Connect with us

Actualités

La Carte OCI : L’Inde ouvre des perspectives nouvelles et d’innombrables avantages à plus de 800 000 Mauriciens

Published

on

La Carte OCI : L’Inde ouvre des perspectives nouvelles et d’innombrables avantages à plus de 800 000 Mauriciens

L’accès à l’Overseas Citizen of India (OCI) card, qui remplace la People of Indian Origin (PIO) suite aux nouvelles provisions mises en place par le gouvernement indien, représente un tournant historique dans les relations et surtout les liens qui unissent l’île Maurice et l’Inde. Les discussions durant ces deux dernières années entre le Premier ministre sir Anerood Jugnauth, de même que le ministre des Finances Pravind Jugnauth, avec le PM indien, Narendra Modi, ont ainsi ouvert la voie à d’innombrables avantages auxquels les citoyens mauriciens pourront bénéficier. Potentiellement, plus de 800,000 Mauriciens ayant des origines indiennes en sont éligibles avec les nouvelles provisions annoncées sous le nouveau « scheme ». Inside News fait le point sur cet important changement et les perspectives y associées.

Faisons d’abord le point sur la décision du gouvernement indien de fusionner le PIO et l’OCI cards. Celui-ci a décidé de proroger de six mois la date limite pour demander la conversion des cartes de personnes d’origine indienne (PIO) aux cartes d’Overseas Citizens of India (OCI) jusqu’au 30 juin 2017, à compter du 31 décembre 2016. Il y a environ 750 détenteurs de cartes OCI et entre 3500 et 4,000 détenteurs de cartes PIO à Maurice.

Dans le sillage de ce changement majeur, des consultations de très haut niveau ont eu lieu sur la question entre le Premier ministre indien et SAJ lors de ses visites en Inde durant ces deux dernières années. En septembre de l’année 2016, Pravind Jugnauth avait également abordé la question avec Narendra Modi en vue d’accorder une « special dispensation » aux Mauriciens d’origine indienne, car dans les conditions actuelles, un certain nombre de locaux seulement répondait aux critères d’éligibilité. Le principal rempart était la question de génération qui se limitait à quatre. Or, avec le nouveau scheme est valable pour tous les Mauriciens dont les ancêtres sont des immigrants indiens.

460,000 immigrants indiens entre 1829 et 1950

Théoriquement, c’est plus de 800,000 Mauriciens qui, potentiellement, peuvent être titulaire de la carte OCI, car d’après les « records » officiels, quelque 460,000 immigrants indiens ont débarqué à Maurice à partir de 1826 en tant que travailleurs engagés. Connus comme les « The Indenture Immigration Records », ces documents se composent de milliers de volumes d’archives conservés dans les Archives nationales, les Archives d’immigration indiennes au MGI et à la Bibliothèque nationale. Ils couvrent la période entre 1826 et 1950.

Ces documents feront ainsi office d’attestation d’une ascendance indienne aux demandeurs de la carte OCI. L’acceptation de cette « special dispensation » recherchée par le gouvernement de sir Anerood Jugnauth confirme la reconnaissance officielle des liens ancestraux entre Maurice et l’Inde et l’ouverture de nouvelles opportunités et perspectives pour les nôtres dans ce pays qui, comme on le sait, aspire à devenir la 3e puissance économique mondial à l’horizon 2030. D’ailleurs, le PM Narendra Modi a soutenu lors de la 15e édition du Pravasi Bharatiya Divas (PBD), qui se tient actuellement au Bengaluru, à Karnataka, en Inde, que Maurice est le premier pays où les détenteurs de la carte PIO pourront accéder à l’OCI Card.

Avantages et restrictions

Quels sont les avantages que confère la carte OCI au titulaire ? D’abord, pour prendre les termes du haut-commissaire indien, Abhay Thakur, la carte OCI est plus qu’une « green card ». C’est comme un passeport qui offre la possibilité de vivre en Inde pour la durée que souhaite le citoyen – même à vie -, d’acheter des terres et bénéficier des privilèges d’un citoyen indien. Sauf quelques restrictions comme le droit de vote, l’emploi à plein-temps dans le secteur public et l’achat des agricoles, des plantations ou des fermes. Déjà le détenteur est exempté des procédures d’enregistrement auprès du Foreigners Regional Registration Officer (FRRO), Foreigners Registration Officer (FRO) et les autorités policières.

Les avantages sont en définitif plus expansifs, car sur le plan économique et éducatif exemple, le détenteur peut y faire du business, ouvrir des comptes bancaires, faires des investissements ou acheter des biens immobiliers. Autre exemple, un employé en Inde dont le contrat ou le work permit a pris fin ne sera pas pour autant contraint de quitter le pays.

