Connect with us

Actualités

Refus de donner un échantillon de sang : justifié dans des situations médicales

Published

on

Un automobiliste, S. Jaggessur, qui avait refusé de donner un échantillon de son sang pour contrôle d’alcoolémie avait été reconnu coupable par la Cour de district pour qui un tel refus équivalait à un aveu d’avoir conduit sous l’influence d’alcool, comme prévu par la Road Traffic Act. L’automobiliste a été par la suite acquitté en appel vu que les policiers ne lui ont jamais dit qu’il pouvait avoir une raison valable de refuser de donner son sang et n’ont jamais pris en compte les explications du prévenu pourquoi il refusait de donner son sang.

Juggessur a été arrêté en 2012 pour conduite en état d’ivresse. Au poste de police, il avait refusé de donner un échantillon de son sang pour confirmer son taux d’alcoolémie. En Cour de district, il avait écopé de deux amendes, de Rs 5 000 et de Rs 11 000, et a vu son permis suspendu pour une période de 8 mois. La Cour avait retenu le refus du prévenu de donner un échantillon de son sang comme un aveu tacite d’avoir conduit en état d’ivresse.

En appel, Seewoosagur Juggessur maintient avoir expliqué qu’il ne peut pas voir le sang après une agression subie en 2006. Ce qui a été confirmé par le Dr. Jaggarnath, psychiatre, qui a indiqué en Cour que Juggessur « suffers from post-traumatic anxiety and has a fear of blood, the sight of which can cause him to faint. »

Without reasonable excuse

Les juges Fekna et Narain ont retenu que le prévenu n’a pas reçu un ‘appropriate warning’ vu que les policiers n’ont pas averti le prévenu qu’il pouvait avoir un ‘reasonable excuse’ comme prévu par la loi expliquant pourquoi il refusait de donner son sang. En outre, les policiers n’ont pas pris en compte les explications du prévenu. La Cour d’appel a pris en compte qu’il peut y avoir des situations où pour des raisons médicales, un prévenu peut refuser de donner un échantillon de son sang.

Advertisement

Actualités

Que fait-on des corps “non réclamés” à la morgue”? Réponse mardi

Published

on

Que fait-on des corps “non réclamés” à la morgue”? Réponse mardi

Que fait-on des corps “non réclamés” à la morgue”? Réponse mardi

Le député Abbas Mamode veut savoir de ce qu’advienne des corps non réclamés à la morgue? Il a adressé une question en ce sens au ministre de la Santé et Qualité de la vie, Anwar Husnoo.

La Morgue! Oui, elle est un sujet d’intérêt national et la question d’Abbas Mamode va nous permettre d’en connaître davantage. Sa question est en plusieurs volets. Il veut d’abord connaître le nombre des morgues et de corps qu’elles peuvent accueillir et dans quels hôpitaux elles se situent.

Ensuite, il demande au ministre de fournir des détails sur le nombre des corps qui n’ont pas été réclamés et quel est le protocole établi pour pouvoir en disposer.

Continue Reading

Actualités

Théâtre du Plaza : 4 compagnies retenues pour donner un coup de neuf

Rachel

Published

on

By

Théâtre du Plaza : 4 compagnies retenues pour donner un coup de neuf

Théâtre du Plaza : 4 compagnies retenues pour donner un coup de neuf

Ça y est. La troisième phase de la rénovation de Plaza va être enclenchée prochainement. En effet, après la rénovation de la toiture, des blocs administratifs ainsi que de la salle des fêtes, c’est au tour du théâtre de Plaza de Rose-Hill de subir un nouveau coup de jeune. Quatre compagnies soit,  Pravin Desai Architects Ltd,  L’Atelier Architects, et Pixel Team et Morphos Architects, ont répondu à l’appel d’offres de la mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill pour le projet. Après 15 ans de fermeture, plus de Rs 100 millions ont été injectées pour permettre à un  théâtre new-look de voir le jour.

Continue Reading

Actualités

La grippe H1N1 fait une première victime, Inaya, une fillette de 4 ans 

Rachel

Published

on

By

La grippe H1N1 fait une première victime, une fillette de 4 ans 

La grippe H1N1 fait une première victime, Inaya, une fillette de 4 ans

Une petite fille, âgée de 4 ans, a succombé à la grippe H1N1 hier samedi 14 juillet.  La filette  avait  été admise depuis un mois à l’hôpital Jawaharlal Nehru, de Rose-Belle.  Placée dans un coma artificiel à son arrivée au centre hospitalier, son état de santé n’a cessé de se détériorer. Elle a fait des arrêts cardiaques et a subi plusieurs  interventions chirurgicales avant de pousser son dernier soupir.

Ses funérailles ont eu lieu dans la même soirée.

Continue Reading

Trending