurer une alimentation équilibrée et prodiguer des soins adaptés) en s’engageant à le comprendre et à l’aimer pendant toute la durée de son existence.

La responsabilité envers un chat et un chien n’est pas à prendre à la légère, toujours selon la MSAW. Or, beaucoup de propriétaires, viennent abandonner leurs animaux à la clinique dès qu’ils ne peuvent plus s’en occuper. « Les cas d’abandon sont courants. Il y a ceux qui ne veulent plus de leurs animaux parce que ces derniers sont malades. D’autres les rejettent parce qu’ils font du désordre ou même parce qu’ils ne trouvent pas assez de temps pour s’en occuper. D’autres viennent les récupérer après deux ou trois jours.» Malgré les campagnes de sensibilisation, certains ne veulent pas changer de mentalité, souligne notre interlocuteur.

Il faut savoir que l’abandon d’un animal  a des répercussions sur ce dernier. « L’animal peut être traumatisé et ne voudra plus s’alimenter. Certains, en voyant d’autres animaux abandonnés, sont perdus et deviennent agressifs. » Certains animaux, dit la MSAW, contractent des maladies parce qu’ils côtoient d’autres chiens dans les chenils. Ces chenils sont souvent submergés et les risques que les animaux se bagarrent entre eux sont bien réels. Malgré tous les conseils de prévention, il y a toujours des cas d’abandon de ce genre. En revanche, le représentant de la MSAW affirme qu’il y a tout de même certains qui ont un amour inconditionnel pour les animaux et qui se donnent corps et âme pour l’animal. « Si l’animal est malade, il faut l’emmener chez un vétérinaire et non essayer de le traiter avec des remèdes de tout genre qui pourraient avoir d’autres conséquences. »

A savoir que tout acte d’abandon d’animal est passible d’une amende de 15 000 roupies et d’une peine d’emprisonnement ne dépassant pas 6 mois.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Hadj 2018 : sessions de formation à l’ICC ce dimanche

Published

on

Hadj 2018 : sessions de formation à l’ICC ce dimanche

Hadj 2018 : sessions de formation à l’ICC ce dimanche

Des sessions de formation en vue du Hadj 2018, débutent ce dimanche, au siège de l’ICC (Islamic Cultural Centre) à Port-Louis. La séance débutera à partir de 10 heures pour prendre fin à midi. Tous ceux qui accompliront le Hadj cette année, sont invités, déclare le chairman de l’ICC, le professeur Anwar Hussein Subratty. Ce dernier ajoute que les formations seront assurées par des personnes d’expérience.

Soulignons que 1500 visas seront octroyés à Maurice pour le Hadj 2018, contre 1,300 l’année dernière.

Commentaires

Continue Reading

A la une