Actu de l'ile Maurice
Monde

Suède: Un conseiller municipal veut instaurer «une pause sexe» quotidienne

Suède: Un conseiller municipal veut instaurer «une pause sexe» quotidienne

Per-Erik Muskos, un conseiller municipal de la ville d’Övertorneå (Suède) souhaite instaurer des « pauses sexe ». L’élu de 42 ans a proposé que les entreprises permettent à leurs employés de rentrer chez eux une heure chaque jour pour faire l’amour. Ces « pauses sexe », censées favoriser la productivité, seraient rémunérées par l’employeur.

« Des relations de meilleures qualités »

Pour Per-Erik Muskos, permettre aux salariés de « décompresser » ne peut qu’être bénéfique à l’entreprise. « Il y a des études qui montrent que le sexe permet de rester en bonne santé », affirme le conseiller municipal qui assure que la mesure mettrait également un terme à l’absentéisme.

De plus, cette mesure pourrait grandement améliorer les relations entre conjoints et leur permettre d’avoir « des relations de meilleures qualités » car, c’est bien connu, les couples accusent une perte de désir et une chute de leur libido à cause du travail.

« Le sexe est une denrée rare dans de nombreuses relations longues. La vie quotidienne est devenue stressante, les enfants sont à la maison, il faut s’en occuper. Cela pourrait être l’occasion pour les parents d’avoir du temps rien qu’à eux », a ainsi expliqué Per-Erik Muskos.

Comment contrôler l’usage de cette pause ?

Toutefois, cette « pause sexe » n’est pas sans poser quelques problèmes. Comment s’assurer que le temps concédé au salarié est bien utilisé pour une pause coquine ? « On ne peut pas garantir qu’un salarié ne préfère pas sortir se balader à la place », admet Per-Erik Muskos..

L’élu, qui ne dit rien non plus sur les célibataires au sein des entreprises, est si certain de sa proposition qu’il a confié à l’AFP ne pas voir comment elle pourrait être retoquée.