Connect with us

Cinéma

Bilan : Une semaine de clash

Krsna Coopoosamy

Published

on

Bilan : Une semaine de clash

Cela fait déjà une semaine que le clash Ae Dil Hai Mushkil contre Shivaay a démarré au box-office, l’occasion pour nous de faire un petit bilan du duel tant médiatisé. Dès le premier jour, Ae Dil Hai Mushkil créait la surprise en signant le meilleur démarrage et à ce moment là une partie importante des spectateurs annonçait que la tendance serait inversée dès le début du Diwali avec l’arrivée en masse du grand public aux single-screens. Et si Shivaay a bien témoigné d’une belle remontée lundi, c’est tout de même le film de Karan Johar qui a gardé sa domination sur les sept jours du clash. Au final, Ae Dil Hai Mushkil termine sa première semaine avec 80,19 crores de recettes, ce qui est légèrement supérieur à la première semaine de Housefull 3. Le film avec Ranbir Kapoor et Anushka Sharma a déjà dépassé le total entier de succès comme Kapoor & Sons, Neerja ou Baaghi. La route vers les 100 crores semble définitivement confirmée et la question sera maintenant de savoir jusqu’où le film peut aller. A l’étranger, le triomphe est total avec 54,71 crores de recettes, soit la deuxième meilleure semaine hindie de l’année sur ce marché, derrière Sultan. Victoire totale !

De son côté, Shivaay est resté plutôt stable en semaine, mais le mal est déjà fait avec son démarrage trop lent. Le film totalise 70,41 crores en Inde ce qui peut sembler être un beau score mais est loin d’être suffisant. Entre son budget élevé et son manque de succès à l’étranger, le film se devait de faire bien mieux que Ae Dil Hai Mushkil alors qu’on constate plutôt un écart qui se creuse progressivement. Avec la fin des vacances du Diwali, l’occupation des single-screens pourrait lourdement chuter dès lundi et si c’était le cas, alors le flop serait officiellement confirmé. Regardons un peu le bilan économique des deux films. Ae Dil Hai Mushkil a coûté entre 65-70 crores de tournage, puis 20 crores de promotion. Le film avait déjà récupéré environ 75 crores de droits de diffusion et de droits musicaux (et là on dit merci à l’album signé Pritam qui a explosé les ventes). Techniquement, avec le succès à l’étranger, le film était déjà profitable avant de faire la moindre entrée en Inde ! Il y a cependant l’économie pure et le ressenti box-office, et un analyste ne peut pas déclarer un film “hit” s’il n’a pas remboursé son budget de base, qu’importe les profits que font les producteurs. Le film de Karan Johar avait donc besoin d’environ 85 crores pour être déclaré “average”, de passer le cap des 100 crores pour être un “hit” et de 130 crores pour être un “blockbuster”. A ce rythme, il devrait frôler le HIT officiel dès la fin du week-end.

De son côté, Shivaay a coûté environ 100 crores au tournage, avec 20 crores de promotion. Le film avait récupéré environ 50 crores de droits de diffusion et de droits musicaux (et on voit déjà l’écart creusé par un album moyen/raté). Avec son échec à l’étranger, tout se joue en Inde. Sans oublier qu’une partie des revenus locaux revient aux distributeurs, qui espéraient gros. Là encore donc, Shivaay doit rapporter 110-120 crores rien que pour être un “average”, 130 crores pour être un “hit” et 170 crores pour être un “super-hit” ! Avec son rythme actuel, le film risque de ne même pas passer les 100 crores. Autrement dit, le flop sera difficile à éviter. Les 10 crores de différence au box-office local entre ADHM et Shivaay peuvent donc sembler légers à première vue, mais après considération des chiffres on se rend compte que Shivaay se devait d’être le grand leader de par son budget et son ambition. Après Rustom vs Mohenjo Daro, ce deuxième grand clash de 2016 nous aura lui aussi enseigné qu’un plus gros budget, un genre plus commercial, un projet plus prometteur et un nombre d’écrans plus élevé ne garantissent en aucun cas la victoire ! Au final, c’est la qualité du contenu qui l’emporte.

La guerre médiatique lancée par Ajay dès la mise en ligne du teaser de Ae Dil Hai Mushkil s’avère être un échec total et son film sera au mieux un “average” ayant frôlé la catastrophe, au pire un flop d’envergure. A l’heure actuelle, c’est bien Karan Johar qui pourrait poster une photo “relaxed” face aux chiffres de son adversaire ! Le bilan de cette première semaine semble donc être le bilan final : une victoire indiscutable tant locale qu’internationale pour Ae Dil Hai Mushkil. Ranbir Kapoor revient dans l’élite des grands du box-office après ne plus avoir signé le moindre succès depuis 2013. Il pourrait dépasser les recettes indiennes de Barfi! et faire de ADHM le deuxième plus gros succès de sa carrière. De son côté, Anushka Sharma confirme qu’elle a bien pris le trône en tant que reine de Bollywood cette année. Après Sultan, elle signe ici un autre succès majeur et selon la distance que va parcourir ADHM, elle aura deux de ses films dans le Top 5 des plus gros succès de l’année en Inde…sans compter qu’elle en a déjà deux dans le Top 3 à l’étranger. Bonne nouvelle, ce succès va également rassurer les producteurs de Dear Zindagi et Raees, car la polémique autour des artistes pakistanais semble ne pas avoir eu d’impact majeur au box-office. Enfin, avec l’écehc de Shivaay, Ajay Devgan risque de reconsidérer ses prochaines sorties ! Entre le nouveau Golmaal qui devait clasher Robot 2.0 au prochain Diwali et Sons Of Sardaar annoncé comme un des films les plus chers du cinéma indien, il serait peut-être temps de réaliser qu’il n’a pas la carrure d’une superstar pouvant se permettre des budgets si élevés. Rappelons-le, son dernière succès en date Drishyam a gagné moins que FAN…le seul flop de Shahrukh Khan sur plus de dix ans. Avant de se permettre des budgets records, il faut commencer par créer des records.