Sur le plan éducatif, le titulaire de la carte OCI bénéficie des mêmes avantages pour les études et selon les premières observations, les frais de scolarités et universitaires sont nettement moindres.

Comment s’enregistrer

En attendant que les autorités indiennes communique les nouvelles procédures pour l’obtention d’une carte OCI et les modalités à mettre en place au niveau des autorités locales, les détenteurs des cartes PIO peuvent faire leur demande en ligne sans paiement de frais d’inscription à l’adresse suivante: http://passport.gov.in/oci/welcome

Commentaires

Actualités

Kenya Airways dans le ciel de Maurice en juin

Published

on

Kenya Airways dans le ciel de Maurice en juin

Kenya Airways a annoncé une nouvelle connexion depuis sa base de Nairobi vers l’aéroport de Plaisance sur l’Île Maurice à partir du 7 juin prochain.

Faisant partie de sa stratégie d’expansion panafricaine, les vols seront opérés en Embraer E-190, chaque lundi, mercredi, jeudi et samedi. Lundi et jeudi, les vols quitteront l’aéroport international Jomo-Kenyatta de Nairobi à 11h45 et une arrivée à 16h35 pour 3h50 de vol. Les vols du mercredi et du samedi partiront de l’aéroport à 21h50, avec des arrivées à 2h40 le lendemain, le vol retour repartant ensuite à 3h20 pour une arrivée à 6h10.

La compagnie aérienne a déclaré que la route compléterait les opérations existantes d’Air Mauritius et permettra aux deux compagnies aériennes d’offrir aux passagers un produit quotidien unique entre Nairobi et Maurice, grâce à des accords de partage de code.

L’exploitation quotidienne permettra aux deux compagnies aériennes de renforcer les interactions commerciales et de loisirs croissantes entre les deux pays. La ligne Nairobi-Maurice aura « un impact important » sur les nouvelles liaisons l’automne prochain de Kenya Airways vers New York « en renforçant son attractivité pour les voyageurs américains Premium Leisure », a commenté Sebastian Mikosz, CEO de Kenya Airways.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Compétition de tir à l’arc à Azuri : La championne allemande Annedore Robisch en plein dans le mille

Published

on

Compétition de tir à l’arc à Azuri : La championne allemande Annedore Robisch en plein dans le mille

Le week-end écoulé a été riche en événements pour les adeptes du tir à l’arc. En effet, le dimanche 11 s’est tenue la compétition de tir à l’arc organisée par l’Azuri Archery Sports Club, fondé en décembre 2013 et dont le président en exercice est Anwar Ismael Peer. L’événement a accueilli 25 participants, hommes, femmes et enfants. L’invitée d’honneur à cette compétition, Annedore Robisch, 15 fois championne d’Allemagne dans cette discipline, a démontré sa maîtrise en enlevant le premier prix dans la catégorie mixte arc Olympique FITA.

Si le tir à l’arc reste une discipline peu répandue à Maurice, il n’en compte pas moins de nombreux adeptes qui ont eu la chance, durant le week-end, de se mesurer à la championne allemande de cette discipline, Annedore Robisch. Cette dernière a été accueillie par Anwar Peer, président du Azuri Archery Sports Club, pour une séance d’entraînement qui a pris fin, dimanche, avec la compétition organisée en son honneur.

« Nous sommes ravis d’avoir accueilli Annedore Robisch pour cette séance d’entraînement. Durant son séjour, la championne allemande a partagé son savoir-faire et sa maîtrise de la discipline avec les archers mauriciens membres de notre club ainsi qu’avec le grand public. Les amateurs de tir à l’arc ont d’ailleurs eu droit à du beau spectacle dimanche, et je félicite tous les participants qui ont pris part à la compétition dimanche. Face à une telle pointure, je pense que personne n’a démérité », souligne Anwar Peer, président du Azuri Archery Sports Club.

Quinze fois championne d’Allemagne de tir à l’arc, Annedore Robisch s’est encore distinguée en 2017 en décrochant le titre de 2e championne européenne des Master Games. Enseignante du primaire, Annedore Robisch, âgée de 56 ans, s’entraîne sous la houlette de Helfred Robisch, également son époux.

