Connect with us

Cinéma

Aditya Chopra se confie sur Shahrukh Khan

Published

on

Aditya Chopra se confie sur Shahrukh Khan

Pour célébrer les 51 ans de Shahrukh Khan, le réalisateur et scénariste Samar Khan publie un livre intitulé “SRK – 25 Years Of A Life On Shahrukh Khan”. Un livre retraçant la carrière fulgurante de celui qui restera à jamais l’incarnation même du cinéma Bollywoodien pour des millions de fans. Et ce livre contient des passages dévoilant des secrets inédits quand à la carrière du King. Notamment grâce à un chapitre raconté par Aditya Chopra. La réalisateur et producteur habituellement connu pour son absence d’interaction avec les médias fait une petite exception dans ce livre et raconte des anecdotes passionnantes sur sa relation avec la superstar. A commencer par le cultissime Dilwale Dulhania Le Jayenge sorti en 1995… que le jeune réalisateur pensait à l’époque comme une trilogie !

“J’ai fait trois films avec Shahrukh, DDLJ, Mohabbatein et Rab Ne Bana Di Jodi (…). Dans ma tête, ces trois histoires sont celles d’une même personne. A la base, je voulais faire une trilogie basée sur différentes étapes de la vie du personnage” affirme Aditya Chopra. “Avec le temps, les histoires ont changé et évolué, mais oui, les trois personnages de Shahrukh sont reliés et connectés l’un à l’autre. Quand j’ai pensé à comment Raj serait 10 ans après DDLJ s’il avait perdu l’amour de sa vie, la réponse était Raj Aryan Malhotra. C’était le point de départ de son personnage dans Mohabbatein. Avec Surinder Sahni, j’essayais de montrer le Raj qui est caché en chacun de nous. Dans nos propres histoires d’amour, nous sommes tous des Raj et Simran (…). J’ai réalisé qu’au fond, on essaie tous d’être le Raj qu’on voit sur grand écran. Surinder Sahni est un homme banal qui essaie d’apporter un peu de la magie des films dans sa vie de couple”.

Des révélations surprenantes, qui nous feront certainement considérer Mohabbatein d’un œil complètement différent quand on pense que la tragédie du deuil aurait pu viser Simran. Mais Aditya nous surprend encore un peu plus en nous dévoilant la relation qu’il entretenait initialement avec Shahrukh avant le tournage de Darr. Et ce qui est certain, c’est que la confiance était loin de régner ! “Quand nous l’avons signé pour Darr, pour être honnête, ni mon père, ni moi ne l’apprécions vraiment. Il travaillait sur King Uncle de Rakesh Roshan et nous avions eu accès à quelques séquences de tournage. Aucun de nous n’avait été convaincu mais quelque part, peut-être parce que tous les autres refusaient ce rôle négatif, on l’a fait signer. Notre première scène a été la chanson du Holi. Je pense que c’est ce jour même que j’ai compris qu’il allait être une superstar. Il avait cette étrange folie dans les yeux qui était excitante !”

Cependant, signer King Khan pour DDLJ n’a pas été une mince affaire. “A cette époqe, il avait deux Shahrukh Khan. Le vrai Shahrukh, et l’image qu’il incarnait. Tous ses rôles étaient ceux d’un homme arrogant, agressif, tous ce qu’il n’est pas dans la vraie vie. Je voulais montrer son vrai visage dans Dilwale… Je voulais changer son image (…). A la base, Shahrukh n’était pas convaincu par le script. Il espérait jouer au action hero et je lui demandais d’être un personnage romantique et doux. Je pense qu’être le fils de Yash Chopra m’a donné un avantage. Il respectait mon père si profondément qu’il n’osait pas me dire non. On était assez proche pour qu’il me dévoile ses rêves. Son but absolu était de devenir la plus grande superstar du pays. Je lui ai dit qu’il devait devenir le fils de chaque mère, le frère de chaque sœur mais surtout le fantasme de chaque femme pour réaliser son rêve. Je lui ai dit que dans DDLJ il n’y aurait pas de combats, de sang ni de chaînes. Il n’y aurait que lui pour raconter une histoire. C’est ce jour là qu’il a officiellement accepté le film”.