Advertisement

Cinéma

Cinéma : Deadpool 2 détrône Avengers

Redacteur

Published

on

Cinéma : Deadpool 2 détrône Avengers

Cinéma : Deadpool 2 détrône Avengers

En démarrant à 125 millions de dollars, Deadpool 2 est parvenu sans effort à vaincre Avengers. Infinity War et à prendre la première place du box-office américain. C’est un très gros score, mais rappelons que le premier Deadpool démarrait à 132,4 millions de dollars en février 2016, et terminait sa carrière américaine à 363 millions. Deadpool 2 est bien parti pour suivre ses traces, mais démarre donc plus court de 7,4 millions.

De plus, Deadpool 2 a coûté 110 millions, soit un peu moins du double du premier (estimé à 58 millions). Cela reste un excellent démarrage, d’autant plus remarquable que Deadpool 2 a été classé Restricted (déconseillé aux moins de 17 ans non accompagnés). Et Deadpool 2 a battu un record, celui du meilleur démarrage “premier jour” pour un film Restricted, avec 53,3 millions de dollars gagnés vendredi, battant ainsi le film d’horreur Ça et ses 50,4 millions raflés en une journée l’an dernier. Vendredi prochain, Disney va tenter de reprendre la première place avec Solo : A Star Wars Story.

Infinity War se retrouve donc en deuxième position, après avoir squatté le trône pendant trois semaines. Avec un quatrième week-end à 28,6 millions, le 19ème film du Marvel Cinematic Universe a raflé 595 millions aux USA et est donc le deuxième plus gros carton de 2018 pour l’instant derrière Black Panther (697,7 millions). Et dans le reste du monde, Infinity War en est à 1,8 milliard.

Continue Reading

Cinéma

Box-office français : Avengers 3 a déjà doublé Black Panther

Redacteur

Published

on

Box-office français : Avengers 3 a déjà doublé Black Panther

Box-office français : Avengers 3 a déjà doublé Black Panther

Avengers Infinity war a perdu près de 60 % de fréquentation en deuxième semaine, mais il avait démarré tellement fort que cela représente tout de même plus d’1 million d’entrées supplémentaires. En quinze jours, le dernier blockbuster de Marvel atteint ainsi 3 616 779 tickets écoulés dans 843 salles, doublant ainsi son prédécesseur Black Panther, qui est juste en dessous avec 3 613 897 billets. Le nouveau Avengers intègre ainsi le top 10 des plus gros succès de films de super-héros au box-office français, délogeant du classement X-Men : Days of Future Past, qui avait été vu par 3,2 millions de curieux en 2014.

Face à un tel carton, même Dwayne Johnson ne fait pas le poids. Son nouveau film d’action Rampage-Hors de contrôle, a été vu par 344 794 personnes réunies dans 473 cinémas. L’acteur a fait mieux récemment grâce à Jumanji : Bienvenue dans la jungle, qui démarrait au-delà des 600 000 entrées, et a fini sa course à 3,3 millions.

Taxi 5 perd 56 % de son public, ce qui est dans la moyenne des chutes, cette semaine : tous les films déjà sortis voient leur fréquentation divisée par 2 au minimum. Sans doute à cause de la fin des vacances scolaires et du beau temps.

Avinash Dhondoo

Continue Reading

Cinéma

Avatar 2 : retour sur Pandora en 2020

Redacteur

Published

on

Avatar 2 : retour sur Pandora en 2020

Avatar 2 : retour sur Pandora en 2020

Après avoir charmé les petits et les grands en 2009, James Cameron compte revenir avec la suite de l’immense succès qu’est Avatar. De son nom Avatar 2, le film n’a pas dévoilé grand-chose de sa superbe. Le premier volet nous permettait de découvrir l’arrivée des humains sur Pandora, le second devrait se concentrer sur la nouvelle vie de Jake Sully et notamment, sa vie de famille.

Souvenez-vous, en 2154, les humains débarquent sur la planète géante gazeuse du nom de Pandora. Leur but est simple : récolter l’Unobtainium dans l’espoir de résoudre la crise énergétique terrienne. Seulement voilà, les autochtones vont tenter de les empêcher de détruire la faune et la flore de cette planète.

Leur lien avec leur déesse Eywa est si fort que si les hommes détruisent l’arbre des âmes, leur communion avec la déesse sera endommagée voir brisée. Jake Sully, un scientifique humain, va alors tout faire pour leur venir en aide.

Les humains parviennent à mettre en place une machine permettant de cloner des Na’Vis et de transposer leur esprit d’un corps humain à un corps Na’Vi. De cette manière, les deux peuples peuvent se rapprocher d’une manière plus pacifique. Jake s’éprend également d’une des locales, Neytiri. Et alors qu’ensemble et avec l’aide de tous les clans, ils parviennent à repousser l’assaut humain, les deux tourtereaux devront faire face à d’autres dangers.

C’est là que devrait se concentrer l’intrigue d’Avatar 2. Un nouveau danger, une vie de famille et de nouveaux paysages galactiques. Côté casting, on retrouvera Sam Worthington, Zoe Saldana ou encore Sigourney Weaver. Le tournage devrait également débuter cet été comme a pu l’annoncer Sam Worthington au cours d’une interview américaine.

Avinash Dhondoo

Continue Reading

Trending