Actu de l'ile Maurice
Actualités

Après avoir obtenu gain de cause face à l’animatrice Teyssandier : «Je suis soulagée» dit la gouvernante mauricienne

Après avoir obtenu gain de cause face à l’animatrice Teyssandier : «Je suis soulagée» dit la gouvernante mauricienne

Joanne Dimba se dit soulagée après sa victoire.  Cette mauricienne de 38 ans était embauchée comme gouvernante par l’animatrice française  Carinne Teyssandier au noir. Cette dernière ne respectait pas les conditions de travail. La mauricienne avait cherché recours à la justice française et a obtenu gain de cause devant le  conseil de Prud’hommes de Créteil. Après plus d’un an de bataille juridique Joanne Dimba sera indemnisée pour la somme de Rs 35,000 (soit environ Rs 1,400,000).  «J’ai vécu un véritable calvaire.  Avec cet argent je vais à présent rembourser les gens qui m’ont aidée.  Je souhaite obtenir des papiers pour avoir le droit d’exercer en France.  Je compte travailler encore un peu en France afin d’aider ma mère et de pouvoir construire une maison. Je retournerai ensuite à Maurice» a confié Joanne Dimba à Inside News.

Virée en 2015, Joanne Dimba avait dû chercher de l’aide auprès de bons samaritains pour subvenir à ses besoins.  «C’est honteux que je n’ai pas eu le soutient des autorités mauriciennes malgré mes sollicitations. Mais je suis fière d’être mauricienne. Je n’ai pu que compter sur l’aide de quelques amis. » confie Joanne Dimba.    L’avocate de Joanne Dimba , Anne-Constance Coll avait considéré le  cas de la mauricienne comme de « l’esclavagisme moderne ».

De son côté, Carinne Teyssandier avait  nié, dans la presse française, avoir exploité la Mauricienne. L’animatrice explique avoir plaidé coupable afin que « son cauchemar » se termine. « Nous avons tout fait pour lui obtenir le droit de travailler, mais nous n’avons pas réussi. Je lui ai alors proposé de lui payer un billet retour. Elle a refusé et m’a attaquée en justice », avait confié Carinne Teyssandier sur voici.fr.