Actu de l'ile Maurice
Actualités

Causerie sur les droits humains : sensibiliser les citoyens à respecter les droits d’autrui

Causerie sur les droits humains : sensibiliser les citoyens à respecter les droits d’autrui

Une série de causeries sur le droit humain dans les Citizen Advice Bureaux (CAB) démarrera le mardi 7 février 2017 au CAB de St Pierre. La campagne de sensibilisation se fera tout le long de l’année pour couvrir les 35 CAB à Maurice.

Echelonnée jusqu’à novembre 2017 pour terminer au CAB de Vacoas, la formation ciblera quelque 2 000 personnes pour permettre aux citoyens de mieux connaître leurs droits et leurs responsabilités. Ce projet du Bureau du Premier ministre et de la National Development Unit bénéficie du soutien de la Commission Nationale des Droits Humains.

Le programme, d’une durée de trois heures, comprend trois modules : une introduction aux droits humains ; où canaliser les complaintes en cas d’abus de la force policière ; et les droits des prisonniers. La constitution de Maurice et le rôle de la Commission Nationale des Droits Humains seront aussi au programme. Les causeries seront animées par les officiers de la Commission Nationale des Droits Humains.

Cette campagne de sensibilisation se situe dans le cadre de la politique du gouvernement visant à inculquer une culture des droits humains parmi les citoyens. Cela se traduit par le renforcement du cadre législatif, la préparation d’un plan d’action qui a pour objectif d’intégrer les meilleures pratiques des droits humains dans les politiques et programmes au niveau sectoriel, et la formation et la sensibilisation des citoyens y compris les groupes vulnérables.

L’objectif est de sensibiliser les citoyens à leurs droits au sein de la société tout en les encourageant à respecter les droits d’autrui. L’éducation aux droits humains favorise l’établissement de sociétés respectueuses des valeurs de dignité humaine. En effet, une connaissance des droits humains par un nombre élevé de femmes et d’hommes est essentielle afin que ces droits deviennent une réalité pour la société dans son ensemble.

Cette campagne au niveau des CAB avait été initiée en août 2011 dans le cadre d’un programme de formation et de sensibilisation. A ce jour, quelque 6 000 citoyens ont été formés et sensibilisés, dont une centaine de membres d’organisations non-gouvernementales.