Connect with us

Monde

Mission d’observation: La COI se félicite de la bonne tenue du scrutin législatif aux Seychelles

Published

on

Mission d’observation: La COI se félicite de la bonne tenue du scrutin législatif aux Seychelles

Mission d’observation: La COI se félicite de la bonne tenue du scrutin législatif aux Seychelles et de l’enracinement de la culture démocratique

A l’invitation des autorités de la République des Seychelles, M. Madi Hamada, Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), a mobilisé les membres du Comité exécutif de l’Association des Parlementaires de la COI (AP-COI) pour mener une mission d’observation des élections législatives dans ce pays du 08 au 10 septembre 2016.

Conduite par l’Honorable Freddie Mahazoasy, Vice-président de l’Assemblée nationale de Madagascar et Président du Comité exécutif de l’AP-COI, la mission est d’avis que les préparatifs des élections législatives ont été menés de façon complète et professionnelle.

La mission s’est entretenue avec la Commission électorale des Seychelles quant aux préparatifs de l’exercice de vote et a rencontré les leaders des principaux partis politiques ainsi que les évêques des Eglises catholique et anglicane. La mission a également participé à une réunion de coordination des observateurs internationaux organisée sous l’égide de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) en présence de l’Organisation internationale de la Francophonie, de l’Union africaine et d’autres partenaires.

Le chef de mission a assisté aux opérations de vote sur les îles de Farqhuar, Alphonse et Desroches. La mission a également visité les bureaux de vote à la prison de Montagne Posée, North East Point Home of Elderly, l’île Persévérance et l’île Silhouette.

Le 10 septembre, jour du scrutin, les observateurs se sont déployés à travers les 25 districts de la République des Seychelles.

D’une manière générale, la mission constate que le scrutin s’est déroulé dans le calme et la sérénité. Elle note une forte mobilisation des électeurs – 87% selon la Commission électorale des Seychelles – et souligne l’absence de démonstrations ostensibles de l’appartenance aux partis politiques. Elle salue la présence des représentants des candidats et des observateurs nationaux dans l’ensemble des bureaux de vote visités.

La mission félicite le professionnalisme de toute l’administration électorale et la forte mobilisation des femmes et des jeunes dans les bureaux de vote. Les opérations de vote elles-mêmes étaient d’un bon niveau, de même que le matériel utilisé, de qualité et en quantité suffisante. Les membres des bureaux de vote ont démontré dans l’ensemble une bonne maitrise de la procédure de vote. Les forces de l’ordre étaient présentes, discrètes mais efficaces.

La mission encourage la nouvelle procédure mise en place pour canaliser les électeurs (système alphabétique) et recommande des mesures d’accompagnement pour la rendre plus performante.

La mission note que les noms de certaines personnes ne figuraient pas sur le registre électoral de certains bureaux de vote, notamment à Silhouette et à la prison de Montagne Posée.

La mission a pris part au dépouillement dans quelques bureaux de vote qui s’est déroulé de manière transparente. Les procédures de décompte et de remplissage des procès-verbaux ont été respectées. Les procès-verbaux ont été signés par tous les représentants des candidats présents.

La mission d’observation de la Commission de l’océan Indien se félicite de la confiance qui lui a été manifestée durant son séjour aux Seychelles lors de ces élections législatives.

Elle tient à remercier, à cet égard, les autorités de la Républiques des Seychelles notamment la Commission électorale qui a conduit les opérations, les candidats et partis politiques, les Eglises catholique et anglicane et l’ensemble du peuple seychellois.

La Mission d’observation de la COI était composée de :

  • L’Honorable Freddie Mahazoasy, Vice-président de l’Assemblée nationale de Madagascar et Président du Comité Exécutif de l’AP-COI
  • L’Honorable Nitadiavina Levao, Député de l’Assemblée nationale de Madagascar
  • L’Honorable Solange Angele, Députée de l’Assemblée nationale de Madagascar
  • L’Honorable Dhoihir Dhoulkamal, Vice-président de l’Assemblée nationale de l’Union des Comores
  • L’Honorable Mohamed Msaidié, Vice-président de l’Assemblée nationale de l’Union des Comores
  • L’Honorable Said Baco Attoumane, Questeur de l’Assemblée nationale de l’Union des Comores
  • L’Honorable Purmanand Jhugroo, Député, Chief Whip de l’Assemblée nationale de Maurice
  • L’Honorable Cyril Eddy Boissezon, Député, Secrétaire parlementaire privé, Assemblée nationale de Maurice
  • L’Honorable Dr Zouberr Houssein Joomaye, Député de l’Assemblée nationale de Maurice

M. Irfan Rahman, Commissaire électoral de Maurice a, par ailleurs, apporté son soutien technique à la mission.

La coordination de cette mission était effectuée par Mme Koulthoum Djamadar, Chargée de mission à la COI, responsable du domaine d’intervention « Stabilité, Diplomatie, Santé, Genre et Mobilité ».

La mission publiera un rapport final sur l’ensemble de ses observations avec des recommandations qui sera remis au Secrétaire général de la COI.
Réaction de la COI suite aux résultats

La Commission électorale des Seychelles a officialisé, le 11 septembre 2016, les résultats des élections législatives qui ont vu la victoire inédite de l’opposition sous la bannière de la coalition Linyon Demokratik Seselwa (LDS) totalisant 48,37% des voix contre 48,01% pour Lepep, le parti du gouvernement.

