Connect with us

Monde

Plusieurs femmes accusent Donald Trump d’attouchements sexuels

Published

on

La gent feminine s’en prennent a Donald Trump pour attouchements sexuels

Elles ont accusé le candidat républicain à la présidence d’actes indécents dans des témoignages publiés par le New York Times et par d’autres médias ce mercredi 12 octobre. Ces accusations ont immédiatement été réfutées par le porte-parole de Donad Trump qui dénonce une pure campagne de calomnie.

Selon le New York Times, ce serait la récente circulation d’une vidéo de 2005 où Trump se vante de son comportement envers les femmes, frisant le harcèlement sexuel, qui aurait poussé ces femmes à sortir de leur silence pour relater des incidents qui se sont produits plusieurs années auparavant.

Dans le New York Times, Jessica Leeds reproche à Trump de lui avoir fait des attouchements alors qu’elle était assise à côté de lui dans un avion, il y a plus de trente ans. Rachel Crooks affirme que M. Trump l’a embrassée de force en 2005, alors qu’elle était réceptionniste au Trump Tower.

Une journaliste de People Magazine, Natasha Stoynoff, l’a aussi accusé d’une agression à caractère sexuel survenue en 2005 dans la propriété de Trump en Floride. Le Palm Beach Post, basé en Floride, a aussi fait mention de Mindy McGillivray, qui a affirmé avoir subi des attouchements dans cette même propriété. Une chaîne du réseau NBC basée à Seattle a rapporté les propos de Cassandra Searles, une ancienne Miss Washington qui affirme egalement avoir été tripotée par Trump.

Le porte-parole de Donald Trump, Jason Miller, a affirmé que ces accusations sont complètement fausses et calomnieuses. Il a ajouté que ces témoignages qui surviennent des décennies après, et juste au tournant décisif de la campagne électorale de Trump suffirait à le décrédibiliser. Selon lui, l’article du New York Times « marque un autre niveau de bassesse dans la direction que les médias souhaitent prendre pour déterminer le résultat de l’élection ».

Trump a aussi menacé de poursuivre le New York Times en diffamation.

Advertisement

Monde

Etats-Unis/Corée du Nord: Trump visitera ou ne visitera pas Kim Jong-Un en juin

Published

on

Etats-Unis/Corée du Nord: Trump visitera ou ne visitera pas Kim Jong-Un en juin

 

États-Unis/Corée du Nord: Trump visitera ou ne visitera pas Kim Jong-Un en juin

Donald Trump a lors de sa rencontre avec le Premier ministre japonais commenté sa visite en Corée du Nord prévue en juin de cette année. Cette rencontre sera axée sur le désarmement nucléaire de l’état dirigé par Kim Jong-un. Cependant, le président américain a exprimé son intention d’annuler ou d’écourter les discussions si, toutefois, celles-ci s’annoncent perdues d’avance.

Abé Shizo, Premier ministre japonais, a foulé le sol américain, le mardi 17 avril et a été agréablement accueilli à Mar-a-Lago, en Floride. Donald Trump en a profité pour confirmer la visite en éclaireur, du directeur de la CIA, Mike Pompeo en Corée du Nord. Ce dernier, envoyé en visite secrète par le gouvernement américain, a fait état de retombés positifs sur cette rencontre. Pour sa part, Trump a défini cet échange comme le début d’une meilleure entente entre les deux états.

Néanmoins, les détails de la visite de Trump à Kim Jong-un n’ont pas encore étaient révélés. Les dates, ainsi, que la venue seront incessamment communiquées. Même si Trump affiche des attentes positives des cette imminente rencontre en juin, en revanche, il ne cache pas la possibilité de se retirer si les discussions s’annoncent vaines.

Par ailleurs, la rencontre du Premier ministre japonais en Corée du Sud, la semaine prochaine visera à détendre les relations diplomatiques et préparer le terrain pour le Sommet coréen et la rencontre Kim- Trump.

Continue Reading

Monde

Incident de Southwest Airlines, la FAA prend de nouvelles mesures d’entretien 

Published

on

Incident de Southwest Airlines, la FAA prend de nouvelles mesures d'entretien

 

Incident de Southwest Airlines, la FAA prend de nouvelles mesures d’entretien

Suite à l’accident survenu à bord d’un avion de la compagnie d’aviation de Southwest Airlines, les autorités américaines de l’air prennent l’initiative. Ces derniers ont fait une déclaration soulignant que les moteurs à réaction des appareils seront sujets à des contrôles assidus.

L’Administration Fédéral d’Aviation(FAA) a déclaré que cette nouvelle directive suscitera le passage au crible d’un grand nombre de moteurs CFM56-7B. Les avions ayant effectué un grand nombre de vols seront contraints à passer des tests ultrasoniques afin de minimiser le risque d’accident.

L’incident d’hier a coûté la vie à une femme, après avoir été éjecté de la cabine. Le vol 1380 en partance de New York pour Dallas, transportait à bord 148 passagers. L’engin a dû procéder à un atterrissage d’urgence sur l’aéroport de Philadelphie, suite à des difficultés encourues lors du vol.

Continue Reading

Monde

Son appel de remise en liberté réfusé, Tariq Ramadan restera en prison

Published

on

Son appel de remise en liberté réfusé, Tariq Ramadan restera en prison

Son appel de remise en liberté réfusé, Tariq Ramadan restera en prison

Le célèbre théologien, Tariq Ramadan, âgé de 55 ans,  s’est vu refusé la liberté conditionnelle. Inculpé sous plusieurs chefs d’accusations pour viol, avait par le biais de son homme de loi, ce dernier  fait la demande pour la liberté conditionnelle. Selon son avocat, son client souffrirait de sclérose en plaques, ce qui rendrait son traitement en prison en France impossible.

Il est reconnu coupable depuis le 2 février. Une expertise judiciaire, rendue publique, le 18 avril, établit que la santé du coupable peut très bien être prise en charge par le milieu carcéral. Néanmoins, Les experts assurent qu’il pourra sans contrainte bénéficier de ses quatre séances de kinésithérapie hebdomadaire.

En revanche, Tariq Ramadan persiste à contester bec et ongles les accusations portées contre lui. Pour rappel, Tariq Ramadan a été accusé d’un double viol et a par la suite  été incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis. Le coupable n’avait pas tardé à contester sa peine pénale, faisant état de ses problèmes médicaux. Si la première expertise médicale avait failli à reconnaître l’état de santé de l’accusé, le deuxième rapport –  émis le mercredi 18 avril – a toutefois confirmé ses dires.

Cependant, ce rapport médical n’altérera nullement le jugement de la cour sur sa condamnation. Une troisième accusation, au début du mois de mars, vient par ailleurs alourdir le cassier judiciaire de Tariq Ramadhan. Une victime, sortie de l’ombre, a déclaré qu’elle aurait également était victime de sévices sexuels de ce dernier. Les faits se seraient déroulés entre 2013 et 2014, à Bruxelles, en France et à Londres.

Continue Reading

Trending