Actu de l'ile Maurice
Actualités

Christine Lagarde : « Il y a eu des changements dynamiques dans la région »

Christine Lagarde : « Il y a eu des changements dynamiques dans la région »

Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds Monétaire International est actuellement à Maurice. Ce mercredi 1er février, elle est intervenue lors d’une conférence organisée sur les banques panafricaines. Christine Lagarde a souligné « l’importance de l’expansion rapide de la banque transfrontalière en Afrique ».

Elle se dit étonnée que malgré le ralentissement économique actuel, les entreprises innovent avec la création des applications mobiles et de nouvelles infrastructures en construction. Elle est aussi d’avis que la classe moyenne est en pleine croissance.

Christine Lagarde constate, d’autre part, que depuis la crise financière mondiale, les banques panafricaines et d’autres institutions sont devenues des caractéristiques importantes du paysage financier du continent. « Ils constituent une preuve supplémentaire des changements dynamiques de la région», estime la directrice du Fonds monétaire international. La Managing Director du FMI ajoute que ces institutions « ont comblé l’écart laissé par le repli des banques européennes et américaines depuis la crise ».

Elle déclare que ces banques ont soutenu la croissance de chaque pays avec de meilleurs produits et services. “They have advanced economic integration and helped foster financial inclusion, they have leveraged technologies, including disruptive ones—witness the great gains of mobile banking in Kenya”, a déclaré la patronne du FMI. Christine Lagarde estime que ce sont des avancées importantes qui peuvent offrir des leçons à l’extérieur de l’Afrique.

La croissance des banques panafricaines, dit-elle, intervient à un moment de changement réglementaire dans le monde entier. Ces réformes, stimulées par la crise de 2008, visent à renforcer les défenses contre les crises futures.

Cependant, Christine Lagarde appelle à une vigilance accrue des banques transfrontalières suite à des changements survenus au cours de la dernière décennie dans le secteur financier africain. « L’expansion de la banque transfrontalière a été impressionnante. Dix banques africaines sont désormais présentes dans au moins 10 pays du continent, alors qu’une d’elles est présente dans plus de 30 pays. » explique-t-elle. Cette surveillance, estime-t-elle, présente des défis immenses.

Ci-dessous le discours de Christine Lagarde dans son intégralité (source imf.org)

[gview file=”http://inside.news/wp-content/uploads/2017/02/Financial-Stability-and-Pan-African-Banking-Remarks-for-Conference-on-Cross-Border-Banking-and-Regulatory-Reforms-Christine-Lagarde-IMF-Managing-Director-.pdf”]