Connect with us

Actualités

Maurice : Premier en terme d’investissements immobiliers en Afrique

Published

on

Maurice : Premier en terme d’investissements immobiliers en Afrique

Selon un examen de l’investissement établi par la New World Wealth et le Pam Golding Properties, Maurice est le pays avec le marché de la richesse à croissance la plus rapide sur le continent Africain.

Beaucoup de riches qui ont afflué sur l’île au fil des ans ont été attirés par ces offres immobilières exclusives qui ont assuré le statut du pays comme l’un des cinq lieux de premier choix en Afrique subsaharienne. « Un grand nombre d’individus riches ont déménagé à Maurice au cours de la dernière décennie, en particulier en provenance de France et d’Afrique australe, » indique le rapport. « On estime que 240 millionnaires se sont déplacés là-bas de l’Afrique du Sud depuis 2007, » précise-t-on.

Les prévisions montrent que les prix immobiliers à Maurice devraient croître de 40% au cours de la prochaine décennie, ce qui en fait un acteur majeur dans le but d’attirer l’investissement immobilier mondial.

Les plans de développement immobilier (PDS), l’integrated resort schemes  (IRS) et les real-estate schemes (RES), qui permettent aux investisseurs d’acheter des immeubles de plus de R6,8 millions dans le cadre des développements zonaux, y compris la résidence pour leurs familles immédiates. « Le premier IRS lancé en 2006 qui a permis aux étrangers d’acheter des biens à Maurice a vu une croissance du capital de plus de 300% sur une période de 10 ans, » toujours selon le rapport.

Maurice offre également des droits de propriété sécurisés, un facteur majeur de la migration des plus riches du monde. « Il s’agit de la composante la plus importante de la création de richesses à l’échelle mondiale. Les droits de propriété sont très importants à Maurice, ce qui encourage les gens du pays et les étrangers à investir dans les propriétés et les entreprises dans le pays, » indique le rapport.

Advertisement

Actualités

[Vidéo] Philippe Hao Thyn Voon “Une enquête interne pour éclaircir l’affaire Kaysee/ Jessika

Published

on

Philippe Hao Thyn Voon "Une enquête interne pour éclaircir l'affaire Kaysee/ Jessika

[Vidéo] Philippe Hao Thyn Voon “Une enquête interne pour éclaircir l’affaire Kaysee/ Jessika

C’est ce qu’a promis le président du Comité Olympique Mauricien, qui animait une conférence de presse ce vendredi. Il a dit qu’une enquête approfondie fera la lumière sur tout le scandale qui a défrayé la chronique à Gold Coast.

Ainsi, le président du COM affirme que trois personnes indépendantes seront choisies pour mener l’enquête. Toutefois, il a déclaré que cette enquête approfondie se fera après le verdict de la cour d’Australie sur cette même affaire.

Par ailleurs, Nuvin Proag, l’avocat qui défend les intérêts du Comité Olympique Mauricien, avance que « Toute personne qui porte une allégation ne dit pas nécessairement la vérité. »

Continue Reading

Actualités

[Vidéo] Pravind Jugnauth invité à un dîner offert par la reine Elizabeth II

Published

on

Pravind Jugnauth invité à un dîner offert par la reine Elizabeth II

[Vidéo] Pravind Jugnauth invité à un dîner offert par la reine Elizabeth II

Le Premier ministre et son épouse Kobita Jugnauth ont été conviés à un dîner offert aux chefs de gouvernements au Buckingam Palace.

Pour rappel, Pravind Jugnauth s’est envolé pour Londres le 14 avril dernier pour participer au Sommet du Commonwealth Heads of Government Meeting (CHOGM) qui se tient du 16 au 20 avril.

Continue Reading

Actualités

Privatisation de la CWA : Radhakrishna Sadien sceptique sur les propos d’Ivan Collendavelloo

Published

on

Privatisation de la CWA : Radhakrishna Sadien sceptique sur les propos d’Ivan Collendavelloo

Privatisation de la CWA : Radhakrishna Sadien sceptique sur les propos d’Ivan Collendavelloo

Le président de la Government Services Employees Association (GSEA), Radhakrishna Sadien, n’est pas convaincu de la déclaration du Deputy Prime minister, Ivan Collendavelloo, à l’Assemblée Nationale, le mardi 17 avril. Le ministre de l’Energie et des utilités publiques avait déclaré que la CWA (Central Water Authority) ne sera pas tout à fait privatisée en elle-même, assurant que l’organisme maintiendra le contrôle absolu sur toute l’administration de l’eau.

La GSEA ainsi que d’autres syndicats, lancent une pétition en ce sens à travers le pays pour réclamer l’annulation de ce projet. Ce document sera aussi adressé aux politiciens. Les syndicalistes comptent aussi mener une campagne de sensibilisation.

Radhakrishna Sadien est catégorique : la privatisation de la CWA conduira à la perte d’emplois. «Tousala se enn acharnement de Ivan Collendavelloo. Lin dir pa pu ena perte d’emploi mais se enn foutez.» Le syndicaliste affirme que les autorités auraient dû consulter la société civile avant d’aller de l’avant avec un tel projet. «pli gran perdan se la populasyon.»

Continue Reading

Trending