Actu de l'ile Maurice
Actualités

Après un accouchement forcé : Un vétérinaire se sert de fil de raphia pour refermer la plaie

Après un accouchement forcé : Un vétérinaire se sert de fil de raphia pour refermer la plaie

Devendra Jeddeu, un éleveur de Montagne Longue, accuse un vétérinaire du ministère de l’Agro-industrie d’avoir pratiqué un accouchement forcé sur sa vache. Qui plus est, selon lui, le vétérinaire aurait fait plusieurs points de suture à l’aide d’un fil de raphia. Une déposition a été consignée à la police et au département des vétérinaires à Réduit. Une enquête est ouverte.

« Mo bisin recommence à zéro. Mo vache laitière mem ti pé donne moi mo bouché manzé » : c’est le cri de cœur de Devendra Jeddeu, un éleveur de Montagne Longue.

Il a été contraint de démolir son étable pour pouvoir retirer sa vache morte.

Dans la soirée du 8 février, l’animal a poussé son dernier cri. Cela après un accouchement forcé pratiqué par un vétérinaire du ministère de l’Agro-industrie. Selon l’éleveur, l’animal, qui était pleine, a fait une chute brutale. Et elle est restée à terre pendant des heures. Inquiet, Devendra fait appel aux services vétérinaires de Réduit.

Dans la soirée, le vétérinaire s’est présenté chez lui et a examiné l’animal. C’est alors que, selon lui, il a pris un cutter et a pratiqué une entaille profonde à l’anus de la vache. L’animal, selon l’éleveur, saignait abondamment. « Mo vache ti abate net. Couma dir li pé mort. Li fine tire bébé là par so l’anus. Mo pensé li ti bisin fer ça par so bassin. Après li fine coude li avec di fil rafia », peste Devendra.

Ce dernier invite le ministre de l’Agro-industrie à se pencher sur la situation des éleveurs à Maurice. Avec la mort de sa vache laitière, l’éleveur a encouru une perte d’au moins Rs 150 000, selon lui.

Sollicité, le Dr Deodass Meenowa, chef vétérinaire au ministère de l’Agro-industrie, nous a confirmé l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités. Il n’a pas voulu commenter ce cas pour le moment.

Inside.News est en présence de la vidéo de la vache décédée mais par respect pour les internautes et les animaux, nous ne diffuserons ces images choquantes. 

Texte: Emma Chelumbrum