Actu de l'ile Maurice
Actualités

La « Clean Up Mauritius and Embellishment Campaign » démarre ce dimanche à Floréal

La « Clean Up Mauritius and Embellishment Campaign » démarre ce dimanche à Floréal

Une campagne de nettoyage, intitulée « Clean Up Mauritius and Embellishment Campaign » débutera ce dimanche 5 mars. C’est ce qu’a annoncé le vice-Premier ministre, Showkutally Soodhun, lors d’un point de presse, ce mardi 28 février. Cela fait suite à une réunion du comité interministériel, dont il est le président.

Cette campagne, qui sera lancée au centre de jeunesse de Floréal, sera inaugurée par le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Cette démarche s’étalera tout au long de l’année. Il y aura des sous-comités, chapeautés par les Private Permanent Secretary (PPS),  dans toutes les régions de l’île pour s’assurer du bon déroulement de cette initiative. Le ministre des Terres et du Logement fait un appel à responsabilité de la population pour garder le pays propre.

Par ailleurs, il a mis en garde contre les brebis galeuses qui opèrent à la Beach Autority. Il dit que son collègue Étienne Sinatamboo, ministre de l’Environnement, prendra des mesures contre la Beach Authority, car il est d’avis que « cet organisme, qui est sous l’égide du ministère de l’Environnement, ne peut prendre la décision unilatérale concernant le délai à donner pour aller camper, ne peut se faire sans son accord  », martèle Showkutally Soodhun.

En effet, c’est la déclaration du directeur de la Beach Authority qui est visée et qui avancé que les règlements relatifs au camping stipulent que chaque campeur doit s’acquitter d’un dépôt de Rs 3 000 pour obtenir un permis. La demande doit se faire 21 jours à l’avance. « Ce n’est pas logique, en tout cas ce n’est pas une décision du gouvernement », souligne-t-il. Il dit que des sanctions ne sont pas à écarter.