Connect with us

Actualités

L’Office du Tourisme de l’Île Maurice, en force sur IFTM Top Resa 2016

Published

on

L’Office du Tourisme de l’Île Maurice, en force sur IFTM Top Resa 2016

L’Office du Tourisme de l’Île Maurice, en force sur IFTM Top Resa 2016

L’Office du Tourisme de l’île Maurice (MTPA) sera à nouveau présent à l’IFTM Top Resa du 20 au 23 septembre 2016. Cette édition permettra au Président de la MTPA, Monsieur Arnaud Martin et au Directeur, Monsieur Kévin Ramkaloan, de rencontrer les acteurs clés du tourisme sur leur stand D051 au Pavillon 7.2.

Cette année encore, l’île Maurice sera bien visible au sein de l’Océan Indien avec un emplacement conséquent de près de 200m2. Pour l’édition 2016, de nombreux partenaires de l’île Maurice et de Rodrigues feront le déplacement pour ce salon incontournable sur le marché français. Une vingtaine d’hôtels, des réceptifs, Air Mauritius, l’Office du Tourisme de Rodrigues et des associations (l’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l’île Maurice-AHRIM, l’Association des Hôtels de Charme et l’Association of Tourism Professionals) seront présents sur le stand de l’île Maurice.

L’Office du Tourisme de l’île Maurice se mobilise : son président, monsieur Arnaud Martin, et son directeur, monsieur Kevin Ramkaloan, seront tous deux présents sur cette édition 2016. Ils seront soutenus par la Chargée de Promotion, Madame Roselyne Hauchler, ainsi que toute l’équipe AVIAREPS France. Ce salon sera l’occasion pour eux de poursuivre leurs efforts afin d’ancrer l’île Maurice comme une destination idéale tout au long de l’année dans l’esprit des français.

La récente enquête menée par Tour Hebdo montre que les agents de voyages considèrent l’île Maurice comme leader sur les destinations voyages de noce, luxe ou bien-être. Les perceptions « nature », « famille » et « culture » sont respectivement placées à la 5ème, 10ème et 18ème position. Or, l’île Maurice est également une destination nature, culture et famille par excellence. L’île possède une nature abondante et de nombreuses possibilités de randonnées. De très nombreuses activités nature sont disponibles pour les familles et l’île est également dotée d’un programme culturel riche avec notamment le Festival International Kreol fin novembre 2016, le Festival Porlwi By Light du 2 au 4 décembre 2016, et bien d’autres manifestations tout au long de l’année.

Sur cette édition, les temps forts de l’île Maurice seront :

  • Du mardi au jeudi de 12h45 à 13h15 : les agents de voyages pourront bénéficier de formations données par les représentants de l’île Maurice et ses partenaires (Air Mauritius, Corsair et l’Office du Tourisme de Rodrigues) dans la salle Tokyo, Pavillon 7.1, afin de (re)découvrir les richesses et les nouveautés de l’île. Ces formations seront également l’occasion de présenter la toute nouvelle application MyMauritius, indispensable guide de poche pour partir à Maurice !
  • La signature d’une convention avec le nouveau Directeur Général Adjoint Affaires Commerciales de Corsair, M. HUET Antoine sur le stand de l’île Maurice
  • Réunions avec les différents tours opérateurs et réseaux de distribution

De nombreuses nouveautés sont à découvrir cette année à Maurice à travers la présence de plusieurs hôtels et notamment Attitude, Anahita Golf & Spa Resort, Hilton Mauritius Resort & Spa, Intercontinental Mauritius Resort, Lux* Resort & Hotels, Maritim Hotels Mauritius, Outrigger Mauritius Beach Resort, Pearle Beach Resort & Spa, RIU Hotels, Royal Park Resorts, Sofitel, Southern Cross Hotels, Starwood Hotels & Resort Mauritius, Sun Resorts, Trimetrys Hotels, VLH Management. Plusieurs réceptifs seront également présents tels que Coquille Bonheur, Kreola Ltd, Solis Indian Ocean et SummerTimes.

Du côté des distinctions, les agents de voyages français ont récemment élu l’Office du Tourisme de l’île Maurice comme meilleur Office du Tourisme étranger ainsi que LUX* Resort comme meilleur chaîne hôtelière à l’occasion des Victoires du Tourisme organisées par le Quotidien du Tourisme. Le spa et restaurant du Maritim Resort & Spa Mauritius ont été récompensés à l’occasion des « World Luxury Awards ».

Côté golf, l’ouverture de deux nouveaux golfs à l’île Maurice – l’Avalon Golf Course et le Mont Choisy Golf – correspond à la volonté de l’île de se maintenir d’année en année comme la meilleure destination golfique de l’Océan Indien, et ainsi de rester une référence majeure de l’industrie mondiale du golf.

Advertisement

Actualités

Hajj : Showkutally Soodhun annonce trois vols spéciaux de Medina à Maurice

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Hajj : Showkutally Soodhun annonce trois vols spéciaux de Medina à Maurice

Le député de la circonscription no 15, Showkutally Soodhun a eu une session de travail avec Hatim Fallatah le Regional Manager du Saudi Arabian Airlines, hier mercredi 19 juillet. Cette rencontre était surtout axée sur le bien-être des hadjis  qui convergeront vers la Mecque, à partir du mois d’août.

