Connect with us

Monde

Une mère de famille frappe son fils à coups de ceinture devant les caméras en découvrant qu’il est un voleur

Published

on

Une mère de famille frappe son fils à coups de ceinture devant les caméras en découvrant qu’il est un voleur

Mère de famille Saint-Pierroise a fait le buzz aujourd’hui sur Facebook. Plus de 70.000 personnes ont visionné sa vidéo. Les raisons d’un tel succès ? On la voit très, mais alors très très en colère, administrer une véritable correction à coups de ceinture à un de ses enfants âgé de 16 ans, pour lequel elle venait de recevoir une lettre de convocation a la fin du mois devant un magistrat instructeur en vue de mise en examen pour “vol aggravé”. Il lui est reproché d’avoir dérobé la sacoche d’un homme, connu apparemment de la famille, en compagnie d’une bande de copains.

Il est une époque où les mamans menaçaient leurs rejetons de descendre au lycée leur administrer une correction devant leurs copains… Je ne sais ce que ferait ma brave mère aujourd’hui, paix à son âme, mais cette maman du Sud de l’ile a décidé d’utiliser les moyens modernes de communication pour punir son gamin délinquant. Elle a commencé par ouvrir une session “live” sur son Facebook et a commencé la séance devant un nombre grandissant d’internautes qui suivaient son coup de gueule en direct.

Elle a d’abord commencé par exiger d’Alfredo, devant la caméra, qu’il lise à haute voix le courrier qu’elle avait reçu de la Justice. Et comme le gamin terrorisé mettait du temps à obtempérer, elle n’a cessé de lui faire la morale et de le menacer dans un Créole particulièrement fleuri, avant qu’il ne finisse par obtempérer.

Avec énormément de bon sens, elle lui a rappelé, comme une litanie, les sacrifices qu’elle avait endurés pour l’éduquer, lui et ses deux autres enfants. Et de lui reprocher de recvoir ce genre de courrier pour tout remerciement.

A un autre moment de la vidéo (que nous publions ci-dessous), elle déclare que si tous les parents faisaient comme elle, il y aurait moins de voleurs à la Réunion.

Il y aura toujours quelques esprits chagrins pour dénoncer les coups de ceinture qu’elle a administrés à son fils. Pour notre part, nous ne pouvons que lui dire : “Bravo, Madame”. Effectivement, si toutes les mères de famille faisaient comme vous, il y aurait moins de délinquants. Aujourd’hui, on n’a plus le droit de donner une claque à un enfant. Résultat : ils ont pris le pouvoir dans les familles et ne craignent plus rien.

Cette brave maman mérite tout notre respect pour son courage et sa détermination à bien éduquer ses enfants, à faire en sorte qu’ils ne s’écartent pas du droit chemin.

Quelques heures après le direct, plus de 70.000 personnes avaient déjà visionné la vidéo et la plupart des commentaires lui donnaient totalement raison.

Advertisement

Monde

Espagne: manifestation de soutien aux prisonniers de l’ETA à Bilbao

Published

on

Espagne: manifestation de soutien aux prisonniers de l'ETA à Bilbao

Espagne: manifestation de soutien aux prisonniers de l’ETA à Bilbao

Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Bilbao, dans le nord de l’Espagne, pour réclamer de meilleures conditions de détention pour les membres de l’ETA emprisonnés, quelques semaines avant la dissolution annoncée de l’organisation séparatiste basque.

La plupart des prisonniers de l’ETA sont soumis au régime de détention le plus strict qui les autorise des promenades de trois à quatre heures par jour dans la cour mais leur interdit les permissions de sortie.

Scandant “prisonniers basques à la maison” et brandissant des drapeaux basques rouge-vert-blanc, les manifestants ont demandé que les prisonniers soient transférés plus près de leur région d’origine alors qu’ils sont détenus à des centaines de kilomètres de là.

Continue Reading

Monde

Nicaragua: 10 morts et 80 blessés dans des manifestations

Published

on

Nicaragua: 10 morts et 80 blessés  dans des manifestations

Nicaragua: 10 morts et 80 blessés dans des manifestations

Le président Daniel Ortega est sorti de son silence samedi pour assurer que son gouvernement allait renouer le dialogue, après les violentes manifestations contre une réforme des retraites qui ont fait au moins dix morts au Nicaragua.

Le gouvernement est totalement d’accord pour reprendre le dialogue pour la paix, pour la stabilité, pour le travail afin que notre pays ne soit pas confronté à la terreur que nous vivons en ces moments“, a déclaré M. Ortega à la télévision nationale.

Il a toutefois affirmé que les manifestations étaient soutenues par des groupes politiques opposés à son gouvernement et financés par des organisations extrémistes des Etats-Unis, sans toutefois les identifier.

Continue Reading

Monde

Émirats arabes unis : après son évasion, la princesse Latifa “ramenée” à Dubaï

Published

on

Émirats arabes unis : après son évasion, la princesse Latifa "ramenée" à Dubaï

Émirats arabes unis : après son évasion, la princesse Latifa “ramenée” à Dubaï

En mars, une princesse de l’émirat, cheikha Latifa, une des filles de cheikh Mohammed Ben Rashid Al-Maktoum, était apparue dans une vidéo sur YouTube pour annoncer son “évasion” de son propre pays où elle dit avoir été maltraitée par son père. Mardi 17 avril, une source proche du gouvernement local rompait le silence sur le sujet, sous le couvert de l’anonymat, en affirmant que la princesse avait été “ramenée” auprès de sa famille et qu’elle allait “bien“. Cette source disait ne pas savoir où cheikha Latifa ben Mohammed ben Rashid al-Maktoum, 32 ans, avait été retrouvée, ni par qui.

Dans sa vidéo mise en ligne en mars, la princesse déclarait : “Je fais cette vidéo parce qu’elle pourrait être la dernière que je fais “. Elle y racontait être la fille de cheikh Mohammed et d’une mère algérienne, Houriya Ahmed, et qu’elle avait déjà essayé de s’échapper dans le passé. Cheikha Latifa avait expliqué que son évasion était ” le début de sa vie, de sa liberté “.

Toutefois, la source proche du gouvernement de Dubaï a déclaré que le sort de la princesse était une “affaire privée” qui a été “exploitée” par une “bande d’escrocs” et par le Qatar, grand rival des Émirats dans le Golfe. Les deux pays ont rompu leurs relations diplomatiques en juin 2017.

Continue Reading

Trending