Connect with us

Actualités

IBM Business Connect 2016: Les entreprises mauriciennes à l’aube de l’ère cognitive

Published

on

IBM Business Connect 2016: Les entreprises mauriciennes à l’aube de l’ère cognitive

IBM Business Connect 2016: Les entreprises mauriciennes à l’aube de l’ère cognitive

Mercredi 14 septembre 2016. Comment les entreprises à Maurice mettent-elles à profit les technologies ? Ou encore, comment le gouvernement peut-il mieux utiliser les technologies telles le cloud et les systèmes cognitifs pour soutenir la croissance économique ? Ces sujets étaient au cœur de l’IBM Business Connect Mauritius 2016 qui s’est tenue hier, mardi 13 septembre 2016 à l’hôtel Intercontinental à Balaclava.

L’IBM Business Connect est un événement phare de la société spécialisée en solutions informatiques qui a attiré cette année quelque 200 participants de divers secteurs économiques locaux. Les participants ont discuté des opportunités qu’offrent le cloud et les technologies cognitives afin de réduire les coûts opérationnels et accroître l’efficience et le niveau de service de leurs entreprises. Les experts d’IBM ont présenté les solutions proposées par les logiciels cognitifs développés par la firme.

Dans son discours, le ministre des Technologies, de la Communication et de l’Innovation, l’Honorable Etienne Sinatambou, a mis l’accent sur la nécessité pour les entreprises d’innover en utilisant les solutions et services technologiques avancés. « Il y a une formule qui tient en trois mots et qui dit tout : « Innovate or evaporate ». Les partenariats publics-privés sont très importants et le rôle du gouvernement est de créer un environnement propice à l’innovation. Le secteur des TIC fait partie de ceux à Maurice qui sont en mesure d’entraîner la croissance », a soutenu le ministre.

Pour tous les cadres d’IBM, la nouvelle génération d’entreprises aura besoin du cloud et des solutions cognitives pour transformer leurs offres. Plusieurs experts d’IBM ont fait des présentations sur la cyber-sécurité, l’analyse des données pour les Ressources humaines, le cloud computing et les systèmes cognitifs. « Cela ne fait aucun doute qu’une nouvelle ère a débuté et que les technologies telles le cloud, les technologies portatives ou cognitives modifient l’environnement des affaires. Ces technologies créent de nouveaux défis, mais aussi de nouvelles opportunités qui peuvent aider les entreprises à prospérer. Actuellement, 88 % des données créées quotidiennement sont des tweets, posts, vidéos, articles, entre autres qui n’ont pas de structure spécifique. Les systèmes cognitifs, comme l’IBM WatsonTM, peuvent interpréter ces données et les rendre compréhensibles pour qu’elles aient un sens », a expliqué Craig Holmes, vice-président pour les solutions cognitives (Moyen-Orient et Afrique).

Plusieurs panels de discussions étaient au programme, dont un sur les nouveaux moyens pour améliorer le service-clients, pouvant conduire à des opportunités nouvelles. « Les entreprises à Maurice et à travers l’Afrique doivent enclencher une nouvelle étape de leur évolution, qui requiert l’implication des clients dans le processus pour pouvoir offrir des produits et services sur mesure et c’est uniquement les technologies avancées qui peuvent les y emmener. IBM Business Connect Mauritius 2016 a pour but d’explorer comment l’on peut mieux capitaliser sur la technologie pour aider les entreprises à franchir un nouveau palier et trouver des solutions aux défis que peut représenter le cadre opérationnel à Maurice », a soutenu Jananda Moothoo, General Manager de IBM-Mauritius.

Pour Tejas Mehta, General Manager d’IBM pour l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest, gouvernements et entreprises sont actuellement dans une nouvelle ère de penser, puisque la technologie nous aide désormais à résoudre nos problèmes principaux : la mobilité, l’analphabétisme de masse, la sécurité alimentaire ou encore la production d’énergie.

