Actu de l'ile Maurice
Actualités

Journée de la Femme : les 6 revendications de Rezistans ek Alternativ

Journée de la Femme : les 6 revendications de Rezistans ek Alternativ

« Li regretab ki bann politik tradisyonel pe depli an pli perverti zurne internasyonal fam ». C’est le sentiment exprimé par le parti de gauche dans le cadre de la Journée internationale de la Femme, célébrée le 8 mars prochain.

Face à la presse ce samedi 4 mars, Dany Marie, un des membres de Rezistans ek Alternativ, a fait part de son mécontentement quant à la situation de la femme dans notre société. Elle a laissé entendre que cette journée a perdu de sa valeur à cause des partis politiques, « Sa selebrasyon la, inn devinn kuma enn lekours ant sa bann parti la pou servi fam kouma enn obze, dan kontext zot pratik kliantelsim elektoral ». Selon l’intervenante, il n’y a aucune réflexion et  revendication quant à l’avancement des droits de la femme dans notre société.

Rezistans ek Alternative a fait part de ses revendications dans le cadre de la Journée internationale de la Femme et de l’indépendance de Maurice. Parmi, une reconnaissance pour la lutte qu’a menée Anna de Bengal. « Parski li ti premye fam ki ti dibut pu la liberte lor later Moris », explique Dany Marie. La deuxième revendication concerne l’amendement constitutionnel pour que la femme puisse disposer de son corps quand bon lui semble. L’égalité et la parité hommes/femmes, une réforme électorale pour encourager la participation de la femme dans la politique, un salaire minimal et en dernier les membres réclament que l’âge  légal  pour un mariage passe de 16 à 18 ans.