Connect with us

Actualités

Sir Anerood Jugnauth, à Rivière-du-rempart : « Bondié tout seul ki pou konné si mo pou enkor PM en 2017 »

Published

on

Sir Anerood Jugnauth, à Rivière-du-rempart : « Bondié tout seul ki pou konné si mo pou enkor PM en 2017 »

C’est un Sir Anerood Jugnauth très ému qui s’est adressé à l’audience vendredi après-midi à l’occasion du lancement de la National Youth Policy 2016 dans son « fief » à Rivière-du-Rempart. En remémorant son enfance et sa jeunesse, ainsi que son entrée dans la politique, on a eu un SAJ par moment émotionner allant jusqu’à avoir les yeux humides.

Face à la presse, le Premier Ministre a expliqué l’émotion ressenti lors de son discours : « mon enfance n’a pas été facile, et en regardant tous ces jeunes présents aujourd’hui, je me souviens de ma jeunesse ».

En outre, Sir Anerood Jugnauth a aussi donné la réplique à ses détracteurs qui affirment que son gouvernement n’a rien fait en deux ans depuis que l’alliance Lepep est au pouvoir : « Ou ki bizin gete ek pa blie akot sa pei la ti arive ! » Il a aussi égratigné Navin Ramgoolam, en disant que ce dernier ne fait que mentir une nouvelle fois à la population, « il ne faut pas que le peuple soit duper par les excuses de Navin Ramgoolam ! ». Il demande d’ailleurs la patience de tous, « cela ne fait qu’à peine deux ans que mon gouvernement est en poste, attendez un peu, vous verrez le résultat ! ». En ce sens, le chef du gouvernement a fait comprendre que plusieurs projets vont voir le jour très prochainement, sans toutefois donner plus de précision.

Dans son élocution, il a surtout parlé du problème du chômage, « bien sûr que cela me préoccupe, je ne dors pas en pensant à cela ! », souligne-t-il. Le Premier ministre a retracé aussi la période où l’industrie touristique et la zone franche ont commencé à prendre leur envol, en se rappelant du premier miracle économique, sous son Primeministership, en 1983. Sir Anerood Jugnauth est d’avis qu’un « autre Premier ministre à ma place aurait capitulé mais moi, j’ai résisté à tout ça. Mo pann capitile. Mone kone reziste IMF.»

Parlant d’un éventuel remaniement ministériel, il devait déclarer que « si je ne suis pas en poste, ce sera le rôle de mon successeur de le faire ». Il n’a rien laissé comme indice à quand la passation de pouvoir à Pravind Jugnauth. Il a affirmé cependant qu’il a bien rencontré les membres de son gouvernement depuis son retour des Nations-unies et dit qu’il n’a rien à dire sur le conflit entre Roshi Badhain et Ivan Collendaveloo.

 

Advertisement

Actualités

Mahen Seeruttun : « Encourager les jeunes à se lancer dans le secteur agricole »

Published

on

Mahen Seeruttun : « Encourager les jeunes à se lancer dans le secteur agricole »

Le ministre de l’Agro-Industrie et de la sécurité alimentaire, Mahen Seeruttun, veut inciter les jeunes à se tourner vers l’agriculture. Il pense déjà au vieillissement de la communauté des planteurs. Le ministre était présent à une cérémonie de remise de prix à des femmes ayant participé à un concours culinaire. C’était ce jeudi 19 avril, au conseil municipal de Port-Louis. Ce concours s’insère dans le cadre des 50 ans de l’indépendance du pays.

Selon Mahen Seeruttun, «bizin ankuraz bann zanfan pou return dan sekter agrikol. Nu truv ban zanfan ki zot parent travay dan plantasyon, nepli interese pou kontign sa aktivite la. Bizin ankuraz bann zenn return dan la ter. Se enn tandans dan lezot pei. Ena beaucoup plis a gaynie an term de mode de vie

Mahen Seeruttun a rappelé que son ministère a, depuis l’année dernière, lancé un projet à l’intention des jeunes diplômés. « pou zot return ver la ter. Nun fer appel a kandidatir. Plis ki 50 zenn ki ti montre linteré. Nu finn donn enn formasyon a traver FAREI (Food and Agricultural Research and Extension Institute, pou montre zot kuma fer plantasyon entre autres. »

La ministre de l’Egalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunbocus, a, quant à elle, souligné que le secteur agricole compte beaucoup de femmes. Elle a salué les femmes pour leur contribution dans ce secteur depuis les 50 dernières années. «bizin kontign kiltiv la ter.»

Continue Reading

Actualités

Pravind Jugnauth : «Maurice se tourne vers la technologie afin de booster sa croissance»

Published

on

Pravind Jugnauth : «Maurice se tourne vers la technologie afin de booster sa croissance»

Pravind Jugnauth : «Maurice se tourne vers la technologie afin de booster sa croissance»

Dans l’après-midi d’hier, mercredi 18 avril, le Premier ministre est intervenu lors du Heads of Government Roundtable, à l’Intercontinental, où il a une fois de plus réitéré ses craintes par rapport aux possibles bouleversements que pourrait causer un retour au protectionnisme.

Le Premier ministre a déclaré que le libre échange est indispensable au développement, à la création d’emplois et à l’élimination de la pauvreté dans le monde.

S’agissant du cas de Maurice, il a ajouté qu’ «ayant pour objectif de rejoindre le groupe de pays à revenu élevé d’ici à 2023, l’expansion des secteurs liés à l’exportation est cruciale».

Pour que cela se réalise tout en relevant les enjeux, tels que le vieillissement de la population et la baisse du taux de fertilité, Maurice encourage la participation des femmes et des groupes vulnérables aux projets de développements. «Maurice se tourne aussi vers la technologie afin d’accélérer sa croissance. En ce moment, Maurice s’apprête à devenir un centre fintech pour la région», dit-il.

Le chef du gouvernement a souligné que “ce sera aussi bénéfique pour nous en attirant des investissements et en incitant au commerce intrarégional, une approche gagnant-gagnant”.

En fin d’après-midi, le Premier ministre s’est entretenu avec le président du Ghana, Nana Akufo-Addo.

Dans la soirée, le PM était invité au Dinner of Heads of Governments, tenu par Theresa May.

Continue Reading

Actualités

Le Premier ministre de la Jamaïque fera une visite d’État à Maurice

Published

on

Le Premier ministre de la Jamaïque fera une visite d’État à Maurice

Pravind Jugnauth a eu deux rencontres bilatérales mardi dans le cadre du sommet du Commonwealth. D’abord avec le Premier ministre d’Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne et ensuite, avec le Premier ministre de la Jamaïque, Andrew Holness.

Ces rencontres positives permettent de renforcer nos liens avec les pays de la Caraïbes et des petits États insulaires.

Le premier ministre de la Jamaïque, Andrew Holness, s’est excusé de ne pas avoir pu assister à la commémoration de l’abolition de l’esclavage à Maurice mais promet une visite d’État à Maurice prochainement. Il s’intéresse aussi au développement du secteur des TIC à Maurice.

Continue Reading

Trending