Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

Affaire Hurreechurn: Ashish Dayal et le constable Joly reconduits en cellule

Affaire Hurreechurn: Ashish Dayal et le constable Joly reconduits en cellule

Ashish Dayal et le constable Joly ont comparu devant le tribunal de Mahebourg ce jeudi. Ils ont été reconduits en cellule. Ashish Dayal, chauffeur de taxi domicilié à Quatre Bornes et « star witness» dans l’affaire Gro Derek, ainsi que l’officier Joly, un habitant de Goodlands affecté à la brigade anti drogue, ont été arrêtés mercredi après que leur noms ont été balancés par un habitant de Solferino Vacoas.

Lors d’une perquisition au domicile de ce dernier, une certaine quantité de drogue a été retrouvée. Soumis à un interrogatoire serré par les limiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) de Curepipe, le suspect a cité Ashish Dayal et le constable Joly comme faisant partie du réseau du constable Hurreechurn.  Ashish Dayal et le constable Joly ont été inculpés sous une accusation provisoire de drug dealing with aggravating circumstances.

Le policier Hurreechurn avait été arrêté le 25 octobre dernier à sa descente d’avion avec de l’héroine estimée à Rs 35 M. Il s’est donné la mort alors qu’il était en detention au Moka Detention Centre.

Dans le cadre de cette affaire, Shashikant Jayepall, alias Black, un habitant de Rivière du Rempart et le policier Gary Gopaul avaient été arrêtés. Gary Gopaul a retrouvé la liberté conditionelle le 29 décembre dernier.

Ashish Dayal, qui est sous protection policière, a bénéficié de l’immunité dans l’affaire Gro Derek. Arrêté le 12 juillet 2012 après la découverte de l’héroine d’une valeur de 7 millions de roupies dans son bungalow à Pereybère, il avait dénoncé Derek Jean Jacques alias Gros Derek comme le présumé parrain de ce réseau.