Actu de l'ile Maurice
Agenda

À la gloire du Dieu Shiva

À la gloire du Dieu Shiva

Cette fête dédiée au dieu Shiva constitue l’une des plus anciennes et importantes célébrations du calendrier hindou. En ce vendredi 24 février, les fidèles offriront une prière spéciale « Char Pahar ki Puja » au Dieu Shiva.

Le Maha Shivaratree signifie la « grande nuit de Shiva », Dieu de la destruction et de la création. « Selon la mythologie hindoue, en cette nuit sans lune, Shiva avait bu du poison (Hala Hala). Il l’a gardé dans sa gorge afin de sauver le monde de la destruction. Sa gorge est devenue ainsi bleue. Pour atténuer cette douleur, les dévots lui ont versé de l’eau sur le cou », explique l’achargar Azaghen Mootooveeroo.

C’est pourquoi à l’approche de Maha Shivaratree, ils sont plusieurs milliers de pèlerins à converger vers le Ganga Talao à Grand-Bassin. Ils s’y rendent pour aller chercher cette eau sacrée. Lors du pèlerinage, ils portent sur les épaules un kanwar. « Le kanwar est une structure en bambou. Il démontre la dévotion et sacrifice de ceux qui entament cette longue marche vers le lac sacré », indique notre interlocuteur.

L’eau sacrée

Une fois à Grand-Bassin, les pèlerins récoltent l’eau sacrée avant de rentrer chez eux. Lors de la grande nuit de Shiva, les fidèles se rendent au shivala le plus proche pour assister au ‘Char Pahar ki Puja’. Cette prière spéciale débute à 18 heures pour prendre fin à 6 heures le lendemain. Elle a lieu en quatre parties, soit toutes les trois heures. Durant la veillée, les dévots vénèrent le shiva lingum. Au cours de la nuit, le prêtre procède au Shiv Abhishek.

« Le Shiv Abhishek est un bain sacré et rafraîchissant lors duquel cinq éléments sont utilisés. De l’eau est d’abord versée généreuse- ment sur le shiva lingum. Ensuite, le prêtre verse du lait, du lait caillé, du miel, du beurre clarifié (mantègue) et du sucre. Mais, avant de verser chacun de ces éléments, le shiva lingum est lavé abondamment à l’eau », explique  l’achargar. Ce rituel est accompagné de récitations du mantra « Om Namah Shivaya » et de chants pieux.

Par la suite, le shiva lingum est drapé d’un tissu de couleur blanche, symbole de pureté. Après l’application du « bhasma » au shiva lingum, le prêtre place du riz et des fleurs tout autour. Des feuilles de Bilva Patra sont finalement déposées. « Les feuilles de Bilva Patra sont les éléments essentiels pour accomplir le Shiv Abhishek. Elles désignent la fraîcheur et le succès de la prière », précise-t-il. L’achargar souligne que le Maha Shivaratree est caractérisé par un jeûne avant et durant la célébration.