Connect with us

Politique

Soodhun : « Navin Ramgoolam c’est ène monstre, so propre piti li pas oulé reconnaître »

Published

on

Soodhun : « Navin Ramgoolam c’est ène monstre, so propre piti li pas oulé reconnaître »

Nandanee Soornack a juré un affidavit en Cour de Bologne, Italie que : « that the person to be extradited expressed her fear and “most of all for her six year-old daughter” that she might be surrendered to the Mauritian authorities due to the political conditions of her country, in that she emphasisez that the daughter “…is the former Prime Minister’s only child and the only descendant of his dynasty…” »

D’ailleurs, lors du congrès du MSM à Goodlands, Showkutally Soodhun avait brandi une copie de cet affidavit lors de son discours. Ce dernier n’a pas mâché ses mots en parlant de l’ancien Premier ministre. « Mo chagrin pour sa zenfant de 6 ans là, so papa (Ndlr Navin Ramgoolam) mais même accepté li kuma so zenfant. Et après li éna toupé fine demande la population pardon. Navin Ramgoolam c’est ène coureur de jupon et li konne juste galoupe derrière fam. Même so papa ti dire si li fer politik ène zour li pou fer ça pays là à genou… »

Soodhun : « Navin Ramgoolam c'est ène monstre, so propre piti li pas oulé reconnaître »

Advertisement

Politique

[Vidéo] Roshi Bhadain : « Mo pu enn bulldozer avek enn moter nef dan No 20 ! »

Published

on

Roshi Bhadain : « Mo pu enn bulldozer avek enn moter nef dan No 20 ! »

[Vidéo] Roshi Bhadain : « Mo pu enn bulldozer avek enn moter nef dan No 20 ! »

« Mo pa finn per pou lager ar Arvin Boolell dan nimero 18. Aster ena Bhagwan, mo pa per! » C’est ce qu’a affirmé Roshi Bhadain, lors d’une conférence du Reform Party, qui s’est tenue à l’auditorium Paul Octave Wiéhé, à Réduit, ce dimanche 22 avril.

Il avance que sa candidature à la circonscription No 20 (Beau-Bassin/Petite-Rivière) est une possibilité avant les prochaines élections générales.  « Mo kapav promet zot ki si mo bizin poser dan nimero 20,  sa nouvo bulldozer ki zot pou gagner la so moter nef. Pa kuma sa vier moter ki rempli are disuif », souligne le leader du Reform Party. « Mo kapav fer buku zafer pou sa circonscription-la. Dayer, mo abite laba depi 1990 !»

En revanche, il assure qu’il accorde actuellement la priorité à la circonscription no 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes), où il a été battu lors de l’élection partielle, le 17 décembre 2017.

Par ailleurs, Roshi Bhadain a présenté 20 mesures que prendra le Reform Party une fois qu’il sera au pouvoir. Parmi, figure la réduction du nombre de ministres de 24 à 18.

Continue Reading

Politique

Le portrait du PM enlevé, puis remis à sa place… ou presque

Published

on

Le portrait du PM enlevé, puis remis à sa place... ou presque

Le portrait du PM enlevé, puis remis à sa place… ou presque

Cela a surpris plus d’un à l’auditorium Paul Octave Wiéhé, à Réduit, où s’est tenue la conférence du Reform Party, ce dimanche 22 avril. Des activistes ont enlevé la photo du Premier ministre Pravind Jugnauth avant de la remplacer par celle de leur leader.

En effet, sur la vidéo, l’on peut apercevoir certains activistes du Reform Party à l’oeuvre. Cet acte a interpellé des membres du public étant donné que le portrait officiel du Premier ministre du pays est généralement accroché dans des institutions publiques.

Toutefois, quelques instants plus tard, le portrait a été raccroché…ou presque à sa place à côté de celui de Roshi Bhadain.

Continue Reading

Politique

Expulsé du MMM- Pradeep Jeeha : « le réveil sera brutal ! »

Published

on

Expulsé du MMM- Pradeep Jeeha : « le réveil sera brutal ! »

Expulsé du MMM – Pradeep Jeeha : « le réveil sera brutal ! »

Le comité central du MMM a voté pour l’expulsion de Pradeep Jeeha, hier samedi 21 avril. 58 membres ont voté pour alors que 14 ont choisi de voter contre. Cinq autres se sont abstenus.

Contacté au téléphone hier soir, Pradeep Jeeha n’a pas mâché ses mots à l’égard des mauves ! Il nous a fait la déclaration suivante : « Mo pe aller leker gros, mo ress enn militant, mai pa enn berengiste. Le réveil sera brutal !» L’ex-leader adjoint du parti estime qu’il a été victime d’une injustice « perpétué par les puissants au sein du parti ».  Pour lui, le leader du MMM « pense enn zafer, li dir enn zafer, ek li fer enn lot zafer ».

Que compte-t-il faire maintenant après son expulsion ? Pradeep Jeeha affirme qu’il restera auprès des militants. « Mo combat continier, personn pa pu kapav effase ce ki monn fer pou bann militant ! », a-t-il conclu.

Continue Reading

Trending