Connect with us

Actualités

L’école St. Enfant Jésus RCA se démarque

Published

on

L’école St. Enfant Jésus RCA se démarque

L’école St. Enfant Jésus RCA se démarque

Lundi 26 septembre 2016

Au terme du concours Anou gard nou lekol prop ek zoli lancé en mars dernier, l’école St. Enfant Jésus RCA de Rose-Hill s’est particulièrement démarquée par la création de livrets traitant de la durée de vie des déchets et de l’importance du recyclage. Ces livrets seront d’ailleurs utilisés durant les cours de créole. Une remise de prix a eu lieu ce lundi 26 septembre à l’école St. Enfant Jésus RCA.

Pas moins de 26 écoles primaires de l’île avaient pris part à ce concours inter-écoles, qui est une initiative de la Fondation Joseph Lagesse et le Kolektif Ecoguards avec le soutien des ministères de l’Environnement et de l’Éducation. Le concours a été lancé dans le cadre de la campagne de sensibilisation du même nom. Destiné aux élèves de Std III et IV, le concours invitait les participants à présenter un projet durable sur le thème de la pollution et des déchets. Les projets soumis ont été évalués sur différents critères, dont l’originalité, la pertinence et l’impact en dehors de l’enceinte de l’école. Dix écoles ont été par la suite présélectionnées pour la finale, avec un montant de Rs 50 000. Toutes les écoles se verront remettre un prix de participation.

Pour Patrick Montagne-Longue, maître d’école de St. Enfant Jésus RCA, le concours Anou gard nou lekol prop ek zoli n’est que le début. « Le concours nous a permis d’aller au-delà des projets que nous avions mis en place à l’école. Nous avons, par exemple, installé une benne pour les bouteilles en plastique pour le recyclage, organisé une marche de sensibilisation dans les rues de Rose-Hill afin d’encourager le public à adopter une attitude responsable envers l’environnement ou encore instauré un Open Day afin de sensibiliser les parents. Nous ne comptons pas nous arrêter là. »

« L’école St Enfant Jésus s’est démarquée surtout par son livret éducatif qui démontre que la sensibilisation pourra se faire à long terme et pas seulement dans le cadre du concours. Les écoles participantes ont aussi fait preuve de créativité, par exemple à travers la création d’un shelter à partir de bouteilles en plastique », explique Marie-Laurence Dupont, une coordinatrice de la Fondation Joseph Lagesse. « Ce sont des idées qui valent la peine d’être partagées et qui pourront être bénéfiques aux écoles afin de trouver des solutions dans leur quotidien. C’est pour cela que nous souhaitons mettre en place une plateforme qui permettrait l’échange d’idées entre les écoles. En effet, ce serait un excellent moyen pour les enseignants et responsables d’école de se concerter sur des projets et des initiatives à défaut de pouvoir se rencontrer. »

Un avis partagé par Diane Desmarais, porte-parole du Kolektif Ecoguards. « Le but du concours Anou gard nou lekol prop ek zoli était d’engager et provoquer une prise de conscience auprès des enfants, car ce sont eux les futurs bâtisseurs de la société de demain. Il est primordial d’adopter les bons gestes dès le plus jeune âge », indique-t-elle. « Elèves et enseignants ont vraiment pris à cœur leurs rôles en tant qu’ambassadeurs pour le respect de l’environnement. »

Commentaires

Actualités

[Vidéo] Pravind Jugnauth appelle à la collaboration de la diaspora mauricienne

Published

on

Pravind Jugnauth appelle à la collaboration de la diaspora mauricienne

[Vidéo] Pravind Jugnauth appelle à la collaboration de la diaspora mauricienne 

« Vous avez le devoir d’être les ambassadeurs d’une Île Maurice moderne à travers le monde ». Tel est le message du Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors du lancement de l’International Conference Of the Mauritian Academic Diaspora’. C’était ce mardi 20 février, au Paul Octave Wiéhé, à Réduit.

Cette conférence, qui a pour thème « Showcasing International Sucess ». Cela s’inscrit dans le cadre des célébrations du 50ème anniversaire de l’indépendance de Maurice.

Dans son discours, le chef du gouvernement a rappelé que ceux faisant partie de la diaspora mauricienne, doivent collaborer avec les intuitions locales, « surtout dans le but de promouvoir le pays comme un ‘Higher Education Destination’ pour la région, qui est en ligne avec la vision du gouvernement ».

De plus, fait-il ressortir, « en aidant la patrie, cela créera de l’emploi et augmentera ainsi la richesse du pays, afin de devenir un ‘high income country ».

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Salaire minimum : jusqu’à Rs 50,000 d’amende pour non-respect

Published

on

Salaire minimum : jusqu’à Rs 50,000 d’amende pour non-respect

Salaire minimum : jusqu’à Rs 50,000 d’amende pour non-respect

Le non-respect du paiement du salaire minimum est une offense. Ceux qui enfreignent la loi risquent une amende allant jusqu’à Rs 50,000. C’est ce que prévoit la section 22 du National Minimum Wage Consultative Council Act 2016.

Le ministère du Travail veille au grain. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’une soixantaine d’officiers, effectuent une descente des lieux, dans plusieurs entreprises du pays, depuis le lundi 5 février. L’objectif : veiller à ce que les employeurs respectent la mise en œuvre du salaire minimal, qui est effectif depuis le 30 janvier.

A ce jour, les officiers du ministère ont effectué des visites dans 521 compagnies dans divers secteurs. Lors des inspections, ils ont découvert que 126 d’entre elles, n’ont pas respecté la loi.

Cependant, les employeurs ont déclaré qu’ils vont appliquer cette mesure à la fin de février, avec les arrérages. Si ces derniers ne respectent pas le délai, le ministère entamera des poursuites légales.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Foudre et averses : causes et risques entourant ces phénomènes

Published

on

Foudre et averses : causes et risques entourant ces phénomènes

Foudre et averses : causes et risques entourant ces phénomènes

Le pays fait face à un débalancement météorologique avec les récentes grosses averses et la foudre qui s’est abattue sur deux personnes. Ces phénomènes, accompagnés de fort taux de pluviométrie, des vagues de chaleur entre autres se font de plus en plus récurrents.

Selon un prévisionniste de la station de météo de Vacoas, ces évènements sont dus à de l’humidité et instabilité présentes dans l’atmosphère qui forment des nuages cumulonimbus. Ces nuages contiennent des particules d’eaux lourdes et légères (particules de glace). Celles-ci créent des champs électriques lorsqu’elles entrent en contact avec la force des courants ascendants et descendants. La décharge électrique (éclair) est suivie du tonnerre.

Ainsi, ces nuages actifs, porteurs de grosses pluies occasionnent ces phénomènes de plus en plus. Les objets pointus, les hautes structures verticales comme des bâtiments, les arbres isolés et les personnes dans des terrains ouverts sont les plus à risque. L’impact, dépendant de l’intensité de ces nuages cumulonimbus, peut causer des dégâts matériels ou même mortel.

Plusieurs précautions sont à prendre dans de telles situations. Les personnes doivent s’abriter dans des bâtiments, éviter les objets métalliques, fermer toutes les fenêtres de la maison ou de la voiture, débrancher tous les appareils électroniques.

La météo de Vacoas prévoit que notre région demeure sous l’influence des nuages associés à la zone d’instabilité. Ainsi, le mauvais temps persistera durant les prochains jours avec des conditions atmosphériques humides et instables, propices à la formation des nuages à caractère orageux. Le public est avisé de prendre les précautions nécessaires.

 

 

 

 

Commentaires

Continue Reading

A la une