Le Secrétaire général de la COI, M. Madi Hamada, « félicite les autorités et le peuple seychellois ainsi que les acteurs politiques et les institutions chargées de l’organisation du scrutin pour la bonne tenue des élections législatives ». Pour le Secrétaire général de la COI, cette élection démontre « l’enracinement de la culture démocratique aux Seychelles » et « la volonté des acteurs politiques de travailler dans l’intérêt du pays alors que débute une cohabitation inédite entre un gouvernement et un parlement de bords différents. Ceci est un signe de la vitalité de cette culture démocratique et du sens de la responsabilité des acteurs politiques ».

Réaction de la COI suite aux résultats

La Commission électorale des Seychelles a officialisé, le 11 septembre 2016, les résultats des élections législatives qui ont vu la victoire inédite de l’opposition sous la bannière de la coalition Linyon Demokratik Seselwa (LDS) totalisant 48,37% des voix contre 48,01% pour Lepep, le parti du gouvernement.

Le Secrétaire général de la COI, M. Madi Hamada, « félicite les autorités et le peuple seychellois ainsi que les acteurs politiques et les institutions chargées de l’organisation du scrutin pour la bonne tenue des élections législatives ». Pour le Secrétaire général de la COI, cette élection démontre « l’enracinement de la culture démocratique aux Seychelles » et « la volonté des acteurs politiques de travailler dans l’intérêt du pays alors que débute une cohabitation inédite entre un gouvernement et un parlement de bords différents. Ceci est un signe de la vitalité de cette culture démocratique et du sens de la responsabilité des acteurs politiques ».

Advertisement

Monde

Japon – UE : signature d’un accord ‘historique’ en vue     

Herve Runga

Published

on

Japon - UE : signature d’un accord ‘historique’ en vue     

Japon – UE : signature d’un accord ‘historique’ en vue

Le président du Conseil européen, Donald Tusk (C) et le chef de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker (G) sont attendus au Japon ce mardi en vue de la signature d’un accord de libre-échange jugé historique avec le pays du soleil-levant.

Initialement prévue la semaine dernière à Bruxelles, cette rencontre a été reportée à cause des inondations qui ont frappé le Japon et qui ont fait jusqu’ici  122 morts. Les négociations entre ces deux pays au sujet de l’échange commercial ont débuté en 2013. L’accord a été baptisé, Jefta  (Japan-UE free trade agreeement) et concernera près d’un tiers du produit intérieur brut mondial.

Les produits laitiers, dont le fromage, d’autres produits alimentaires, sont concernés par le Jefta.

Continue Reading

Monde

Europe : le plombage dentaire interdit aux enfants et aux femmes enceintes

Rachel

Published

on

By

Europe : le plombage dentaire interdit aux enfants et aux femmes enceintes

Europe : le plombage dentaire interdit aux enfants et aux femmes enceintes

Bien que les plombages dentaires soient pratiqués depuis des années, il semblerait qu’ils soient néfastes pour la santé. Selon plusieurs études réalisées dans cette optique, le mercure présent dans les plombages représente un danger pour la santé. Ainsi comme mesure de sécurité, le Parlement européen a donc pris l’initiative, le 1er juillet dernier, d’interdire cette pratique chez les moins de 5 ans, les femmes enceintes et les mamans qui allaitent leur bébé.

Le mercure présent dans les plombages dentaires aurait, semble-t-il, un lien avec le développement des maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. Libéré sous forme de vapeurs, il s’accumule dans le cerveau, les reins ou le foie.

Cependant, si un dentiste doit impérativement avoir recours au plombage pour des besoins médicaux, il devra alors utiliser des capsules prédosées.

Continue Reading

Monde

Brexit : Une semaine décisive pour Theresa May

Herve Runga

Published

on

Brexit : Une semaine décisive pour Theresa May

Brexit : Une semaine décisive pour Theresa May

Les négociations seront lancées cette semaine entre le Royaume-Uni et Bruxelles sur l’épineux sujet qu’est le Brexit. Une tache ardue pour Theresa May qui devrait, pas la même occasion, contenir  les eurosceptiques au Parlement britannique. Ceux-ci montent au créneau pour dénoncer la stratégie du gouvernement conservateur britannique par rapport à la sortie de la Grande Bretagne de l’Union européenne.

Le principal sujet de discorde demeure sans conteste le plan Chequers. Ce plan a été présenté par Theresa May pour entretenir certaines relations avec l’Europe après la mise en application du Brexit.  Rappelons que c’est ce même plan qui a été la source du départ du gouvernement britannique du ministre des Affaires Etrangères britannique, Boris Johnson et celui du Brexit, David Davis.

C’est dans ce contexte que la rencontre entre Dominic Raab, successeur de David Davis et Michel Barnier, négociateur de l’Union européenne, est attendue. Les deux hommes essayeront surtout de relancer les discussions sur la frontière irlandaise, un véritable casse-tête  pour l’UE comme pour la Grande-Bratagne.

La frontière irlandaise ne sera toutefois qu’un obstacle de franchie dans le cas où les deux hommes parviennent à un accord.

Notons que selon les plans établis, la Grande-Bretagne sera officiellement en dehors de l’UE le 29 mars 2019.

Continue Reading

Trending