Actu de l'ile Maurice
Actualités

Ex- BAI: « Les souscripteurs en ont ras-le-bol » affirme Salim Muthy

Ex- BAI: « Les souscripteurs en ont ras-le-bol » affirme Salim Muthy

Le porte-parole des clients du Super Cash Back Gold et du Brammer Asset Management a réuni la presse ce jeudi 09 février. Salim Muthy a fait part de ses inquiétudes et sa colère quant au sort des victimes du crash de la BAI. Une centaine de clients étaient, d’ailleurs, présents à l’hôtel Saint-Georges, Port-Louis en ce jour férié.

Salim Muthy a d’emblée souligné ne pas être intéressé  à savoir qui sont les responsables dans le crash de la BAI. « nou pa interesser koner ki sanla kin cause crash, nu envi koner couma pou rembours nou nou cass » explique le travailleur social. Ils réclament à ce que leur argent leur soient remboursés.

Concernant le « repayment certificates » en janvier dernier, Salim Muthy affirme qu’à ce jour, aucune somme n’a été versée sur le compte des clients. « kan pou coumens payer ? » se demande ce dernier. Il allègue qu’il n’y a eu aucune  explication sur ce certificat.

Il est revenu sur l’enquête initiée par la Financial Intelligence Unit sur les placements douteux. Salim Muthy déclare que les clients n’ont pas reçu de lettre les informant que leurs cas ont été référés à l’ICAC ou aux autres autorités.

Le  porte-parole du comité des victimes SCBG réclame une rencontre au plus vite avec le Premier ministre Pravind Jugnauth ainsi que le nouveau ministre de la Bonne Gouvernance, Sudhir Seesungkur.

Salim Muthy affirme que l’affaire BAI a laissé des séquelles. « zordi kan trouv nou lekonomie kot inn arriver c’est acoz crash BAI ». D’autre part, il a déclaré que le comité de soutien n’hésitera pas à réclamer des dommages, si besoin est.