Actu de l'ile Maurice
Actualités

Huit villas ultraluxueuses signées Wilmotte pour l’île Maurice

Huit villas ultraluxueuses signées Wilmotte pour l’île Maurice

L’architecte français signe un programme très haut de gamme qui s’installera dans le domaine privé le plus luxueux de l’île. Le ticket d’entrée vers ce rêve démarre à 10 millions d’euros.

Lorsque Anahita, le domaine privé le plus prestigieux de l’île Maurice avec ses villas, ses deux hôtels de luxe et son golf 18 trous, se lance dans un nouveau programme immobilier, pas question de faire dans la demi-mesure. Le cap retenu est résolument celui de l’ultraluxe. Noyées dans la verdure des 213 hectares de jardins tropicaux des lieux, huit «demeures» signées de l’architecte de renommée internationale Jean-Michel Wilmotte devraient prochainement voir le jour.

«J’ai voulu un style très contemporain, tout en rappelant bien que l’on se trouve à Maurice et nulle part ailleurs», précise Jean-Michel Wilmotte. Inspiré par des ruines en basalte aperçues sur le terrain, il a créé pour chaque maison un portique monumental en pierre volcanique de l’île. Pour accompagner ce design de haut vol, les demeurent jouissent d’une situation exceptionnelle: posées sur le golf avec (pour quasiment toutes) vue imprenable sur la mer. La mangrove, cette forêt humide, est préservée en premier plan, juste agrémentée d’une plage de sable fin et équipée de pontons privatifs pour accéder directement à la mer.

Évidemment, avec de vastes terrains pour des villas de 5/6 chambres avec 2 piscines offrant 800 à 1 100 m² habitables, les prix sont à l’unisson. Compter 9,8 millions (3 200 m² de terrain et 800 m² habitables) à 13 millions d’euros (les plus grandes parcelles mesurent 5118 m² et les plus grandes villas offrent plus de 1100m²). Deux piscines équipent généralement ces demeures, l’une plutôt tournée vers l’intérieur et directement accessible depuis plusieurs pièces, la seconde étant orientée vers les perspectives lointaines. D’autres disposent également de jacuzzi, espaces de massage et salle de fitness.

Jusque-là, les villas déjà présentes sur le site se vendaient plutôt autour d’un prix déjà conséquent de 3 à 3,5 millions d’euros. La clientèle du resort est surtout française, suisse ou originaire du Benelux et trois acheteurs auraient d’ores et déjà manifesté un fort intérêt.