Connect with us

Actualités

LUX* Belle Mare relève le défi de l’innovation

Published

on

LUX* Belle Mare relève le défi de l’innovation

« Innover pour Augmenter les Revenus », tel était le thème du LUX* innovation Challenge 2015-2016. C’est l’équipe de LUX* Belle Mare qui a conquis le jury en démontrant un esprit innovant en présentant leur idée « Magic at your fingertips ». La compétition de LUX* Innovation Challenge a débuté en 2013 dans le but de promouvoir une participation active de chacune des équipes dans le renforcement de l’image de marque de LUX* Resorts & Hotels.

Ashish Modak, General Manager de LUX* Belle Mare, a fait ressortir que le défi de l’innovation encourage les équipes de LUX* Resorts & Hotels à donner le meilleur d’elles-mêmes. « Je suis ravi que les idées novatrices mises en avant par l’équipe de LUX* Belle Mare nous ont permis de nous différencier. Ce prix est un témoignage de la créativité, de la passion et de l’engagement de notre équipe à évoluer de manière continue en devenant la référence dans le domaine du tourisme dans la région ».

Le jury était composé d’Arnaud Lagesse, Chairman de LUX* Resorts & Hotels et Group CEO d’IBL Together; Paul Jones, CEO de LUX* Resorts & Hotels; Pierre Dinan, économiste ; Aisha Allee, Fondatrice et Présidente de Blast et Rajeev Hasnah, Directeur Général de Blue Delta Advisory, Eddy Yeung, Directeur de CIEL Textiles.

« Même si c’est une équipe qui est sortie vainqueur de ce Challenge 2015-2016, je tiens à féliciter sincèrement toutes les équipes qui ont su mettre en valeur leurs idées novatrices avec beaucoup d’enthousiasme. De telles initiatives donnent la possibilité aux employés de renforcer les synergies internes afin de développer un sentiment d’appartenance à l’entreprise. Il est essentiel que nous continuions à avancer ensemble et à donner le meilleur de nous-mêmes. Rendez-vous est pris en 2017 pour une prochaine édition du concours », souligne Paul Jones, le CEO du groupe.

Parmi les hôtels qui ont participé au Challenge, nous retrouvons LUX* Me (siège social), l’île des Deux cocos, LUX* Belle Mare, LUX* Grand Gaube, LUX* Le Morne et Tamassa. Les Runners up sont LUX* Le Morne pour l’idée « LUX* Text Me » en première position et l’île des Deux Cocos pour l’idée « The Blue Touch » en deuxième position. Le prix de choix du jury a été attribué à l’équipe de Tamassa pour leur idée remarquable de « Manzer Lacaz ». Un prix spécial a été offert au siège LUX* Me pour leur « Most Promising Idea » de LUX* Me Retail.

Pour rappel, l’édition de 2013 était axée sur l’innovation afin d’encourager la fidélité des clients alors que celle de 2014 était « Innovate to Increase Loyalty of Team Members ».

Commentaires

Actualités

[Vidéo] Pravind Jugnauth appelle à la collaboration de la diaspora mauricienne

Published

on

Pravind Jugnauth appelle à la collaboration de la diaspora mauricienne

[Vidéo] Pravind Jugnauth appelle à la collaboration de la diaspora mauricienne 

« Vous avez le devoir d’être les ambassadeurs d’une Île Maurice moderne à travers le monde ». Tel est le message du Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors du lancement de l’International Conference Of the Mauritian Academic Diaspora’. C’était ce mardi 20 février, au Paul Octave Wiéhé, à Réduit.

Cette conférence, qui a pour thème « Showcasing International Sucess ». Cela s’inscrit dans le cadre des célébrations du 50ème anniversaire de l’indépendance de Maurice.

Dans son discours, le chef du gouvernement a rappelé que ceux faisant partie de la diaspora mauricienne, doivent collaborer avec les intuitions locales, « surtout dans le but de promouvoir le pays comme un ‘Higher Education Destination’ pour la région, qui est en ligne avec la vision du gouvernement ».

De plus, fait-il ressortir, « en aidant la patrie, cela créera de l’emploi et augmentera ainsi la richesse du pays, afin de devenir un ‘high income country ».

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Salaire minimum : jusqu’à Rs 50,000 d’amende pour non-respect

Published

on

Salaire minimum : jusqu’à Rs 50,000 d’amende pour non-respect

Salaire minimum : jusqu’à Rs 50,000 d’amende pour non-respect

Le non-respect du paiement du salaire minimum est une offense. Ceux qui enfreignent la loi risquent une amende allant jusqu’à Rs 50,000. C’est ce que prévoit la section 22 du National Minimum Wage Consultative Council Act 2016.

Le ministère du Travail veille au grain. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’une soixantaine d’officiers, effectuent une descente des lieux, dans plusieurs entreprises du pays, depuis le lundi 5 février. L’objectif : veiller à ce que les employeurs respectent la mise en œuvre du salaire minimal, qui est effectif depuis le 30 janvier.

A ce jour, les officiers du ministère ont effectué des visites dans 521 compagnies dans divers secteurs. Lors des inspections, ils ont découvert que 126 d’entre elles, n’ont pas respecté la loi.

Cependant, les employeurs ont déclaré qu’ils vont appliquer cette mesure à la fin de février, avec les arrérages. Si ces derniers ne respectent pas le délai, le ministère entamera des poursuites légales.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Foudre et averses : causes et risques entourant ces phénomènes

Published

on

Foudre et averses : causes et risques entourant ces phénomènes

Foudre et averses : causes et risques entourant ces phénomènes

Le pays fait face à un débalancement météorologique avec les récentes grosses averses et la foudre qui s’est abattue sur deux personnes. Ces phénomènes, accompagnés de fort taux de pluviométrie, des vagues de chaleur entre autres se font de plus en plus récurrents.

Selon un prévisionniste de la station de météo de Vacoas, ces évènements sont dus à de l’humidité et instabilité présentes dans l’atmosphère qui forment des nuages cumulonimbus. Ces nuages contiennent des particules d’eaux lourdes et légères (particules de glace). Celles-ci créent des champs électriques lorsqu’elles entrent en contact avec la force des courants ascendants et descendants. La décharge électrique (éclair) est suivie du tonnerre.

Ainsi, ces nuages actifs, porteurs de grosses pluies occasionnent ces phénomènes de plus en plus. Les objets pointus, les hautes structures verticales comme des bâtiments, les arbres isolés et les personnes dans des terrains ouverts sont les plus à risque. L’impact, dépendant de l’intensité de ces nuages cumulonimbus, peut causer des dégâts matériels ou même mortel.

Plusieurs précautions sont à prendre dans de telles situations. Les personnes doivent s’abriter dans des bâtiments, éviter les objets métalliques, fermer toutes les fenêtres de la maison ou de la voiture, débrancher tous les appareils électroniques.

La météo de Vacoas prévoit que notre région demeure sous l’influence des nuages associés à la zone d’instabilité. Ainsi, le mauvais temps persistera durant les prochains jours avec des conditions atmosphériques humides et instables, propices à la formation des nuages à caractère orageux. Le public est avisé de prendre les précautions nécessaires.

 

 

 

 

Commentaires

Continue Reading

A la une