Connect with us

Actualités

Dopage Gameloft: Est-ce que deux échantillons (A et B) ont été envoyés à Paris?

Published

on

Dopage Gameloft: Est-ce que deux échantillons (A et B) ont été envoyés à Paris?

Les rumeurs vont bon train à la Rue Shakespeare sur l’enquête ouverte par les commissaires de courses pour faire la lumière sur l’affaire Gameloft, coursier de Shirish Narang, testé positif à l’EPO. La décision de l’entraîneur de demander la présence du responsable de Quantilab, Bertrand Baudot, mercredi prochain a jeté une douche froide dans le dos des responsables du Mauritius Turf Club. La troisième session sera très importante…

La question qui est sur les lèvres de bon nombre des amateurs de courses qui suit cette affaire de près. Est-ce que le laboratoire de Paris a effectué deux tests, l’un, sur l’échantillon A envoyée par Quantilab en France et un deuxième sur l’échantillon B, comme demandé par Shirish Narang en vertu des Rules of Racing? La question mérite d’être posée en se basant sur les informations qui circulent au Champ-de-Mars. Shirish Narang avec le choix entre le laboratoire de Paris et de Hong Kong et il avait opté pour celui de la France.

Y a-t-il un vice de procédure dans l’affaire Gameloft? On dit que les hommes de loi de Shirish Narang ont déjà trouvé la parade pour contrer une éventuelle sanction à l’entraîneur dans le futur. « On verra mercredi quelles seront les questions adressées à Bertrand Baudot et que cherche à prouver l’entraîneur. Mais le fait qu’il a demandé sa présence est déjà un élément important dans le cadre de cette enquête », a déclaré à Inside News un cadre du MTC.

Les procédures d’analyses des échantillons en vertu des Rules of Racing

200. (1) Any specimen collected under a secure chain of custody shall, at the time of the taking of the specimen, be split into an “A sample” and a “B sample”

(2) (a) If upon examination of the “A sample” by an analyst appointed or approved by the Club, a prohibited substance is detected therein, the Racing Stewards or Secretary shall, upon being notified of the findings, notify the Trainer of the horse of the findings.

(b) Upon being informed of the findings in terms of paragraph (2) (i), the Trainer or, in his absence, his representative duly authorised by the Club, may not later than 48 hours from the time he is so informed, make a written request for the “B sample” to be despatched to a specific laboratory amongst those designated by the Club or to anyone of the laboratories designated by the Club, for analysis.

(c) Where a request is made to the Club under paragraph (2) (ii), the Chief Security Officer shall despatch the B sample to – (a) In the case where the Trainer or his representative has specified a laboratory in his request under paragraph (2) (ii), the laboratory specified by the Trainer or his representative; or (b) In case no laboratory has been specified, to anyone of the laboratories designated by the Club, for analysis of the substance detected in the A sample together with advice as to the nature of the prohibited substance detected.

3. Where the B sample is despatched for analysis pursuant to paragraph (2) (ii), the person making the request shall be liable for all the costs of the analysis, including those incurred to despatch the B sample to such designated laboratory

4. Subject to paragraphs 2 (ii) and (iii), the Club may in the absence of a request under paragraph (2) (ii) on its own motion cause the B sample to be analysed at such laboratory as the Club may designate.

Advertisement

Actualités

Tempête tropicale Fakir : Maurice en alerte 2

Published

on

Tempête tropicale Fakir : Maurice en alerte 2

Depuis 22h ce lundi 23 avril, Maurice est passé en alerte 2. Selon la station métrologique, le centre de la tempête tropicale passera à son point le plus rapproché de nos côtes mardi après-midi, soit 150km de Le Morne.

