Connect with us

Société

Standard Bank Indian Ocean Triathlon

Published

on

Standard Bank Indian Ocean Triathlon

Rendez-vous le 12 novembre 2016 pour la 8e édition

Ils seront quelques grands noms à s’aligner pour la 8e édition du Standard Bank Indian Ocean Triathlon. Ce rendez-vous phare de la discipline se tiendra le 12 novembre 2016 sur les plus belles routes et lagon du sud-ouest de l’île. Le spectacle promet d’être au rendez-vous. Laurent Jalabert, champion cycliste et triathlète de haut niveau, a confirmé sa participation à cette édition. Toumy Degham, vainqueur de l’édition 2015 et faisant partie du top 5 français, reviendra défendre son titre. Ils auront toutefois fort à faire avec la venue de Bertrand Billard, double champion du monde longue distance.

Pour cette nouvelle édition, le comité organisateur, sous l’impulsion du sponsor Standard Bank, a innové en offrant la formule relais-entreprise. « Nous espérons que l’engouement sera plus grand encore pour cette année d’autant plus que nous innovons avec une catégorie Relais-Challenge Entreprise. Ce relai permettra aux membres d’une compagnie de participer en formant des équipes de trois personnes. Chaque relayeur participera à une discipline. Cette formule sera aussi ouverte aux clubs et associations sportifs », explique Albert d’Unienville, responsable de LUX* Sports.

Outre sa dimension purement sportive, cet événement attire aussi des amateurs. « La possibilité de courir en relais permettra à certains participants de découvrir d’avantage le triathlon. Nos clients viennent du monde entier pour passer des vacances et faire du sport sur les plus belles routes et parcours de l’île. D’ailleurs, c’est Triathlète Magazine qui a qualifié l’épreuve comme le plus beau triathlon du monde », confie Laurent Gillard, directeur de VO2MAX Voyages, France.

Co-organisé par LUX* Sports, VO2MAX Voyages et la Fédération mauricienne de triathlon, l’édition 2016 sera parrainée par la Standard Bank. « Nous sommes fiers de nous associer cette année à l’Indian Ocean Triathlon afin d’assurer la viabilité à long terme de l’un des premiers évènements d’endurance du pays. Le triathlon personnifie toutes les qualités que la Standard Bank représente : le travail acharné, le dévouement, l’endurance et toujours aller de l’avant. Ce nouveau partenariat permet aujourd’hui à la Standard Bank d’étendre sa marque à ce sport en plein essor à Maurice et sur le continent Africain. Le Groupe Standard Bank est, rappelons-le, également sponsor principal du célèbre IRONMAN en Afrique du Sud depuis 2014 », soutient Lakshman Bheenick, Chief Executive de la Standard Bank à Maurice.

Pour rappel, depuis la première édition de grands champions internationaux ont été en action chez nous dont Olivier Marceau, champion du monde ; Frédéric Belaubre, triple champion d’Europe et médaillé Olympique ; Marcel Zamora et Charlotte Morel entre autres.

Advertisement

Société

[Vidéo] Anna, 103 ans : Le séga encore dans les veines

Published

on

Anna, 103 ans : Le séga encore dans les veines

[Vidéo] Anna, 103 ans : Le séga encore dans les veines

Elle croque toujours la vie à pleines dents. Elle c’est Anna Avare, qui fêtera ses 103 le 25 mai prochain.  Nous l’avons rencontrée à son domicile à Bois Marchand, hier, lundi 2 avril. «Méticuleuse» et « timide» comme la décrivent ses proches, Anna n’aime pas quand « so diri kanz» et surtout  lorsque son jus est fade. Elle ne manque également pas une occasion pour s’adonner à son activité préférée : Danser le séga. « Mo asize mo danser.  Mo leve leve mo lame». Attention. Anna est très sélective. « Mo na pa danse tou kalité sega. Faude enn ki ena la gam. Lerla ki mo pou danser».

Anna Avare habite avec ses deux enfants, Marcelo Avare et Liseby Amadis. Qu’en est-il des célébrations à l’occasion de son anniversaire ? « Nous le célébrerons en famille, » nous confie Liseby.

La vie n’est pas toujours aussi rose pour Anna. Malgré son âge, elle peine à trouver un fauteuil roulant qui l’aiderait à se déplacer plus facilement. Elle est sous l’impression que la sécurité sociale la boycotte, puisqu’elle avait entamé des démarches auprès de cette autorité, mais en vain. Finalement ses proches ont dû en acheter un. Les autorités concernées ne se sont toujours pas déplacées pour lui procurer sa nouvelle carte d’identité.

Continue Reading

Société

Parvovirose canine : La MSAW alerte les propriétaires

Published

on

Parvovirose canine

Parvovirose canine : La MSAW alerte les propriétaires

La parvovirose canine, aussi appelée la gastro-entérite hémorragique, est une maladie infectieuse qui affecte le système digestif des chiens. Capable de survivre pendant plusieurs mois dans des excréments, le parvovirus est extrêmement contagieux et peut être mortel s’il n’est pas soigné rapidement.

Pour protéger votre compagnon à quatre pattes, il est important de connaître les symptômes afin d’agir le plus rapidement possible. Ils apparaissent entre 3 et 7 jours après la transmission et il est important de consulter un vétérinaire au plus vite.« Il faut réaliser un test soit par prise de sang ou analyse de selles et commencer le traitement le plus tôt possible, en cas de contamination effective. » souligne le Dr Arjun Kailaysur, vétérinaire à la Mauritius Society for Animal Welfare à Rose Hill. Selon lui, les symptômes les plus visibles sont les suivants : une perte d’appétit durable, un abattement général, de la fièvre, des vomissements répétés et une diarrhée sévère.

La prévention est la meilleure façon de protéger efficacement les chiens. Il est primordial de faire vacciner vos chiens. La MSAW a toujours accentué ses campagnes. Cependant, sachez que le vaccin n’est totalement efficace qu’après 2 semaines. Si votre chien est infecté malgré vos efforts de prévention, ne perdez pas une minute pour l’emmener dans une clinique vétérinaire.

A savoir que la MSAW compte trois cliniques à travers le pays notamment à Rose Hill, Calodyne et Union Park. La vaccination coûte Rs350 dans ces cliniques.

Continue Reading

Société

[Vidéo] PhoenixBev : Une mise en boîte à l’ère technologique

Published

on

PhoenixBev : Une mise en boîte à l’ère technologique

[vidéo] PhoenixBev : Une mise en boîte à l’ère technologique

Un projet unique à hauteur de Rs 200 millions. PhoenixBev a mis en place sa nouvelle ligne de production de canettes dans sa brasserie de Phoenix.

L’inauguration de cette nouvelle unité à la pointe de la technologie a eu lieu ce lundi 26 février, en présence du Premier ministre, Pravind Jugnauth. Cette initiative, coïncide avec le 50e anniversaire de l’indépendance de l’île Maurice. Jean-Bruno Henriot, Process & Packaging  Manager de la compagnie, nous fait découvrir le fonctionnement de l’usine.

Continue Reading

Trending