Advertisement

Actualités

Conseil d’administration de la MASA : Jean Jacques Arjoon, Gerard Louis et Sedley Assonne élus  

Published

on

Conseil d'administration de la MASA : Jean Jacques Arjoon, Gerard Louis, et Sedley Assonne élus

Conseil d’administration de la MASA : Jean Jacques Arjoon, Gerard Louis et Sedley Assonne élus

Les urnes ont livré leurs secrets à 14h30, ce dimanche 22 avril au collège St Mary’s à Rose-Hill. Les artistes mauriciens ont choisi les membres qui les représenteront au conseil d’administration de la MASA.

Les sept membres qui siégeront sur le Board du conseil d’administration de la MASA, qui a remplacé The Rights Management Society, sont connus. Il s’agit de : Jean Jacques Arjoon et Gunesshun Hurry, (catégorie d’auteur, compositeur et interprète), Gerard Louis, Geeta Boulaye (catégorie audiovisuelle et théâtrale), Sedley Assonne (catégorie auteurs littéraires) et Richard Hein (catégorie des éditeurs).

Texte : Deborah et Ashminta

A lire aussi : MASA : Un nouveau conseil d’administration élu ce dimanche

Continue Reading

Actualités

PME : Un « 10 Year Master Plan » pour booster les petites entreprises à MauriceP

Published

on

PME : Un « 10 years master plan » pour booster les petites entreprises à Maurice 

PME : Un « 10 years master plan » pour booster les petites entreprises à Maurice

Afin d’accélérer la croissance et l’innovation dans le secteur des PME, le ministère des Entreprises et des Coopératives, a lancé un  « 10 Year Master Plan ». Un plan de travail est en cours qui, à terme, fera de ce secteur un pilier important de l’économie du pays.

Le ministre de tutelle, Sunil Bholah, est d’avis que « le travail ne peut pas être accompli en isolation ». C’est pour cela que la collaboration avec d’autres entreprises est encouragée. L’Association of Mauritian Manufacturers (AMM), le National Cooperatives College (NCC), Business Mauritius, Made in Moris ainsi que d’autres associations apporteront leur soutien aux petites et moyennes entreprises.

Par ailleurs, le secteur du cuir, ainsi que celui de l’exportation, seront placés au premier plan cette année. Selon le ministre, les institutions bénéficieront du soutien de son ministère. De plus, le travail sur le terrain – soit afin d’établir une ligne de communication avec les entreprises – sera aussi privilégié.

Le ministre des Entreprises et des Coopératives a aussi fait mention des projets d’installation de panneaux photovoltaïques dans les jours à venir. Ceci aidera, selon lui, à promouvoir l’énergie verte dans le pays.

Continue Reading

Actualités

Grosses averses : Le NDRRMC à l’heure du bilan

Published

on

Grosses averses : Le NDRRMC à l'heure du bilan

Grosses averses : Le NDRRMC à l’heure du bilan

Après les grosses averses qui se sont abattues sur le pays, des équipes de la Special Mobile Force (SMF), de Mauritius Fire Rescue Services (MFRS), du National Disaster Risk Reduction and et du Management Centre (NDRRMC) ont effectué plusieurs opérations à travers le pays.

Ce qui en ressort est que les techniciens du Central Electricity Board (CEB) ont été très sollicités après les inondations de samedi, vu que plusieurs maisons étaient privées d’électricité dans diverses régions. Les équipes du CEB ont dû restaurer l’électricité à Triolet et à Upper Vale. Les travaux sont actuellement en cours dans d’autres endroits.

Par ailleurs, la Special Mobile Force (SMF) et la Central Water Authority (CWA) sont intervenues pour le pompage d’eau et a procédé à l’évacuation d’eau boueuse dans diverses régions du pays. D’autres équipes de la CWA ont assuré le remplacement des pompes défectueuses à hauteur de Midlands Dam, afin de rétablir la distribution d’eau. Il est à noter que le Mauritius Fire Rescue Service a effectué deux autres interventions à Terre-Rouge ce dimanche.

Selon la station météorologique de Vacoas, le temps s’améliorera graduellement durant les jours à venir.

Continue Reading

Trending