Connect with us

Actualités

Raj Dayal réclame Rs 90 millions à l’État

Published

on

Raj Dayal réclame Rs 90 millions à l’État

Raj Dayal, l’ancien ministre de l’Environnement réclame des dommages de Rs 90 millions au Commissaire de Police, ainsi qu’à l’Etat.

Cela fait suite au fait que ce dernier aurait affirmé qu’il a perdu ses effets personnels après sa suspension comme chef de la force policière en 1997. L’affaire a été rappelée en Cour suprême, le mardi 18 octobre, devant le juge David Chan Kan Cheong. Le plaignant affirme que ces objets, qui se trouvaient dans son bureau aux Casernes Centrales, sont très précieux. Dans une plainte déposée en Cour suprême en 2014, Raj Dayal a fait mention qu’il a été nommé à la tête de la force policière le 1er septembre 1994. L’ancien CP déplore qu’à ce moment, il n’a pas eu le temps de collecter ses effets personnels en ce fameux jour du 23 novembre 1997 ( jour de sa suspension). Il dit ne pas accepter qu’il avait été interdit d’accès à son bureau avant même qu’il soit démit de ses fonctions.

En 2008, selon Raj Dayal, il aurait récupéré certains de ses effets personnels, mais certains ont disparu. Il précise dans sa plainte avoir écrit au CP à plusieurs reprises pour réclamer la restitution de ses effets personnels, mais en vain. C’est la raison qu’il demande des dommages de Rs 90 millions, car il se dit qu’il a été victime de préjudice pendant tout ce temps.

Commentaires

Actualités

[Vidéo] Marche de protestation : « Faites attention! Ce n’est que le début…»

Published

on

Marche de protestation : « Faites attention! Ce n'est que le début...»

[Vidéo] Marche de protestation : « Faites attention! Ce n’est que le début…»

Ils disent être victime du ‘hindu bashing’. Les dirigeants de plusieurs groupes socio-culturels ont manisfesté dans les rues de la capitale, ce samedi 24 février. Ils se sont tous rassemblés au Champ de Mars avant de se rendre devant les locaux de Radio One à la rue Brown Sequard.

Une centaine de membres munis pancartes et portant des ‘kanwar’, ils exprimé leur mécontentement suite à un article paru dans lexpress le 14 février. Prakash Manaroo, le porte-parole, a lancé une sévère mise en garde à la Sentinelle« Faites attention! Cette marche n’est que le début…»

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Journée de la femme : l’actrice Sridevi participera aux activités

Published

on

Journée de la femme : l’actrice Sridevi participera aux activités

Les fans du cinéma Bollywoodien seront ravis. L’actrice Sridevi Kapoor, qui célèbre ses 50 ans de carrière, sera l’invitée d’honneur aux célébrations, dans le cadre de la Journée mondiale de la femme, le 8 mars prochain. C’est la ministre de l’Egalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunbocus, qui l’a annoncé, lors d’une conférence de presse, ce samedi 24 février. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a-t-elle dit, sera le Chief Guest de ces célébrations.

« 1968 à 2018, le parcours de la femme mauricienne : les défis à relever». Ce thème a été choisi, a fait ressortir la ministre, car la Journée de la femme coïncide avec les 50 ans de l’indépendance du pays, qui sera célébrée dans quelques jours. Les célébrations nationales pour la journée auront lieu au Swami Vivekananda International Convention Centre à Pailles, le 8 mars
de 10h30 à 12h30.

Roubina Jadoo-Jaunbocus a aussi fait l’éloge de l’actrice bollywoodienne qui est aussi l’épouse de Boney Kapoor. « Li finn zue dan 2 fim kinn met lamphaz lor emansipasyon bann madam. Li finn zue bann karacter profon.» D’autre part, Sridevi aura aussi une session d’interactions avec les membres du public, surtout avec les jeunes, révèle la ministre. L’emphase sera mise sur le rôle des jeunes lorsqu’il s’agit de l’égalité des genres.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

[Vidéo] Des groupes socio-culturels hindous manifestent dans les rues de la capitale

Published

on

Des groupes socio-culturels hindous manifestent dans les rues de la capitale

[Vidéo] Des groupes socio-culturels hindous manifestent dans les rues de la capitale

« har har mahadev, bam bam bole » . C’est ce que scandent une centaine de membres des groupes socio-culturels hindous, en ce moment dans les rues de la capitale. Munis de pancartes, ils expriment leur mécontentement suite à un article paru dans l’Express le 14 février dernier, ayant pour titre « Shiva, les jeunes et le gandia».

Certains manifestants ne sont pas passés inaperçus avec leurs kanwars sur leurs épaules.

Nous y reviendrons.

Commentaires

Continue Reading

A la une