Un deuxième bulletin de cyclone a été émis à 10h ce lundi soir et qui se lit comme suit. « À 22h heures, la tempête tropicale modérée ‘FAKIR’ était centrée en latitude 17.0 degrés Sud et longitude 53.8 degrés Est, soit à environ 510 km au nord-ouest de Maurice. Elle se déplace dans une direction du sud-est à environ 25 km/h, tout en s’intensifiant. Sur cette trajectoire, ‘FAKIR’ s’approche de Maurice et le centre du système devrait passer à environ 150 km au sud-ouest de Le Morne demain (NDLR – mardi)  après-midi. Cependant, la masse nuageuse active associée au système pourrait passer sur l’île. Un infléchissement du trajectoire vers l’est pourrait rapprocher le centre de ‘FAKIR’ plus près de Maurice et pourrait causer des conditions cycloniques sur l’île pendant la journée de demain ».

Les institutions scolaires seront donc fermées ce mardi, vu qu’une alerte de pluie torrentielle a été émise dans le courant de la journée d’aujourd’hui.

Continue Reading

Actualités

Maurice passera en alerte 2 à 22h : Pas d’école ce mardi 24 avril

Published

on

Grosses averses : Le NDRRMC à l'heure du bilan

Maurice passera en alerte 2 à 22h : Pas d’école ce mardi 24 avril

Fakir, la dépression tropicale qui évolue au nord-est de Madagascar s’est intensifiée en une tempête tropicale modérée.

Celle-ci continue à se déplacer dans une direction générale sud-sud-est à environ 25 km / h tout en s’intensifiant. Sur cette trajectoire, le centre du système devrait passer à environ 200km au sud-ouest de Le Morne demain, mardi après-midi.

Un infléchissement du trajectoire vers l’est pourrait rapprocher le centre de Fakir plus près de Maurice et peut causer des conditions cycloniques sur l’île pendant la journée.

La station météorologique de Vacoas émettra une avertissement de cyclone de classe 2 aux alentours de 22h. De ce fait, pas d’école pour le pré-primaire, les élèves du cycle primaire et secondaire, ainsi que pour les étudiants du tertiaire, ce mardi 24 avril.

Continue Reading

Actualités

Les précautions à prendre en alerte cyclonique

Published

on

Les précautions à prendre en alerte cyclonique

  • Consolider sa maison.
  • Stocker des vivres et de l’eau.
  • Préparer des équipements d’urgence – radio portative AM/FM, piles, torche, bougies, allumettes, trousse de premiers soins, médicaments essentiels et outils nécessaires pour des réparations d’urgence.
  • S’assurer que les fenêtres, les portes et les volets sont solidement fermés.
  • Prendre toutes les précautions nécessaires lorsqu’on descend son antenne de télévision.

Pendant le cyclone

  • Rester à l’abri autant que possible pour ne pas s’exposer au danger d’être blessé par des objets volants.
  • Ecouter régulièrement les bulletins de cyclone et les conseils à la radio et à la télévision. La station météorologique émettra des bulletins de cyclone à intervalles réguliers. La MBC diffusera ces bulletins immédiatement après les avoir reçus; un bulletin sera repris chaque heure jusqu’à ce qu’un nouveau bulletin soit émis.
  • Ne pas s’éloigner de son abri lors du passage du centre du cyclone. Les rafales pourraient subitement souffler à une vitesse accrue dans la direction opposée.
  • Fermer les robinets de gaz, éteindre les bougies, débrancher tous les appareils électriques et verrouiller portes et fenêtres si on doit quitter sa maison.
  • Emporter des vêtements chauds, des couvertures et d’autres articles d’utilité première, s’il faut aller au centre de refuge.
  • Ne pas toucher aux fils électriques rompus.

Après le cyclone

  • Attendre que tous les avertissements soient levés et suivre les instructions des autorités avant de quitter sa maison.
  • Ecouter attentivement le contenu des bulletins météorologiques diffusés après que les alertes cycloniques sont levées, surtout lorsqu’il est prévu que des conditions défavorables continueront à prévaloir.
  • Ne pas toucher aux fils électriques rompus. Faire attention aux structures endommagées, aux arbres et branches cassés et aux rivières en crue.

Continue Reading

Trending