Connect with us

Actualités

Examination fees 2016 – On prend les mêmes et on recommence

Published

on

Examination fees 2016 - On prend les mêmes et on recommence

Examination fees 2016 – On prend les mêmes et on recommence

La montagne a accouché d’une souris serait-on tenté de dire. Après une rencontre de plus d’une heure avec cinq représentants d’élèves, la ministre de l’Education Leela Devi Dookun Lutchmun a annoncé que la date butoir a été repoussée à la fin de l’année pour le paiement des frais d’examen du SC et HSC.

Cependant, la grogne persiste. Car la rencontre entre la ministre et les « représentants » d’élèves ne s’est pas passé comme il se doit. Un deuxième groupe de négociateurs, faisant parti de Student’s Right – considéré comme des « uninvited guests » – n’ont pas eu accès à la réunion. Raison officieuse : ces derniers avaient animé une conférence de presse jeudi dernier au Centre social Marie-Reine de la Paix pour dénoncer la façon de faire du ministère de l’Education.

Dans une déclaration faite à la presse les représentants, non-reçus par la ministre, ont expliqué que la rencontre a lieu avec les « mauvais représentants ».

« La ministre n’est pas en train de solutionner le problème. Elle veut seulement montrer qu’elle fait son travail. C’est une injustice. On nous a fait comprendre que c’est l’administration qui a choisi ces élèves qui sont avec la ministre alors que c’est nous qui représentons l’ensemble des élèves », a déclaré un membre de Student’s Right.

Quant au vice-président de l’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE) Munsoo Kurrimbaccus, il a affirmé à Inside.news, après la rencontre entre la ministre Dookun-Lutchmun et les représentants d’élèves, que ses craintes se confirment.

« La ministre Leela Devi Dookun-Lutchmun est en train d’utiliser une tactique pour diviser les étudiants. Elle joue de la malhonnêteté. Le gouvernement est dans l’illégalité. Les circulaires n’ont aucune force de loi. La ministre n’a pas le droit de forcer les parents à payer les frais d’examens. C’est triste pour le pays. »

Pour sa part, rencontrant la presse Leela Devi Dookhun-Lutchmun devait souligner que le gouvernement a fait « beaucoup de compromis ».

Advertisement

Actualités

Que fait-on des corps “non réclamés” à la morgue”? Réponse mardi

Published

on

Que fait-on des corps “non réclamés” à la morgue”? Réponse mardi

Que fait-on des corps “non réclamés” à la morgue”? Réponse mardi

Le député Abbas Mamode veut savoir de ce qu’advienne des corps non réclamés à la morgue? Il a adressé une question en ce sens au ministre de la Santé et Qualité de la vie, Anwar Husnoo.

La Morgue! Oui, elle est un sujet d’intérêt national et la question d’Abbas Mamode va nous permettre d’en connaître davantage. Sa question est en plusieurs volets. Il veut d’abord connaître le nombre des morgues et de corps qu’elles peuvent accueillir et dans quels hôpitaux elles se situent.

Ensuite, il demande au ministre de fournir des détails sur le nombre des corps qui n’ont pas été réclamés et quel est le protocole établi pour pouvoir en disposer.

Continue Reading

Actualités

Théâtre du Plaza : 4 compagnies retenues pour donner un coup de neuf

Rachel

Published

on

By

Théâtre du Plaza : 4 compagnies retenues pour donner un coup de neuf

Théâtre du Plaza : 4 compagnies retenues pour donner un coup de neuf

Ça y est. La troisième phase de la rénovation de Plaza va être enclenchée prochainement. En effet, après la rénovation de la toiture, des blocs administratifs ainsi que de la salle des fêtes, c’est au tour du théâtre de Plaza de Rose-Hill de subir un nouveau coup de jeune. Quatre compagnies soit,  Pravin Desai Architects Ltd,  L’Atelier Architects, et Pixel Team et Morphos Architects, ont répondu à l’appel d’offres de la mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill pour le projet. Après 15 ans de fermeture, plus de Rs 100 millions ont été injectées pour permettre à un  théâtre new-look de voir le jour.

Continue Reading

Actualités

La grippe H1N1 fait une première victime, Inaya, une fillette de 4 ans 

Rachel

Published

on

By

La grippe H1N1 fait une première victime, une fillette de 4 ans 

La grippe H1N1 fait une première victime, Inaya, une fillette de 4 ans

Une petite fille, âgée de 4 ans, a succombé à la grippe H1N1 hier samedi 14 juillet.  La filette  avait  été admise depuis un mois à l’hôpital Jawaharlal Nehru, de Rose-Belle.  Placée dans un coma artificiel à son arrivée au centre hospitalier, son état de santé n’a cessé de se détériorer. Elle a fait des arrêts cardiaques et a subi plusieurs  interventions chirurgicales avant de pousser son dernier soupir.

Ses funérailles ont eu lieu dans la même soirée.

Continue Reading

Trending