Connect with us

Actualités

Navin Ramgoolam à Pravind Jugnauth : « Gagne courage vin dans élection »

Published

on

Navin Ramgoolam à Pravind Jugnauth : « Gagne courage vin dans élection »

Le Parti Travailliste était en congrès ce dimanche à Triolet. Retrouvant sa circonscription pour la première fois depuis sa défaite de décembre 2014, Navin Ramgoolam a abordé plusieurs sujets d’actualité. Il demande à Pravind Jugnauth de venir affronter l’électorat pour obtenir le droit de diriger le pays en tant que Premier ministre. Ramgoolam s’est aussi attaqué à sir Anerood Jugnauth sur le dossier Chagos et salue la position de Gérard Sanspeur sur le projet Heritage City.

Dimanche 16 septembre 2016

« Il n’existe pas de monarchie à Maurice où le roi cède son trône à sa fils. Ou ti pou trouve sir Seewoosugur Ramgoolam dire moi li fatigué, aster prend so place », a lancé le leader du PTr devant des partisans venus des quatre coins du pays. « SAJ fait erreur en disant que la Constitution a prévu cela. SAJ était leader de l’Alliance Lepep lorsqu’il fut élu Premier ministre. Pravind Jugnauth était leader du MSM », soutient Navin Ramgoolam.

Ce dernier ne ménage pas les deux autres leaders de l’Alliance Lepep. « Xavier Duval ek Ivan Collendavelloo trop content sièges ministres, privilèges ek maja karo. Zot fin trahir ou. Zot coupable zot aussi. Zordi, papa pe ouvert l’imposte pe dire piti passe à travers. Gagne courage vin dans élection, to gagner to fort », a été le défi lancé par l’ancien Premier ministre au leader du MSM.

Erreurs passées

Navin Ramgoolam reconnaît au passage avoir fait des erreurs lorsqu’il était au pouvoir. « Mo accepté mo ban erreurs, pas pou répeté sa, mo redire pas pou répété sa. »

Chagos

Commentant les relations tendues qui prévalent désormais entre l’Angleterre et Maurice sur le dossier des Chagos, il pense que le Premier ministre aurait dû trouver un terrain d’entente dans le dialogue au lieu d’entrer en conflit avec les Anglais et les Américains. « Au lieu de les insulter, Jugnauth aurait du parler avec le Premier ministre David Cameron. » Il se dit fier que c’est sous son mandat que le pays a remporté deux batailles légales contre les Anglais.
Revenant sur les propos du Premier ministre sur les Chagos lors de sa conférence de presse de la semaine dernière à l’effet que la faute revient à sir Seewoosagur Ramgoolam, le fils de ce dernier a apporté un démenti. « Lorsque nous avons perdu Diego Garcia, on n’était pas indépendant. Ce sont les Anglais qui ont pris ces îles. Jugnauth oublie qu’il était à Londres en 1965 pour assister à la conférence constitutionnelle. Par contre, lorsqu’il était Premier ministre, il avait mis un select committee et il avait accepté Rs 40 millions de compensation. »

Heritage City

Sur le projet Heritage City, Navin Ramgoolam a salué la position prise par le conseiller spécial de Pravind Jugnauth, Gérard Sanspeur. « 24 ministres et un Premier ministre ont approuvé le projet trois fois. Finalement, c’est un conseiller, Gérard Sanspeur qui est venu dire qu’il ne faut pas aller de l’avant. Ou ti bizin vote Sanspeur même Premier ministre. Dès le départ, nou ti dire ki priorité c’est métro léger, pas Heritage City. »

Commentaires

Actualités

Le plein d’amour chez Total Rainbow

Published

on

Le plein d’amour chez Total Rainbow

Les stations-service TOTAL ont tenu à célébrer dignement l’amour le 14 février dernier avec  les automobilistes. Ainsi, les stations-service TOTAL Belle Vue, TOTAL Rainbow et TOTAL Flic en Flac se sont mis aux couleurs de la Saint-Valentin, avec décor spécial et présence de Cupidon. Les couples qui sont passés par les 3 stations-service ont eu droit à des cadeaux. Lors de cette matinée haute en couleur, Total Mauritius a remis au goût du jour les carburants TOTAL Excellium.

