Connect with us

Monde

L’Enfer n’existe pas et Adam et Eve n’ont jamais existé selon le pape François

Published

on

 

L’Enfer n’existe pas et Adam et Eve n’ont jamais existé selon le pape François

Un homme qui est là pour ouvrir de nombreux anciens «secrets» dans l’église catholique est le Pape François. Certaines des croyances qui ont cours au sein de l’église, mais contraires à la nature aimante de Dieu sont maintenant mises de côté par le Pape qui a été récemment nommé l’homme de l’année par TIME Magazine.

Dans ses dernières révélations, le Pape François dit: À travers l’humilité, la recherche de l’âme, et la contemplation de la prière, nous avons acquis une nouvelle compréhension de certains dogmes. L’Église ne croit plus en un véritable enfer où les gens souffrent. Cette doctrine est incompatible avec l’amour infini de Dieu. Dieu n’est pas un Juge mais un ami et un amant de l’humanité. Dieu ne cherche pas à condamner, mais seulement à embrasser. Comme la fable d’Adam et Eve, nous voyons l’enfer comme un dispositif littéraire. L’enfer est simplement une métaphore de l’âme isolée, qui, comme toutes les âmes,seront finalement unies dans l’amour avec Dieu.

Dans un discours choquant qui résonne à travers le monde, le Pape François a déclaré que :

Toutes les religions sont vraies, parce qu’elles sont vraies dans les cœurs de tous ceux qui croient en elles. Quel autre type de vérité y’a t-il? Dans le passé, l’église a été dure envers celles qu’elle jugeait moralement répréhensibles ou pécheresses. Aujourd’hui, nous ne sommes plus juges. Comme un père aimant, nous ne condamnons pas nos enfants. Notre église est assez grande pour les hétérosexuels et les homosexuels, pour les pro-vie et pro-choix ! Pour les conservateurs et les libéraux, les communistes sont les bienvenus et même nous ont rejoints. Nous aimons tous et adorons le même Dieu.

Au cours des six derniers mois, les cardinaux, les évêques catholiques et les théologiens ont délibéré dans la Cité du Vatican, en discutant de l’avenir de l’Église et pour redéfinir des doctrines et des dogmes catholiques de longue date. Le Troisième Concile Vatican II, est le plus grand et le plus important depuis que le Concile Vatican II ait été conclu en 1962.

Le Pape François a convoqué le nouveau conseil à « enfin terminer le travail du Concile Vatican II ». Le Troisième Concile Vatican II s’est conclu, le Pape François annonçant que…
Le catholicisme est maintenant une « religion moderne et raisonnable », qui a subi des changements évolutifs. Le temps est venu d’abandonner toute intolérance. Nous devons reconnaître que la vérité religieuse évolue et change. La vérité n’est pas absolue ou gravée dans la pierre. Même les athées reconnaissent le divin. Par des actes d’amour et de charité l’athée reconnaît Dieu ainsi, et rachète son âme, devenant un participant actif dans la rédemption de l’humanité.

Une déclaration dans le discours du pape a envoyé les traditionalistes dans un accès de confusion et d’hystérie …

Dieu est en train de changer et d’évoluer en tant que nous-mêmes; Dieu vit en nous et dans nos cœurs. Lorsque nous diffusons l’amour et la bonté dans le monde, nous touchons notre propre divinité et Le reconnaissons. La Bible est un beau livre saint, mais comme toutes les grandes et anciennes œuvres, certains passages ne sont pas à jour. Certains appellent même à l’intolérance ou au jugement. Le temps est venu pour voir ces versets comme des interpolations plus tard, contrairement au message d’amour et de vérité, qui rayonne autrement par l’Écriture. Conformément à notre nouvelle compréhension, nous allons commencer à ordonner des femmes cardinaux, des évêques et des prêtres. À l’avenir, j’espère que nous aurons un jour un pape féminin. Que personne ne ferme aux femmes les portes qui sont ouvertes aux hommes !

Quelques cardinaux de l’église catholique sont contre les dernières déclarations du Pape

 

Advertisement

Monde

Espagne: manifestation de soutien aux prisonniers de l’ETA à Bilbao

Published

on

Espagne: manifestation de soutien aux prisonniers de l'ETA à Bilbao

Espagne: manifestation de soutien aux prisonniers de l’ETA à Bilbao

Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Bilbao, dans le nord de l’Espagne, pour réclamer de meilleures conditions de détention pour les membres de l’ETA emprisonnés, quelques semaines avant la dissolution annoncée de l’organisation séparatiste basque.

La plupart des prisonniers de l’ETA sont soumis au régime de détention le plus strict qui les autorise des promenades de trois à quatre heures par jour dans la cour mais leur interdit les permissions de sortie.

Scandant “prisonniers basques à la maison” et brandissant des drapeaux basques rouge-vert-blanc, les manifestants ont demandé que les prisonniers soient transférés plus près de leur région d’origine alors qu’ils sont détenus à des centaines de kilomètres de là.

Continue Reading

Monde

Nicaragua: 10 morts et 80 blessés dans des manifestations

Published

on

Nicaragua: 10 morts et 80 blessés  dans des manifestations

Nicaragua: 10 morts et 80 blessés dans des manifestations

Le président Daniel Ortega est sorti de son silence samedi pour assurer que son gouvernement allait renouer le dialogue, après les violentes manifestations contre une réforme des retraites qui ont fait au moins dix morts au Nicaragua.

Le gouvernement est totalement d’accord pour reprendre le dialogue pour la paix, pour la stabilité, pour le travail afin que notre pays ne soit pas confronté à la terreur que nous vivons en ces moments“, a déclaré M. Ortega à la télévision nationale.

Il a toutefois affirmé que les manifestations étaient soutenues par des groupes politiques opposés à son gouvernement et financés par des organisations extrémistes des Etats-Unis, sans toutefois les identifier.

Continue Reading

Monde

Émirats arabes unis : après son évasion, la princesse Latifa “ramenée” à Dubaï

Published

on

Émirats arabes unis : après son évasion, la princesse Latifa "ramenée" à Dubaï

Émirats arabes unis : après son évasion, la princesse Latifa “ramenée” à Dubaï

En mars, une princesse de l’émirat, cheikha Latifa, une des filles de cheikh Mohammed Ben Rashid Al-Maktoum, était apparue dans une vidéo sur YouTube pour annoncer son “évasion” de son propre pays où elle dit avoir été maltraitée par son père. Mardi 17 avril, une source proche du gouvernement local rompait le silence sur le sujet, sous le couvert de l’anonymat, en affirmant que la princesse avait été “ramenée” auprès de sa famille et qu’elle allait “bien“. Cette source disait ne pas savoir où cheikha Latifa ben Mohammed ben Rashid al-Maktoum, 32 ans, avait été retrouvée, ni par qui.

Dans sa vidéo mise en ligne en mars, la princesse déclarait : “Je fais cette vidéo parce qu’elle pourrait être la dernière que je fais “. Elle y racontait être la fille de cheikh Mohammed et d’une mère algérienne, Houriya Ahmed, et qu’elle avait déjà essayé de s’échapper dans le passé. Cheikha Latifa avait expliqué que son évasion était ” le début de sa vie, de sa liberté “.

Toutefois, la source proche du gouvernement de Dubaï a déclaré que le sort de la princesse était une “affaire privée” qui a été “exploitée” par une “bande d’escrocs” et par le Qatar, grand rival des Émirats dans le Golfe. Les deux pays ont rompu leurs relations diplomatiques en juin 2017.

Continue Reading

Trending