Actu de l'ile Maurice
Actualités

Chiens errants: Submergée de requêtes, la MSAW fait appel à la collaboration du public…

Chiens errants: Submergée de requêtes, la MSAW fait appel à la collaboration du public…

La MSAW se retrouve face à une situation où de nombreuses personnes font appel à leurs services autour de la prolifération des chiens errants. Si certains affirment que beaucoup de chiens malades viennent faire du désordre devant chez eux, d’autres affirment que ces chiens errants sont agressifs. Il y a même des cas, où des personnes, dont des enfants, se sont fait attaquer par des chiens errants. Suite à de nombreuses plaintes dans diverses régions, la MSAW se doit de poursuivre le ramassage pour éviter des incidents, des cas d’agression ou encore une propagation de maladies. Selon la MSAW, le ramassage se fait dans les endroits où beaucoup de plaintes sont enregistrées.

Un problème de taille affronte la MSAW. Des personnes qui luttent pour la protection des animaux entravent l’exercice de ramassage des chiens errants. Ainsi, les officiers de la MSAW se retrouvent bien souvent dans des situations difficiles et se font même agresser par des membres du public. Les demandes d’intervention en ce qui concerne les chiens errants ne cessent d’augmenter et la MSAW fait toujours appel à la responsabilité des propriétaires. “Beaucoup de personnes laissent leurs chiens errer et lorsque le fourgon passe, ils se montrent agressifs, voire violents, et font tout pour forcer les officiers à relâcher les chiens capturés. Il faut savoir que les officiers doivent suivre les dispositions légales. Selon l’Animal Welfare Act, si la MSAW capture un chien sur la route, il faut que le propriétaire le récupère au Dog Pound à Port Louis en s’acquittant des frais requis, comme stipulé dans la loi.

Il y a aussi des propriétaires qui ne veulent plus s’occuper de leurs chiens et ainsi font appel à la MSAW. Comment procèdent alors les officiers? Lorsqu’il y a des requêtes spéciales, il y a bien évidemment des frais à payer, surtout en ce qui concerne le transport puisque le fourgon doit impérativement changer sa route et aller directement chez la personne pour récupérer le chien. Le responsable ajoute que “bien souvent dans ce genre de cas aussi, il y a une perception que la MSAW récupère des chiens sans autorisation. On nous informe que cela est tout à fait faux. Il est même arrivé que des officiers ont dû porter plainte à la Police. Les officiers de la MSAW suivent strictement un planning spécifique en ce qui concerne leur trajet de tous les jours et à la fin de la journée, ils donnent un feedback au département de l’Inspectorat.

C’est dans cet optique, que la MSAW lance un appel aux propriétaires de bien garder leurs chiens dans leur cour et de ne pas les laisser errer.

Par ailleurs, les chiens capturés peuvent être récupérés au Dog Pound de Port Louis en déboursant Rs3000 dans un délai de trois jours, selon l’Animal Welfare Act. Des chiens en bonne santé sont placés dans le service d’adoption mais malheureusement pour d’autres, il faut avoir recours à l’euthanasie puisqu’il y a un espace et des ressources limités. La MSAW assure que l’euthanasie se pratique selon les normes et par une équipe qualifiée.