Connect with us

Sport International

Nouveau surnom de Mourinho…The Humiliated One!

Published

on

Nouveau surnom de Mourinho…The Humiliated One!
José Mourinho et la presse anglaise, cela n’a jamais été le grand amour. Les tabloïds ne ratent pas une occasion pour lui mener la vie dure. La défaite de Manchester United à Stamford Bridge était une autre occasion rêvée pour se moquer du Portugais.
Très critiqué, “le Special One” a ainsi reçu un nouveau surnom de la part des quotidiens The Guardian et The Daily Telegraph : “The Humiliated One” afin d’insister sur l’humiliation vécue par les Red Devils face aux Blues. A son arrivée en Angleterre comme manager de Chelsea, José Mourinho s;était auto-proclamé The Spécial One!
Chambré par Eidur Gudjonhsen et agacé en raison du comportement de son homologue Antonio Conte, Mourinho aura à cœur de prendre sa revanche au match retour le 15 avril prochain.

A ses joueurs lundi, le manager de Manchester United leur a demandé de se montrer digne et de ne pas se cacher. “I want them to show they are men again Manchester City. Together we win and together we lose.”

Advertisement

Sport International

Ligue des Champions : accusé, le Real Madrid craint un arbitrage pro-Bayern en demi-finale

Published

on

Ligue des Champions : accusé, le Real Madrid craint un arbitrage pro-Bayern en demi-finale

Ligue des Champions : accusé, le Real Madrid craint un arbitrage pro-Bayern en demi-finale

Les équipes espagnoles sont-elles avantagées par l’arbitrage en Ligue des Champions ? C’est un débat qui ne date pas d’hier. De la «disgrace» de Drogba en 2009 à la remontada face au PSG en 2017, en passant par le FC Barcelone-Milan AC de 2012, le Barça a souvent été pointé du doigt. Aussi bien que le Real Madrid qui a été « favorisée » d’un penalty, synonyme de qualification, obtenue en fin de match contre la Juventus de Turin (1-3), en quart de finale retour.

Et tout ce bruit autour du penalty, le Real commence à s’inquiéter. Selon les informations, les hommes de Zinedine Zidane craignent que cette campagne puisse avoir une incidence lors des demi-finales de Ligue des Champions face au Bayern de  Munich. Pour les Madrilènes, les arbitres qui officieront lors de cette double confrontation, dont l’aller se tiendra à Munich, le 25 avril  et le retour à Madrid, le 1er mai, pourraient être influencés par ces accusations.

Autrement dit, les Merengue estiment que chaque situation litigieuse sera en faveur des Bavarois. Que leurs craintes soient justifiées ou non, une chose semble être certaine:  les arbitres qui seront désignés pour ces deux rencontres seront sous une pression absolue.

Continue Reading

Sport International

Mondial-2018: quatre assistants VAR pour chaque match en Russie

Published

on

Mondial-2018: Quatre assistants VAR pour chaque match en Russie

Mondial-2018: quatre assistants VAR pour chaque match en Russie

La Fifa a détaillé jeudi la VAR, qui sera utilisée pour la première fois en Coupe du Monde, cet été en Russie.

Quatre assistants vidéographes, chargés d’épauler l’arbitre central, autant de techniciens et un opérateur, chargé de relayer sur les écrans géants des stades, les décisions prises dans la salle d’opération vidéo. Pendant deux semaines et en deux groupes, les 36 arbitres et 63 assistants, choisis pour aller en Russie, vont travailler à Coverciano. La formation est technique, théorique et athlétique. Elle prévoit, également, des ateliers de travail sur la VAR qui constitue la grande nouveauté de la Coupe du Monde 2018.

L’assistant VAR N.1 s’en charge de suivre le live pendant qu’il y a une vérification. L’assistant VAR N.2 s’occupe spécifiquement du hors-jeu”, pour lequel deux caméras spéciales seront ajoutées sur les terrains de la Coupe du Monde. Un troisième assistant VAR est, de son côté, chargé d’épauler la VAR principale, de se concentrer sur le respect du protocole et d’assurer une bonne communication entre toute l’équipe.

Enfin, un représentant de la FIFA, également, présent, sera  équipé d’une tablette qui lui permettra de communiquer aux diffuseurs et sur les écrans géants des stades, les décisions prises par les arbitres.

Continue Reading

Sport International

Ancienne prison de l’Etat islamique, le stade de Raqa renoue avec le football

Published

on

Ancienne prison de l’Etat islamique, le stade de Raqa renoue avec le football

Ancienne prison de l’Etat islamique, le stade de Raqa renoue avec le football

Le stade de la ville syrienne de Raqa, aux gradins toujours criblés de balles, a servi de prison sous le groupe Etat islamique (EI). Aziz al-Sajer y a été détenu pendant un mois et il est de retour, mais cette fois pour jouer au football.

Ex-capitale de facto des jihadistes dans le nord syrien, la ville renoue avec un semblant de normalité depuis sa reconquête en octobre par une coalition de combattants kurdes et arabes soutenue par Washington.

Ses habitants peuvent désormais pratiquer le football, un passe-temps décrié par les jihadistes qui imposaient leur interprétation rigoriste de l’islam. “Pendant trois ans, avec l’EI, on était privé de sport”, lâche M. Al-Sajer, qui a repris sa place dans l’équipe de Raqa, Al-Rachid. “Ils détestaient ça. On jouait en secret”, ajoute ce jeune homme de 25 ans aux yeux perçants.

Continue Reading

Trending