Connect with us

Monde

Corée du Sud: Descente chez Samsung en plein scandale politique

Krsna Coopoosamy

Published

on

Corée du Sud: Descente chez Samsung en plein scandale politique

L’entreprise aurait versé près de 3 millions d’euros à la confidente de la présidente pour financer la formation équestre de sa fille en Allemagne…

L’enquête se dirige vers Samsung, en plein scandale politique en Corée du Sud autour de la confidente de la présidente Park Geun-Hye. Le parquet sud-coréen a mené mardi une descente au quartier général du géant de l’électronique.

D’après les médias locaux, le géant sud-coréen a pu verser jusqu’à 2,8 millions d’euros à Choi Soon-Sil, l’amie de 40 ans de la présidente, pour financer la formation équestre de sa fille en Allemagne. La descente aurait eu pour but, selon la radio KBS, de saisir des documents liés à la Fédération équestre coréenne.

Des conglomérats contraints à verser des donations à des fondations douteuses

La confidente, qui a été arrêtée pour fraude et abus de pouvoir, est accusée de s’être servie de ses relations d’amitié avec la présidente pour contraindre des conglomérats comme Samsung à verser des donations à des fondations douteuses, sommes dont elle se servait ensuite à des fins personnelles. Samsung a déclaré qu’il collaborerait à toutes les enquêtes mais s’est refusé à tout commentaire sur la descente de mardi.

Choi Soon-Sil est également accusée de s’être mêlée des affaires de l’Etat, y compris d’avoir eu son mot à dire sur la nomination de hauts responsables. Le scandale a débouché sur des appels à la démission de Park Geun-Hye et porte sérieusement atteinte à la crédibilité de son gouvernement alors qu’il lui reste plus d’un an de mandat.

Pour tenter de regagner la confiance de l’opinion, elle avait procédé à un vaste remaniement de ses ministres et de son entourage, et désigné un nouveau chef du gouvernement extérieur à sa formation. Mais la présidente a dû renoncer mardi au candidat qu’elle avait choisi pour occuper le poste de Premier ministre, en raison des grincements de dents de l’opposition parlementaire.

Advertisement

Monde

Ingérence russe dans les élections américaines : Trump fait volte-face

Herve Runga

Published

on

Ingérence russe dans les élections américaines : Trump fait volte-face

Ingérence russe dans les élections américaines : Trump fait volte-face

48 heures seulement après le sommet Trump-Poutine, le président des Etats-Unis a fait volte-face pour accuser cette fois Vladimir Poutine d’être personnellement  responsable de l’implication russe dans les élections américaines de 2016.

Comme une tentative de mettre fin à la polémique autour de ses déclarations après sa rencontre de lundi avec Poutine, Donald Trump tente bien que mal de calmer les esprits. Il a intervenu sur la télévision américaine pour dénoncer son homologue russe. “De la même manière, je m’estime responsable de ce qui se passe dans ce pays. Donc, évidemment, comme dirigeant d’un pays, il faut le tenir responsable, oui“, a-t-il dit.

Rappelons que face à la presse lundi, Trump a suscité des vives réactions dans le monde politique et au sein de son propre parti. Mardi, il a essayé de limiter les dégâts, en avançant que sa langue avait fourché en tenant ces propos qui laissaient croire qu’il prenait partie pour l’homme fort du Kremlin.

 

 

Continue Reading

Monde

Les hommes les plus riches : Jeff Bezos devant Bill Gates

Published

on

Les hommes les plus riches : Jeff Bezos devant Bill Gates

Les hommes les plus riches : Jeff Bezos devant Bill Gates

Avec des biens estimés à 150 milliards de dollars, Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, est l’homme de plus riche de la planète, selon Bloomberg Billionaire Index.

Jeff Bezos a vu sa fortune augmenter de plus de 60 milliards de dollars durant les douze derniers mois. Il devance Bill Gates est deuxième avec une fortune de 95 milliards de dollars, ayant donné 700 millions d’actions de Microsoft et 2.9 milliards de dollars en cash à la Fondation Bill and Melinda.

Ce n’est pas la première que Jeff Bezos se classe en pôle position. Il a été à cette place brièvement en juillet 2017, selon le magazine Forbes.

Continue Reading

Monde

Pakistan : Irfan Rahman sur place mercredi en tant qu’observateur

Published

on

Pakistan : Irfan Rahman sur place mercredi en tant qu'observateur

Pakistan : Irfan Rahman sur place mercredi en tant qu’observateur

En marge des élections générales prévues le 25 juillet au Pakistan, le commissaire électoral, Irfan Rahman, sera dans ce pays en tant que membre de la mission d’observateurs du Commonwealth.

Ce groupe comprend 16 membres et c’est le général Abdulsalami Abubakr qui sera à la tête de cette équipe. Irfan Rahman sera à Islamabad ce mercredi 18 juillet. Ces membres auront à donner une opinion indépendante concernant ces élections.

Pour en revenir aux élections au Pakistan, pays à 207 millions d’habitants, plus de 11 000 candidats ont été enregistrés et ils tenteront d’être dans la liste des 849 élus.

Continue Reading

Trending