Le reste du récit d’Aditya Chopra est composé d’autres anecdotes passionnantes, comme l’enthousiasme avec lequel SRK a participé à la mise en scène de son personnage de Suri dans Rab Ne Bana Di Jodi, des moments plus émouvants sur la perte de ses parents à un très jeune âge, et d’autres confidences autour de la superstar. Aditya termine son récit en ces termes : “En tant qu’acteur, je pense qu’il est le meilleur au monde et qu’on n’a vu que 10% de son talent. Les 90% restant sont encore à découvrir et ils vont nous éblouir. En tant que cinéaste et ami, j’espère que bientôt je pourrais lui donner des rôles qui pourront dire au monde entier : ‘Vous avez vu Shahrukh la superstar, maintenant observez Shahrukh l’acteur !’ “. Voilà qui conclut à merveille ce partage vraiment touchant. En gardant à l’esprit que le cinéaste devrait retrouver King Khan pour une nouvelle collaboration d’ici 2018 sur un projet mystérieux et très ambitieux. Affaire à suivre.

Advertisement

Cinéma

Shueisha, produit les trois mangas qui cartonneront en 2018

Published

on

Shueisha, produit les trois mangas qui vont cartonner en 2018

Shueisha, produit les trois mangas qui cartonneront en 2018

“Moriarty”, “The Promised Neverland” et “Dr Stone” sont les trois mangas de l’univers nippon que va conquérir cette année, selon deux rédacteurs en chef de chez Shueisha, le plus gros éditeur de Mangas au Japon,

Le catalogue de Shueisha est sans fin: elle détient déjà un palmarès de meilleurs mangas au monde “One Piece”, “Dragon Ball”, “Naruto”, entre autres. C’est la deuxième année consécutive que les deux rédacteurs en chef de l’illustre éditeur sont venus à Monaco dans le cadre d’un concours de Mangas pour jeunes talents.

Shuhei Hosono est le rédacteur en chef du magazine numérique Shônen Jump+ et rédacteur en chef adjoint du Shônen Jump. Il a un rôle-clé sur les lignes éditoriales des magazines. Quant à Hiroyuki Nakano, il est le rédacteur en chef du magazine de prépublication mensuel Shûkan Shonen Jump.
Ils sont à l’avant-poste idéal pour savoir de quoi demain sera fait dans le monde des mangas.

Continue Reading

Cinéma

De Prince de Bel Air à Princesse… ?

Published

on

De Prince de Bel Air à Princesse… ?

De Prince de Bel Air à Princesse… ?

Voilà vingt ans que la fameuse série des années 90, “Le Prince de Bel Air” a disparu de nos écrans et il paraît que le prince va bientôt perdre son trône, son royaume et sa couronne.

La société qui détient les droits de la série « Le Prince de Bel Air », aussi connu comme « Fresh Prince », projette de lancer la version féminine de cette série télévisée intitulée « Fresh Princesse ».

A priori, c’était un dessin animé où l’acteur principal, Will Smith, avait un rôle à jouer. Mais rien de concret, car cette idée de dessin animé n’a été germée que par la suspicion des internautes. Will Smith, quant à lui ne s’est pas exprimé à ce sujet.

“Fresh Prince v/s Fresh Princesse”

Cette nouvelle version de la série débarquera avec beaucoup plus de féminité. Pour l’heure, l’idée a été signée et les produits dérivés ont déjà été lancés. Des sacs, des colliers, des vêtements ou encore des chaussures ont déjà été fabriqués aux couleurs de la nouvelle « Fresh Princesse ». Mais, arrivera-t-elle à détrôner le prince de notre enfance ?