This slideshow requires JavaScript.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Environnement : Des chiens errants envahissent la capitale…

Published

on

Environnement : Des chiens errants envahissent la capitale…

Les plaintes concernant les chiens errants dans la capitale affluent à la MSAW. Comment se fait-il que le nombre de chiens errants augmente dans cette région? Selon les responsables de la Société, cela est dû au fait que beaucoup de propriétaires n’assument pas leurs responsabilités malgré les appels de la MSAW. Il y a également le problème de pollution à Port Louis. Beaucoup de chiens errants sont attirés vers le marché central et les points de vente de nourriture.

Les plaintes reçues sont principalement du côté de la Place d’armes, aux alentours du Champ de Mars, près du jardin de la compagnie et du marché central entre autres. Selon la MSAW, beaucoup de propriétaires dans des régions telles que Tranquebar, Plaine Verte ou même Ward 4, laissent leurs chiens errer et ces derniers, privés de nourriture, se retrouvent à chercher des restes au Champ de Mars ou près des restaurants. Ces chiens qui ne sont pas stérilisés continuent de reproduire et sont de plus en plus nombreux à arpenter les rues de la capitale.

Un appel est lancé par la MSAW aux restaurateurs, aux bouchers du marché central ou alors aux marchands ambulants de prendre les précautions nécessaires afin de ne pas polluer l’environnement. Les résidents aussi, ainsi que les passants, sont priés de ne pas nourrir les chiens errants. Cette pratique attirera d’autres chiens errants… Par ailleurs, les propriétaires sont priés de garder leurs chiens en sécurité à l’intérieur de leur cour et de ne pas les laisser errer.

La MSAW assure que vu le nombre de plaintes, les campagnes de ramassage seront accentuées.  Pour rappel, laisser un chien errer constitue une forme de maltraitance sous l’Animal Welfare Act. Les coupables doivent s’acquitter d’une amende ne dépassant pas 15 000 roupies et d’une peine d’emprisonnement ne dépassant pas 6 mois.

 

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Kenya Airways dans le ciel de Maurice en juin

Published

on

Kenya Airways dans le ciel de Maurice en juin

Kenya Airways a annoncé une nouvelle connexion depuis sa base de Nairobi vers l’aéroport de Plaisance sur l’Île Maurice à partir du 7 juin prochain.

Faisant partie de sa stratégie d’expansion panafricaine, les vols seront opérés en Embraer E-190, chaque lundi, mercredi, jeudi et samedi. Lundi et jeudi, les vols quitteront l’aéroport international Jomo-Kenyatta de Nairobi à 11h45 et une arrivée à 16h35 pour 3h50 de vol. Les vols du mercredi et du samedi partiront de l’aéroport à 21h50, avec des arrivées à 2h40 le lendemain, le vol retour repartant ensuite à 3h20 pour une arrivée à 6h10.

La compagnie aérienne a déclaré que la route compléterait les opérations existantes d’Air Mauritius et permettra aux deux compagnies aériennes d’offrir aux passagers un produit quotidien unique entre Nairobi et Maurice, grâce à des accords de partage de code.

L’exploitation quotidienne permettra aux deux compagnies aériennes de renforcer les interactions commerciales et de loisirs croissantes entre les deux pays. La ligne Nairobi-Maurice aura « un impact important » sur les nouvelles liaisons l’automne prochain de Kenya Airways vers New York « en renforçant son attractivité pour les voyageurs américains Premium Leisure », a commenté Sebastian Mikosz, CEO de Kenya Airways.

Commentaires

Continue Reading

A la une