Actu de l'ile Maurice
Sport Local

Boxe (AG): Plusieurs entraîneurs démissionnent

Boxe (AG): Plusieurs entraîneurs démissionnent 

Une dizaine d’entraîneurs de boxe, issus de différents comités régionaux, se sont vus contraints de démissionner de leur poste pour pouvoir briguer un siège au comité de l’Association mauricienne de Boxe Amateur (AMBA). L’assemblée générale élective est prévue ce dimanche. C’est ce qui ressort de la réunion de vendredi, au cours de laquelle d’autres objets de litige ont été aplanis.

11 des 22 candidats en lice pour les élections de ce dimanche possédaient une licence d’entraîneurs et étaient rétribués par l’AMBA pour leur service au niveau des régions. Or, selon les nouvelles législations, les techniciens, soit les entraîneurs, ne peuvent siéger en comité. Quand ils ont été mis devant les faits, ces candidats ont décidé de rende leur tablier d’entraîneurs afin de mettre à profit leur expérience au service de l’AMBA, mais comme administrateurs.

« Je salue ces entraineurs qui nous ont soumis leur lettre de démission lors de la réunion de jeudi. Ces personnes ont acquis suffisamment d’expérience sur le terrain pour aider le comité », soutien Indiren Ramsamy, président sortant de l’AMBA. Ce dernier exprime ouvertement sa volonté de reprendre le flambeau. Il affirme qu’il veut terminer le travail qu’il a commencé l’année dernière au départ de son prédécesseur, Pascal Telvar.

« Je suis partant pour un autre mandat, car j’ai commencé un travail de restructuration de l’Association que je voudrais terminer, si on veut bien de moi. On a  échéances importantes dans les années, voire les mois à venir, comme les Championnat du monde, les Jeux du Commonwealth en 2018 de même que les Jeux des îles de 2019 et je voudrais être là pour préparer ces évènements. »

Des plans qui pourraient être bousculés dans la mesure où Inside News a appris que le siège de président est visé par un autre groupe de dirigeants, qui se sont mis en campagne depuis la semaine dernière. Même si Indiren Ramsamy semble pouvoir réunir suffisamment de votes pour être élu, il lui faudra convaincre les membres du prochain comité de lui accorder leur confiance. Ce sera une toute autre paire de manche.