Actu de l'ile Maurice
Actualités

Secteur manufacturier : les raisons de s’approvisionner à Maurice

Secteur manufacturier : les raisons de s’approvisionner à Maurice

Dans un monde où chaque jour est important dans le cycle de production, parce que les consommateurs recherchent des livraisons de plus en plus rapides, l’interruption de la chaîne de production peut poser problème, spécialement avec l’instabilité politique ou alors le mécontentement des travailleurs poussant vers des grèves. Mais aucun de ces deux facteurs ne touche Maurice, selon le site sourcingjournal.

Qui plus est, le pays est connu pour être un ‘investment-friendly’ avec des règlements souples et des règles de lois sûres. La langue officielle est l’anglais, ce qui peut grandement aider dans la communication pour les acheteurs et les grandes marques internationales.

La Banque mondiale a classé Maurice en ‘pôle position’ en Afrique en 2016 en termes de facilités que le pays offre pour faire des affaires et classé premier encore au World Economic Forum Global Competitiveness Report en 2015.

Le site ajoute que les infrastructures de pointe et des industries modernes qui possèdent des technologies dernier-cri aident à attirer des investisseurs pour faire des affaires.

En conclusion, le site estime que Maurice est bien placé comme un ‘golden triangle’ connectant l’Asie, l’Australie et l’Afrique et certains estiment que Maurice pourra devenir la capitale des affaires de l’Afrique. Alors que le commerce se rend davantage fragile, ce sont des pays tels que Maurice qui profitent des franchises des droits de douane avec les Etats Unis, sont plus aptes d’avoir des parts dans le secteur manufacturier.

Maurice est connu en tant que la nation la plus innovatrice dans l’Afrique Subsaharienne. Le pays travail afin de se rétablir en matière d’approvisionnement. Plusieurs compagnies ont pris note – notamment des marques telles Zara, Adidas, Levis, Calvin Klein ou Mango. Dans un monde où le cycle de production compte alors que le client cherche une livraison plus rapide, des perturbations dans les chaînes d’approvisionnements peuvent poser des problèmes.

Selon le site, sourcingjournal, la langue officielle de Maurice, qui est l’anglais peut améliorer la facilité de communication pour les acheteurs et les marques d’approvisionnements.

La banque mondiale a classifié Maurice à la première place en termes de facilité de faire des affaires.

Les infrastructures de pointe et des usines avant-gardistes ont aussi fait de Maurice un choix attirant pour l’innovation. Cela, alors que le pays modernise son secteur manufacturier.

Maurice est dans une « golden triangle » liant l’Asie, l’Afrique et l’Australie. Il y en a aussi ceux qui pensent que le pays deviendra le capital d’exploitation de l’Afrique.

Plusieurs producteurs manufacturiers de textiles et de vêtements sont flexibles avec les commandes et ajoutent de la valeur de par leur contribution à la conception des produits.

Des 1500 produits que Maurice exporte à plus de 150 pays autour du monde, le textile et les vêtements sont les principaux produits d’exportations.

Les opérateurs à Maurice ont investi massivement dans les équipements afin de réduire le temps du cycle de production et la plupart de ces usines sont verticalement intégrées. Les unités de textiles sont très flexibles quant à la quantité des commandes et ajoutent de la valeur ajoutée à travers le design des produits, selon Geerish Bucktowarsing, Division Manager d’Enterprise Mauritius.

“Aujourd’hui, certaines entreprises peuvent livrer des échantillons dans un temps relativement court parce qu’elles se font aider par le système CAD (computer aided system) dans lequel elles ont investi massivement », dit Girish Bucktowarsing. Des 1 500 que Maurice exporte vers 150 différents pays, le textile est le plus gros.

Source: https://sourcingjournalonline.com/country-profile-sourcing-mauritius/

Texte : Sweety Seerutton