Continue Reading

Cinéma

Cinéma : les grandes sorties de l’année 2017

Published

on

Cinéma : les grandes sorties de l’année 2017

Petit tour d’horizon des films qui ont marqué l’année 2017. On retrouve ces films en primeur

La belle et la bête- 22 mars
Un des grands classiques de Disney a été converti en long métrage d’animation cette année. 1,22 milliard de dollars de recettes pour cette adaptation. « La belle et la bête » a marqué grands et petits avec ses effets spéciaux. On retrouve une ravissante Emma Watson et un Dan Stevens viril dans les rôles principaux.

 

Resident Evil ; chapitre finale- 25 janvier
Alice, seule survivante de la bataille de Washington contre les hordes de zombies, va devoir retourner à Raccoon City, le lieu où tout a commencé pour elle. Le film a collecté 97 millions de dollars de recettes à l’international.

 

Cinquante nuances plus sombres
Le deuxième volet des aventures érotiques, a amassé 64,6 millions de dollars de recettes. Ce film réunissant Jamie Dornan et Dakota Johnson, est inspiré des romans de E.L. James.

 

Wonder Woman
Sorti en aout 2017, le film a été un succès fou avec 800 millions de dollars comme recette. Fait surprenant, une héroïne a pu briser les stéréotypes pour en faire de « Wonder Woman », un film sur le pouvoir des femmes.

 

Moi moche et méchant 3
Pour son troisième volet, le film « Moi moche et méchant » a récolté un milliard de dollars. Dans ce volet, Gru retrouve son frère. Ils font alliance pour abattre l’insaisissable Balthazar Bratt, qui cherche à se venger du monde.

 

Spider man- Homecoming
117 millions de dollars pour le film de l’homme araignée sorti en juin 2017. Cette fois-ci Peter Parker a Tony Stark comme mentor. Ce film de sci-fi a réuni les fans de Spiderman et Ironman sous le même toit, ou dans la même salle…

 

The fate of the furious
En avril, avec 532,5 millions de dollars « Fast and Furious 8 » fait une entrée fracassante au Box-office. Pour rappel, un des acteurs de la saga, Paul Walker, est décédé suite à un accident de la route en 2013. Le film a rendu hommage à l’ancienne star.

 

En ce qui concerne le cinéma bollywoodien, voici quelques films qui ont marqué l’année 2017

Bahubaali 2 : The conclusion
Le film a eu une glorieuse réponse de la part des cinéastes. La première semaine le film a amassé Rs 246,47 crores suivi de Rs 142,52 crores pour sa deuxième semaine, Rs 69,43 crore lors de sa troisième semaine et Rs 29,11 crore au quatrième. La cinquième et la sixième semaine ont vu Rs 12,41 crore et Rs 5,38 crores respectivement. À la fin des semaines sept et huit, le film avait rapporté Rs 2,46 et Rs 1,44 crores respectivement.

 

Tiger zinda hain
Les fans de Salman Khan et Katrina Kaif ont été gâtés. Le film a dépassé la collection de Bahubaali 2 avec plus de 200 crore et still counting. A noter que les chansons de « Tiger zinda hain » cartonnent en ce moment.

 

 Golmaal Again
Sorti en décembre, le film est le quatrième de ce volet. Réunissant Ajay Devgan,Parineeti Chopra, Tushar Kapoor, Arshad Warsi, Kunal Kemmu, Shreyas Talpade, Tabu, Prakash Raj et Neil Nitin Mukesh, « Golmaal Again » a récolté 205.67 crores.

 

Toilet ek prem katha
Le film réunissant AkshaY Kumar et Bhumi Pednekar a cartonné au Box-office. 200 crores pour ce film conscientisant sur la défécation en public.

 

Judwa 2
Rs 132.04 crores pour ce film réunissant Varun Dhawan, Jacqueline Fernandez et Tapsee Pannu. Chargé de plusieurs scènes d’action et cascades, le film est un artiste masala complet livré dans le vrai style David Dhawan.

 

 

 

 

 

 

Continue Reading

Trending