Actu de l'ile Maurice
Actualités

Conseil des ministres : Un Small Scale Distributed Generation Scheme pour un plan d’énergie verte

Conseil des ministres : Un Small Scale Distributed Generation Scheme pour un plan d’énergie verte

Le conseil des ministres s’est réuni ce vendredi 13 janvier. Ainsi le dossier de la réintroduction du Leasing Equipment Modernisation Forex Scheme fournira un financement par crédit-bail en dollars américains et euros aux entreprises d’exportations pour étendre et moderniser leurs facilités de production en vue de rehausser leur efficience. La facilité de crédit-bail sera plafonné à un montant de Rs 75 millions par entreprises.

Le Conseil des ministres a également donné son accord à la recommandation du comité ministériel sur le développement du pôle pétrolier et du port, présidé par le VPM et ministre du logement et des terres pour ne donner aucune suite aux négociations avec Dubai ports World (DP World). Il s’agit de propositions de cette société pour le développement du port. Décision prise à la lumière des observations du conseiller en transactions, les relations industrielles potentiellement tendues et les risques de sécurité.

Le Conseil a aussi pris note des dispositions prises par le CEB sous le Small Scale Distributed Generation Scheme pour la mise en œuvre d’un plan d’énergie verte pour les coopératives comme annoncé dans le discours du Budget 2-16/17. L’objectif du plan est de permettre aux sociétés coopératives de produire de l’électricité à partir de systèmes solaires photovoltaïques. Les fédérations et sociétés coopératives bénéficieront d’une allocation unique de 10 mille roupies par kilowatt jusqu’à un maximum de Rs 50,000. Tout excès d’électricité produite serait crédité au compte d’énergie de la fédération ou de la société au CEB sous un mécanisme de facturation nette.

A ce jour , 150 ingénieurs stagiaires ont été placés dans le secteur public afin d’assurer leur enregistrement au Council of Registered Professional Engineers of Mauritius comme le prévoit le budget 2016-2017. Au vu de l’intérêt pour ce domaine, le conseil des ministres a pris note des initiatives afin que des stagiaires puissent aussi être formés dans le secteur privé et cela sous la supervision d’un ingénieur dûment enregistré.

Le cabinet a aussi noté que de nombreux ministères et départements publics ont élaboré une charte des clients, ce qui constitue une forme de dialogue et favorise une compréhension commune au profit des institutions et du public. L’élaboration d’une charte des clients a été rendue obligatoire pour que les fonctionnaires se plient aux normes organisationnelles afin de faciliter une prestation de service optimale a la satisfaction du public.