Connect with us

Politique

A Goodlands Pravind Jugnauth conquit la foule

Published

on

A Goodlands Pravind Jugnauth conquit la foule

«Dans mes moments les plus difficiles, j’ai eu le soutien de mon épouse et de mes enfants. Je suis très fier d’elles… »

Déclaration émouvante et combien remplie de sincérité du leader du MSM hier à Goodlands lors du congrès du MSM. Ce dernier a parlé des mesures sociales incitatives de son tout dernier budget. Il s’est dit confiant que de telles mesures vont grandement soulager la population, surtout ceux au bas de l’échelle sociale. Pravind Jugnauth a également parlé de son parcours politique, parcours qui n’a pas été sans encombre. Toutefois, il a déclaré avec beaucoup d’humilité que ses réalisations en tant que ministre de l’Agriculture ou des Finances ont largement contribué au développement du pays.

« J’ai sauvé l’industrie sucrière. Le peuple sait ce que j’ai accompli Faisant preuve de charisme et d’humilité, propre à son habitude, Pravind Jugnauth devait dire merci à la population. En effet, il a félicité ce peuple pour avoir fait le bon choix aux dernières législatives de 2014 pour sauver le pays en balayant l’ancien régime qui était au bout du rouleau.

Revenant sur son budget, Pravind Jugnauth devait déclarer avec fierté et satisfaction que la population, dans son ensemble, a bien accueilli son budget. Il a même cité Paul Bérenger qui avait relevé pas mal de points importants et louables. Toutefois Pravind Jugnauth devait fustiger les dirigeants du Ptr qui, quant à eux, n’y avaient trouvé rien de bien.

Abordant la relance économique, le leader du MSM a déclaré que la relance après 2014 avait été laborieuse, puisqu’il fallait redresser certaines institutions qui étaient au bord de la faillite, telles que la MPCB, la Banque de Développement, ou encore la MBC, et tant d’autres, sans compter les problématiques affaires du BAI ou de Betamax. Concernant son avenir politique, Pravind Jugnauth a déclaré ce qui doit arriver arrivera, mais, qu’en attendant, il se concentre sur sa mission en tant que ministre des Finances. Pour lui, l’intérêt du pays et de la population passe avant tout.

Différents intervenants avaient pris la parole avant le leader, sous la présidence du député Soodesh Rughoobar. Et Showkutally Soodhun et Ashit Gungah n’ont pas manqué de clamer haut et fort que le futur Premier ministre sera Pravind Jugnauth et que personne ne pourra faire obstacle sur son chemin. Ils ont aussi affirmé que Pravind Jugnauth fera un très bon Premier ministre, ayant acquis l’expérience nécessaire et il suivra sûrement les pas de son père de qui il a beaucoup appris.

Après le discours captivant de Pravind Jugnauth, le congrès prit fin et c’est sous une foule enthousiaste que le leader du MSM quitta difficilement les lieux, tant il était choyé par les nombreux sympathisants présents.

Commentaires

Politique

82 ans du PTr : Le MMM décline l’invitation  

Published

on

82 ans du PTr : Le MMM décline l’invitation  

Le Parti Travailliste, organisera un congrès, ce dimanche 25 février, à l’auditorium Octave Wiehé, pour célébrer ses 82 ans d’existence. Nous apprenons que l’état major du parti a envoyé une invitation aux autres partis de l’opposition.

Ils ont tous répondu positivement hormis le MMM. AJay Guness, secrétaire général nous a expliqué que c’est une décision qui émane du comité central. « Pou ki pena polemik autour enn sois disan alliance avec Ptr, nou finn prefer pa alé».

 

Commentaires

Continue Reading

Politique

Xavier-Luc Duval à l’étranger pour des raisons médicales

Published

on

Xavier-Luc Duval à l’étranger pour des raisons médicales

La santé de Xavier-Luc Duval n’est pas au top. Selon une source, le leader de l’opposition a pris l’avion jeudi soir pour l’étranger à des fins de traitements médicaux. Cela fait suite, souligne-t-on, à un empoisonnement alimentaire dont il a été victime, le jeudi 9 février dernier.

Si pour l’heure, dans son entourage, on fait comprendre qu’il n’y a rien à s’inquiéter, « toutefois, on attend le rapport médical, car pour le moment on ne connait pas vraiment la raison de cet empoisonnement ! », souligne un membre du PMSD.

Cependant, Xavier-Luc Duval sera de retour au pays dans deux semaines. « Il sera prêt pour la grande rentrée parlementaire prévue pour le 27 mars prochain », confie un membre du PMSD.

La grande question demeure s’il sera présent pour les célébrations du 50ème anniversaire de notre indépendance.

Pour rappel, le leader du PMSD avait été admis à l’hôpital Jeetoo, le mercredi 7 février dernier. Le cas avait été rapporté au poste de police du centre hospitalier.

A lire aussi : Victime d’un empoisonnement alimentaire : Xavier-Luc Duval, admis à l’hôpital Jeetoo

Commentaires

Continue Reading

Politique

82 ans du PTr : Un parti au passé glorieux

Published

on

82 ans du PTr : Un parti au passé glorieux

Le Parti Travailliste fêtera ses 82 années d’existence ce vendredi, 23 février. Dans ce contexte, Inside News a interrogé deux personnages, qui ont, à un moment ou à un autre, contribué à l’histoire du parti.

Kadress Pillay, qui était ministre de l’ٞEducation sous le régime travailliste en 1995, évoque une grande fierté d’« avoir fait partie de la  grande famille rouge d’antan ». L’ancien membre de l’exécutif travailliste souligne que la philosophie du parti mise sur trois axes : la participation, le progrès et le partage.

Cependant il dit qu’aujourd’hui, le Ptr « a le besoin de se réinventer, car les valeurs travaillistes sont perdues ». A l’aube de la célébration des 82 ans des rouges, il estime qu’il y a un gros ‘gap’ entre le passé et le présent. Il affirme qu’à présent, «  il n’existe plus de démocratie chez les rouges, il n’y a qu’un clan qui fait ce qu’il veut »  Ainsi, il est d’avis que le défi est grand. Selon Kadress Pillay, « la grande victoire du Parti Travailliste devrait être de ramener la philosophie travailliste à sa valeur réelle, au lieu de se soucier de revenir au pouvoir ».

Pour sa part, Patrick Assirvaden, président du Parti Travailliste souligne toute l’importance des rouges sur l’échiquier politique. D’ailleurs, fait-il ressortir, « notre parti est le deuxième avec la plus longue existence sur le continent africain, après l’ANC ». Le Président affirme que les 82 ans d’existence « prouve que toute l’histoire du Ptr est reliée avec celle de la République de Maurice ».  

Patrick Assirvaden précise que depuis son existence, le parti Rouge «  a beaucoup œuvré pour la nation, particulièrement pour la classe travailleur ». Il conclut par dire que le pays a besoin des valeurs travaillistes « pour son avancement socio-économique ».

Commentaires

Continue Reading

A la une