Ainsi, le Saudi Airline desservira six vols directs aller-retour Maurice-Jeddah, sans transit pour le hajj.  De plus, Showkutally Soodhun a fait ressortir que trois vols spéciaux seront effectués de Medina à Maurice. Le prix du billet est de Rs 30 600.   L’on apprend que l’assurance a été donné pour que les Mauriciens puissent avoir toutes les facilités sur l’avion, tels que pour les menus spéciaux pendant le voyage.

Showkutally Soodhun a fait la demande auprès du Regional Manager de la Saudia, afin de rencontrer l’ICC Hajj Commitee. L’objectif est de finaliser les détails pour les vols du hajj. Les deux hommes ont aussi discuté de la possibilité d’augmenter le nombre de vols dans le future.   « Après le hajj 2018, un nouveau terminal au King Abdulaziz International Airport, à Jeddah sera opérationnel. Les Mauriciens pourront en tirer profit », assure Showkutally Soodhun.

Il soutient que l’Arabie saoudite intensifiera des campagnes afin de promouvoir Maurice comme destination de choix.

 

Continue Reading

Actualités

Appel à projets 2018 – Menon Munien: «Faire sortir des gens de la misère…»

Georges Alexandre

Published

on

Appel à projets 2018 – Menon Munien: «Faire sortir des gens de la misère…»

Appel à projets 2018 – Menon Munien: «Faire sortir des gens de la misère…»

Lors de son intervention à la cérémonie du lancement du 2e appel à projets 2018 ( «General Call for Proposals») et le Monitoring Report, au sir Harilall Vaghjee Hall, ce  19 juillet, le président de la National CSR Foundation, Menon Munien a passé en revue l’encadrement financier de cette institution.

«Nous devrons pouvoir évaluer notre travail sur le terrain et mesurer son impact sur le terrain. Car, notre but ultime est de faire sort des gens de la misère et améliorer la qualité de vie»,  a-t-il affirmé. Il a souligné que celle-ci travaille de concert avec tous les partenaires pour l’élaboration d’un plan stratégique en vue d’assurer le développement et de promouvoir les droits humains. Menon Munien a insisté que cela doit se faire de façon méthodologique.

«Tous ensemble, nous voulons une institution solide, efficace et indépendante», a-t-il affirmé. «Nous sommes d’accord pour aider les ONGs, mais il n’y a pas de compromis sur l’éthique, le professionnalisme…Ce Monitoring Report est bon pour assurer un contrôle sur les projets. Il faut se rendre à l’évidence, il y a des ONGs qui travaillent bien et d’autres non», a soutenu  Menon Munien.

Tout en annoncant un rapport d’évaluation sur les résultats de projets à la fin de décembre 2018, il a insisté : «Il nous faut faire de la National CSR Foundation une Central Public Funding Agency.» Menon Munien a dit se pencher sur l’élaboration d’un plan d’action.

Dans le cadre du lancement d’un 2e cycle de financement, le président de la National CSR Foundation a fait référence au manuel, intitulé Policy and Guidelines on Funding. «Ce document a été travaillé avec tous les partenaires. Notre approche vise à établir des relations solides avec les partenaires ; venir de l’avant avec des projets innovateurs et intevenir de manière holistique dans une approche communautaire», a souligné Menon Munien.

Par ailleurs, le président de la National CSR Foundation a accentué sur l’«accountability.» «Nous devrons être redevable pour chacune de nos actions. Le plus gros travail, c’est la transparence», a-t-il soutenu avant d’ajouter : «Après 50 ans d’Indépendance, nous devrons être capables d’accepter les principes de la Bonne gouvernance. Nous travaillons de concert avec l’ICAC pour metttre au point un Code de conduite»

Continue Reading

Actualités

Law and order: De janvier 2017 à ce jour, 646 cas d’agression sur des touristes

Bam Fareedun

Published

on

Law and order: De janvier 2017 à ce jour, 646 cas d’agression sur des touristes

Law and order: De janvier 2017 à ce jour, 646 cas d’agression sur des touristes

C’est en substance ce qu’a révélé le ministre mentor et ministre de la défense. SAJ répondait à une question du député Adil Ameer Meea sur le sujet. Ainsi, il a été dévoilé que 92 arrestations ont eu lieu et 43 personnes ont été trouvées coupables.

Le ministre mentor devait aussi déclarer qu’un Monitoring committee a été mis sur place pour adresser le problème d’agressions sur des étrangers. SAJ devait également avancer qu’il veille personnellement à ce que tout soit fait pour protéger les touristes sur notre sol.

Il rappelle que la Police du Tourisme, la police régulière, les éléments de la Garde Côtes, l’ERS et les membres de la CID des régions concernées mettent tout en œuvre pour contrôler la situation et réduire au maximum les agressions sur les touristes. Les lieux spécifiquement fréquentés par les touristes sont pourvus de CCTV.

Une autre mesure annoncée par SAJ concerne une règlementation plus stricte des skippers et autres opérateurs touristiques. Ces derniers seront strictement contrôlés sur leurs lieux de travail. Les employés d’hôtel également reçoivent une formation adéquate pour protéger les touristes.

Le député Adil Ameer Meea voulait aussi savoir ce qu’il en est des touristes agressés, mais qui doivent repartir dans leurs pays, ne pouvant, de ce fait, déposer en cour. SAJ a répondu que dans de tels cas les autorités mauriciennes ne peuvent plus grand-chose et que les victimes doivent collaborer afin que justice soit rendue.

Continue Reading

Trending