Connect with us

Actualités

A.R. Rahman en concert à Maurice

Published

on

A.R. Rahman en concert à Maurice

A l’apporche des périodes festives, les mélomanes seront gâtés ! En effet, A.R. Rahman, le maestro de la musique indienne sera chez nous le 10 décembre prochain, dans le cadre d’un unique concert qui se tiendra au Swami Vivekananda à Pailles. C’est ce qu’a annoncé les répresentants de Spel Media et Step Media, les deux organisateurs de cet évènement. Les billets, en vente chez Mikado, varient de Rs 1 700 à Rs 5 900. Le chanteur et compositeur de renom foulera le sol mauricien le 8 décembre, avec une équipe de 40 personnes y compris « 4 playback singers ». « J’invite donc le public à acheter leurs billets rapidement, car le spectacle sera grandiose ! » affirme Shailen Sookha, le patron de Spel Media.

Commentaires

Actualités

MSAW : «Un animal de compagnie n’est pas un jouet ou une distraction»

Published

on

MSAW : «Un animal de compagnie n’est pas un jouet ou une distraction»

MSAW : «Un animal de compagnie n’est pas un jouet ou une distraction»

Offrir, adopter et vivre avec un chien ou un chat c’est être responsable de l’animal. Mais que signifie être responsable d’un animal? Selon la Mauritius Society For Animal Welfare (MSAW), cela signifie de  bien s’occuper du chat ou du chien que vous avez adopté (donner de l’attention, de l’affection, assurer une alimentation équilibrée et prodiguer des soins adaptés) en s’engageant à le comprendre et à l’aimer pendant toute la durée de son existence.

La responsabilité envers un chat et un chien n’est pas à prendre à la légère, toujours selon la MSAW. Or, beaucoup de propriétaires, viennent abandonner leurs animaux à la clinique dès qu’ils ne peuvent plus s’en occuper. « Les cas d’abandon sont courants. Il y a ceux qui ne veulent plus de leurs animaux parce que ces derniers sont malades. D’autres les rejettent parce qu’ils font du désordre ou même parce qu’ils ne trouvent pas assez de temps pour s’en occuper. D’autres viennent les récupérer après deux ou trois jours.» Malgré les campagnes de sensibilisation, certains ne veulent pas changer de mentalité, souligne notre interlocuteur.

Il faut savoir que l’abandon d’un animal  a des répercussions sur ce dernier. « L’animal peut être traumatisé et ne voudra plus s’alimenter. Certains, en voyant d’autres animaux abandonnés, sont perdus et deviennent agressifs. » Certains animaux, dit la MSAW, contractent des maladies parce qu’ils côtoient d’autres chiens dans les chenils. Ces chenils sont souvent submergés et les risques que les animaux se bagarrent entre eux sont bien réels. Malgré tous les conseils de prévention, il y a toujours des cas d’abandon de ce genre. En revanche, le représentant de la MSAW affirme qu’il y a tout de même certains qui ont un amour inconditionnel pour les animaux et qui se donnent corps et âme pour l’animal. « Si l’animal est malade, il faut l’emmener chez un vétérinaire et non essayer de le traiter avec des remèdes de tout genre qui pourraient avoir d’autres conséquences. »

A savoir que tout acte d’abandon d’animal est passible d’une amende de 15 000 roupies et d’une peine d’emprisonnement ne dépassant pas 6 mois.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Hadj 2018 : sessions de formation à l’ICC ce dimanche

Published

on

Hadj 2018 : sessions de formation à l’ICC ce dimanche

Hadj 2018 : sessions de formation à l’ICC ce dimanche

Des sessions de formation en vue du Hadj 2018, débutent ce dimanche, au siège de l’ICC (Islamic Cultural Centre) à Port-Louis. La séance débutera à partir de 10 heures pour prendre fin à midi. Tous ceux qui accompliront le Hadj cette année, sont invités, déclare le chairman de l’ICC, le professeur Anwar Hussein Subratty. Ce dernier ajoute que les formations seront assurées par des personnes d’expérience.

Soulignons que 1500 visas seront octroyés à Maurice pour le Hadj 2018, contre 1,300 l’année dernière.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

[Vidéo] Marche de protestation : « Faites attention! Ce n’est que le début…»

Published

on

Marche de protestation : « Faites attention! Ce n'est que le début...»

[Vidéo] Marche de protestation : « Faites attention! Ce n’est que le début…»

Ils disent être victime du ‘hindu bashing’. Les dirigeants de plusieurs groupes socio-culturels ont manisfesté dans les rues de la capitale, ce samedi 24 février. Ils se sont tous rassemblés au Champ de Mars avant de se rendre devant les locaux de Radio One à la rue Brown Sequard.

Une centaine de membres munis pancartes et portant des ‘kanwar’, ils exprimé leur mécontentement suite à un article paru dans lexpress le 14 février. Prakash Manaroo, le porte-parole, a lancé une sévère mise en garde à la Sentinelle« Faites attention! Cette marche n’est que le début…»

Commentaires

Continue Reading

A la une