Connect with us

Politique

Soodhun : « Navin Ramgoolam c’est ène monstre, so propre piti li pas oulé reconnaître »

Krsna Coopoosamy

Published

on

Soodhun : « Navin Ramgoolam c’est ène monstre, so propre piti li pas oulé reconnaître »

Nandanee Soornack a juré un affidavit en Cour de Bologne, Italie que : « that the person to be extradited expressed her fear and “most of all for her six year-old daughter” that she might be surrendered to the Mauritian authorities due to the political conditions of her country, in that she emphasisez that the daughter “…is the former Prime Minister’s only child and the only descendant of his dynasty…” »

D’ailleurs, lors du congrès du MSM à Goodlands, Showkutally Soodhun avait brandi une copie de cet affidavit lors de son discours. Ce dernier n’a pas mâché ses mots en parlant de l’ancien Premier ministre. « Mo chagrin pour sa zenfant de 6 ans là, so papa (Ndlr Navin Ramgoolam) mais même accepté li kuma so zenfant. Et après li éna toupé fine demande la population pardon. Navin Ramgoolam c’est ène coureur de jupon et li konne juste galoupe derrière fam. Même so papa ti dire si li fer politik ène zour li pou fer ça pays là à genou… »

Soodhun : « Navin Ramgoolam c'est ène monstre, so propre piti li pas oulé reconnaître »

Advertisement

Politique

Road Traffic (Amendment) Bill – MMM: Paul Bérenger salue Nando Bodha pour son discours

Georges Alexandre

Published

on

Road Traffic (Amendment) Bill - MMM: Paul Bérenger salue Nando Bodha pour son discours

Road Traffic (Amendment) Bill – MMM: Paul Bérenger salue Nando Bodha pour son discours

Lors de sa conference de presse, samedi 21 juillet, le leader du MMM, Paul Bérenger a salué le ministre des Infrastructures Publiques et du Transport intérieur, Nando Bodha pour son discours sur le Road Traffic (Amendment) Bill, présenté en 2e lecture, à l’Assemblée Nationale, mardi dernier.

«C’est une bonne chose. Nando Bodha a présenté le Road Traffic (Amendment) Bill en 2e lecture. C’est comme ça qu’on doit fonctionner en démocratie. S’il s’avère que ce projet de loi est compliqué, je tiens à saluer Nando Bodha pour son discours», a déclaré Paul Bérenger. Soulignant qu’à un moment donné, le ministre des Infrastructures Publiques et du Transport intérieur aurait été confus dans son intervention, il s’est réjoui que les parlementaires auront l’occasion de revenir sur ce projet de loi lors de la séance parlementaire, mardi prochain.

En revanche, le leader du MMM déplore que tout l’aspect légal de délit de conduire sous l’effet de la drogue a été renvoyé à une date ultérieure. «Je crois que le gouvernement n’arrive pas à comprendre l’urgence de faire des provisions légales pour le délit de conduire sous l’effet de la drogue», a-t-il affirmé.

Le leader du MMM a réitéré que conduire sous l’effet de la drogue («Drug Driving») constitue un facteur de risque qui tue plus de personnes en Nouvelle Zélande. « Les débats sur ce projet de loi seront intéressants au Parlement, mardi prochain (ndlr : le 24 juillet)», a-t-il laissé entendre.

Répondant à une question de la presse, le leader du MMM a soutenu que le Drug Driving Testing aurait dû être introduit à Maurice bien auparavant, cela compte tenu du nombre d’accidents sur nos routes actuellement. «Il nous faut combattre toutes les causes d’accident», a-t-il maintenu.

A une autre question de la presse par rapport au taux d’alcoolémie dans le sang, Paul Bérenger a dit noter que le taux permissible de 50 milligrammes est en passe d’être ramené à 20 milligrammes.

«La tendance en Europe est de 20 milligrammes d’alcoolémie dans le sang. A Maurice, je ne la vois pas sous cette angle là. Bien évidemment, il faut amender la loi», a soutenu Paul Bérenger avant d’ajouter : «Je souleverai plusieurs à ce sujet à l’Assemblée Nationale, d’autant plus qu’il y a des risques qu’avec un seul verre de biere ou une coupe de vin, un conducteur se voit être pénalisé»

Continue Reading

Politique

Roshi Bhadain au no 20 ? Cela semble se préciser…

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Roshi Bhadain au no 20? Cela semble se préciser

Roshi Bhadain au no 20 ? Cela semble se préciser…

Une histoire d’amour pourrait avoir déjà commencé entre Roshi Bhadain et la circonscription no 20 (Beau-Bassin/Petite Rivière).  L’ancien ministre de la Bonne Gouvernance avait fait part de son intention d’être candidat dans la circonscription no 20  en avril dernier.  Et il semble que cela se précise. En effet, dans une déclaration à Inside News, le leader du Reform Party a fait comprendre qu’il donne actuellement plus de priorité à cette circonscription qui lui est si chère, vu qu’il est lui-même un habitant de la région.

L’autre raison majeure de cette migration, est que « quoi que le no 20 ait cinq députés, la circonscription est négligée, tant sur le plan social que sur le plan  infrastructurel », souligne-t-il. D’ailleurs, fait-il ressortir, « buku militants inn fini largue Bhagwan dan no 20, zot pe vinn vers Reform Party ! »

Quelle est la différence entre les circonscriptions 18 et 20 pour l’ancien député de Quatre-Bornes ? « Il y a beaucoup de travail à accomplir au no 20, contrairement au 18. Je suis prêt à relever le défi. Cependant, pour le moment, je suis toujours attaché avec les personnes du no 18 », souligne-t-il.

 

Continue Reading

Politique

Vacances parlementaires : qu’en pensent nos élus ?

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Vacances parlementaires : qu’en pensent nos élus ?

Vacances parlementaires : qu’en pensent nos élus ?

Vers la fin du mois de juillet, nos parlementaires seront en vacances. Ils ne seront pas présents dans l’hémicycle normalement jusqu’en octobre.  Ce qui fait que pendant trois mois, les portes de l’hémicycle seront fermées.  N’est-il pas temps d’écourter les congés pour les acteurs politiques ? Dans ce contexte, Inside News a interrogé certains parlementaires pour avoir leurs sentiments.

Mahen Jhugroo, ministre du Logement et des Terres trouve tout à fait normal qu’il y a des vacances parlementaires. D’ailleurs, fait-il ressortir « les parlementaires de la majorité ne chôment pas pendant les vacances, contrairement à ceux de l’opposition. » Le parlementaire se pose la question suivante : « combien de membres de l’opposition ont pris part à toutes les sessions à l’Assemblée nationale jusqu’à ce jour ? » Selon lui, tous ceux qui critiquent ces vacances «  pataugent dans la démagogie !»

Reza Uteem, membre du MMM, pour sa part, dit ne pas comprendre la raison d’avoir des vacances parlementaires. Selon lui, « si le parlement est en vacances, les scandales n’éclateront certainement pas  » Le député mauve estime qu’il faut « au contraire augmenter le nombre de sessions par semaine ».

Guito Lepoigneur, l’élu de la circonscription no 20 (Beau-Bassin/Petite Rivière) partage le sentiment de Reza Uteem. Le parlementaire du PMSD est d’avis que les trois mois de congé accordés aux élus devront être écourtés.  « Un mois et demi devrait suffir ! », suggère-t-il.  Par contre, il est d’avis que le problème de temps alloué aux questions parlementaires est entier. « Il est grand temps de revoir beaucoup de choses à l’Assemblée nationale ! », souligne-t-il.

Continue Reading

Trending