Connect with us

Monde

Otages libérés par des pirates somaliens : « On mangeait même des rats »

Published

on

Otages libérés par des pirates somaliens : « On mangeait même des rats »

Retour à la liberté après une parenthèse infernale de près de cinq ans. Les 26 otages asiatiques libérés samedi par les pirates somaliens qui les détenaient depuis mars 2012 après avoir attaqué leur bateau de pêche sont arrivés dimanche au Kenya, non sans avoir surmonté un ultime danger : sortir d’une ville somalienne où se déroulent des combats.

L’équipage du Naham 3, qui avait été attaqué par les pirates au sud des Seychelles, a raconté les dures conditions de vie, et même de survie, pendant ces 55 mois de détention. Il s’agissait de la deuxième captivité la plus longue aux mains de pirates somaliens, juste derrière des pêcheurs thaïs relâchés en février 2015 après près de cinq ans de captivité également.

« On mangeait même des rats, on les cuisait »

Arnel Balbero, l’un des ex-otagesraconte à la BBC s’être senti « comme un mort-vivant » pendant cet emprisonnement interminable, et dit avoir du mal à imaginer comment redémarrer sa vie. « On nous traitait comme des animaux », explique-t-il. Les membres d’équipage originaires du Cambodge, de Chine, d’Indonésie, des Philippines, de Taïwan et du Vietnam ne recevaient pour s’hydrater que de petites quantités d’eau. Affamés, ils devaient aussi se contenter de ce qu’ils trouvaient : « On mange n’importe quoi, même si on n’aime pas, témoigne Arnel Babero. On a faim, donc on mange. Même des rats, on les cuisait. »

« Otages oubliés »

« Nous avons travaillé [à cette libération] pendant quatre ans et demi… C’est formidable de les ramener chez eux et de les remettre à leurs ambassades et à leurs familles », a déclaré John Steed, coordonnateur de l’ONG Partenaires de soutien aux otages, qui a aidé à négocier leur libération. Ancien colonel de l’armée britannique, il s’est donné pour mission de sauver « les otages oubliés » : des pêcheurs pauvres qui n’ont pas d’assurance et dont la captivité entre les mains des pirates est souvent la plus longue.

Les pirates avaient d’abord pris 29 personnes en otage, mais une personne était morte pendant l’attaque et « deux ont succombé en raison de maladies » pendant leur captivité, selon l’organisation Oceans Beyond Piracy (OBP).

Source : 20 minutes

Commentaires

Continue Reading

Monde

Produits de ménage- équivalents à la consommation d’un paquet de cigarettes par jour

Published

on

Produits de ménage- équivalents à la consommation d'un paquet de cigarettes par jour

Produits de ménage- équivalents à la consommation d’un paquet de cigarettes par jour

Selon une nouvelle étude norvégienne, faire le ménage exposerait à des risques pulmonaires à long terme comparables au tabagisme. Les ménagères qui utilisent régulièrement des produits de ménage dans le cadre de leur travail ou celles qui entretiennent leurs maisons auraient une fonction pulmonaire qui se détériore au fil du temps, avec pour les professionnels des effets comparables au tabagisme, indique une nouvelle étude norvégienne qui met en cause les produits chimiques irritants.

Les chercheurs ont constaté que le déclin accéléré de la fonction pulmonaire chez les femmes travaillant comme femmes de ménage était “comparable à une consommation d’un peu moins de 20 paquets-années”, soit l’équivalent d’un paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans. L’étude démontre qu’au fil des années, une diminution importante de la capacité respiratoire des femmes qui faisaient régulièrement du ménage à la maison ou chez les employées comme agents d’entretien comparativement à celles qui ne faisaient pas le ménage.

Selon l’étude, le “volume expiratoire maximal par seconde” (VEMS) ou volume d’air expiré pendant la première seconde a diminué de 3,6 millilitres ( 3,6ml ) par an plus rapidement chez les femmes qui faisaient du ménage à leur domicile et de 3,9 ml par an plus rapidement chez les femmes qui travaillaient comme femmes de ménage.

Commentaires

Continue Reading

Monde

Un Japonais remporte le droit de garde de 13 enfants nés de mères porteuses en Thaïlande

Published

on

Un Japonais remporte le droit de garde de 13 enfants nés de mères porteuses en Thaïlande

Un riche Japonais a remporté mardi le droit de garde de 13 enfants nés de mères porteuses en Thaïlande, dernier rebondissement d’un scandale ayant mis en lumière les zones grises du marché des mères porteuses en Thaïlande

« Pour le bonheur des treize enfants nés de mères porteuses (…) le tribunal a décidé qu’ils seraient légalement ceux du plaignant », a annoncé le tribunal pour enfants de Bangkok.
Six mères porteuses s’étaient trouvées au coeur d’une tempête médiatique en 2014 en Thaïlande suite à la découverte, dans un appartement de Bangkok, de leurs bébés nés d’un même père japonais.

Les mères, qui vivaient avec leurs bébés dans cet appartement loué par leur riche client Mitsutoki Shigeta, un Japonais de 24 ans fils aîné d’un milliardaire nippon du monde des télécoms, avaient porté plainte contre l’Etat afin de récupérer leurs enfants, remis aux services sociaux.

Commentaires

Continue Reading

Monde

En France : Des traces de pesticides dans 75% des fruits et 41% des légumes

Published

on

En France : Des traces de pesticides dans 75% des fruits et 41% des légumes

En France : Des traces de pesticides dans 75% des fruits et 41% des légumes

L’association, qui milite contre les pesticides, se base sur des données de la direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF) sur la période 2012-2016 et a retenu 19 fruits et 33 légumes pour lesquels les échantillons étaient représentatifs et depuis, près des 75 % des fruits et 41% des légumes non bio portent des traces de pesticides quantifiables. Pour les fruits, en moyenne, la présence de résidus de pesticides quantifiés dans 72,6% des échantillons analysés ont été constaté, selon un communiqué. Dans 2,7% des cas, ces résidus étaient supérieurs aux limites autorisées.

Dans le cas des légumes, 41,1% avaient des traces de pesticides et 3,5% des échantillons montraient des résidus supérieurs aux limites maximales. Le gouvernement a prévu un plan d’action pour réduire les produits phytopharmaceutiques dans l’agriculture, après l’échec d’une première série de mesures. Le plan d’action sera publié bientôt

Commentaires

Continue Reading

A la une