Actu de l'ile Maurice
Actualités

Diffusion de fausses nouvelles: La Miss Mauritius 2016/2017 porte plainte

Diffusion de fausses nouvelles: La Miss Mauritius 2016/2017 porte plainte

Bessika Bucktawor n’a pas tardé à réagir après la diffusion d’un faux article sur elle.  La Miss Mauritius en titre, qui va bientôt représenter Maurice sur la scène internationale, a porté plainte au Central Criminal Investigation Department (CCID) lundi.

Samedi dernier un article provenant d’un faux site avait fait état que la Miss Mauritius 2016/17 et Miss World Mauritius 2017, Bessika Bucktawor, avait été arrêtée à l’aéroport de Heathrow à Londres, en Angleterre, avec deux kilos de cocaïne. Bessika Bucktawor a tout de suite démenti cette information sur sa page Facebook. «The “article” about cocaine or whatever is fake. I’m in Mauritius, at home ! Kindly stop sharing that thing…actions will be taken soon to know who did it.. thank you for your support, » avait-elle écrit sur sa page Facebook.

Quant à Primerose Obeegadoo, du comité d’organisation du concours Miss Mauritius, elle condamne sévèrement cet acte malveillant.  « Je lance un appel à tous les Mauriciens afin de nous aider à retracer le coupable.  C’est une très mauvaise publicité pour l’île Maurice.  Cela aurait pu arriver à n’importe  qui.  Bessika Bucktawor travaille très dur pour faire briller l’image de notre île.  C’est une Miss irreprochable.  Je ne comprends pas pourquoi on a voulu nuire à son image.  Nous laissons l’enquête suivre son cours afin que le coupable soit retracé au plus vite », a-t-elle déclaré à Inside News.

Bessika Bucktawor s’est dit choquée quand elle a pris connaissance de ce qui a été circulé sur sa personne. « Je ne connais même pas ces internautes qui se sont permis de m’insulter. Ceci a causé beaucoup de tort à moi ainsi qu’à ma famille. En tout cas je ne sais pas qui veut nuire à ma réputation. C’est une étape que je surmonterai avec courage afin de représenter l’île Maurice dignement. Je profite de l’occasion pour remercier tous ceux qui me soutiennent dans ce moment difficile et je ferai de mon mieux afin de découvrir ceux ou celui qui est derrière cet infâme article, » a-t-elle confié à Inside News.