Son passage au Azuri Archery Sports Club n’est pas fortuit. A Maurice depuis début février, la championne cherchait en effet un lieu où s’entraîner pour le World Master Class qui aura lieu à Auckland, Nouvelle-Zélande. C’est ainsi qu’elle a décidé de s’inscrire pour une séance d’entraînement au Azuri Archery Sports Club. « Je suis très heureuse d’avoir remporté la compétition. Je dois dire que j’ai été impressionnée par le niveau des archers mauriciens. Ce fut un réel plaisir pour moi de m’entraîner au Azuri Archery Sports Club et je salue l’expérience et la volonté d’Anwar Peer de promouvoir cette discipline à Maurice », a déclaré Annedore Robisch à l’issue de la compétition.

La compétition de dimanche a vu la participation, entre autres, Géraldine de Spéville, championne 2015 à l’île de la Réunion, Bilal Anwar, Patrick Le Bail, Sadafi Sadaf, Isabelle Rouillard et Ethan Narroo dans la catégorie arc à poulie. Dans la catégorie arc Olympique, on retrouvait Sadafi Danyal, Johan Le Bail,  Oomar Mohamudally, Javed Meettoo, Farris Lauthan, Damien Saldo,  Muzzammil Kinoo,  Huzaifaa Buxsoo, Aftab Shamutally, Sadaf Minaal,  Léa Narroo,  Tibault Dupont Certain, Tommy Parfait et Hunayn Lauthan. Dans la catégorie arc nu, les concurrents étaient Joe Rouillard et Saleem Jafar. A savoir que c’est la toute première fois qu’une compétition dans la discipline arc nu, encore très peu répandue, est organisée à l’île Maurice.

Commentaires

Continue Reading

Actualités

Partenariat Maurice-Chine : Mission fructueuse pour la délégation mauricienne

Published

on

Partenariat Maurice-Chine : Mission fructueuse pour la délégation mauricienne

Une délégation parlementaire conduite par la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, et comprenant le Dr Zouberr Joomaye et Kavydass Ramano s’est rendue en visite officielle en Chine du 01 au 06 février 2018 sur l’invitation de Zhang Dejiang, président de la Commission Permanente du Congrès National du Peuple de la République Populaire de Chine.

Durant leur rencontre, la Speaker et le président de la Commission Permanente du Congrès National du Peuple ont fait état des solides relations culturelles, sociales et économiques entre nos deux pays depuis presque un demi-siècle. Toujours, à Beijing, la Speaker et le président de la Commission Permanente du Congrès National du Peuple ont signé un Protocole d’entente en vue de consolider et de renforcer les relations et collaborations existant entre l’Assemblée nationale et le Congrès National du Peuple. Le Protocole vise aussi à promouvoir les interactions parlementaires au sein des forums bilatéraux et internationaux sur des sujets d’intérêt mutuel, en vue de consolider d’avantage les relations amicales et de coopération entre nos deux pays.

Ont aussi été abordés pendant la réunion, entre autres, les projets de développement économique de Maurice présentement financés par la partie Chinoise ainsi que la coopération entre la République populaire de Chine et la République de Maurice pour d’autre projets dans l’avenir toujours dans l’intérêt de nos deux pays.

La délégation a aussi eu une rencontre avec SHEN Yueyue, la vice-présidente de la Commission Permanente du Congrès National du Peuple et Présidente du  Fédération des femmes Chinoises  (All China Women’s  Federation) .  Durant cette réunion, la Speaker et la vice-présidente de la Commission ont mis en exergue la nécessite sur l’émancipation de la femme et en même temps promouvoir l’égalité du genre.  La Speaker a aussi fait état de sa démarche personnelle ayant abouti à l’établissement du Caucus parlementaire du genre pour la promotion de l’égalité du genre au sein de l’Assemblée nationale en décembre 2016.  Les deux dignitaires ont aussi exprimé le souhait qu’avec des échanges et coopérations mutuelles les deux pays pourront ouvrer d’avantage pour la promotion de l’égalité du genre.

A Guangzhou, la Speaker et sa délégation ont été reçues par Huang Yebin, le Vice-président de la Commission Permanente du Congrès du Peuple de la Provence de Guangdong.  Toujours, au centre des discussions furent évoquées, les relations diplomatiques entre nos deux pays.  Sur le plan des relations entre l’Assemblée nationale et la Commission Permanente du Congrès National du Peuple, Huang Yebin se réjouit de la signature du Protocole d’entente entre Zhang Dejiang, le Président de la Commission Permanente du Congrès National du Peuple et la Speaker de l’Assemblée nationale de la République de Maurice.  Il se dit confiant que cet accord va permettre des échanges plus poussés entre les membres du Congrès du Peuple de la Provence de Guangdong et les membres de l’Assemblée nationale de Maurice.

Commentaires

Continue Reading

A la une