Actu de l'ile Maurice
Actualités

La Cambuse : le groupe Currimjee réclame Rs 200 M à Ah Yan

La Cambuse : le groupe Currimjee réclame Rs 200 M à Ah Yan

Le groupe Currimjee contre-attaque et réclame à Georges Ah Yan et à son partenaire Bruno Savrimootoo Rs 200 millions par rapport à la contestation que ces derniers mènent pour que la plage de La Cambuse reste publique et n’accueille pas un projet hôtelier. C’est en cour industrielle que la plainte a été logée par le groupe Currimjee.

Malgré que des procédures juridiques aient été enclenchées contre eux, Georges Ah Yan n’en démord pas : « Nous pou rézister contre sa plainte la et nou pou ale la Cour industrielle ». C’est dans trois semaines qu’il ira en cour pour la contestation, le temps pour lui de se procurer les services d’un avocat et ceux d’un avoué.

La première plainte officielle du groupe Ah Yan est toujours en cour et il trouve cela complètement absurde de la part du promoteur du projet hôtelier Le Chaland, à La Cambuse, de réclamer des dommages alors qu’aucun verdict n’est encore prononcé. Il qualifie cela comme une « intimidation ».

Georges Ah Yan explique que, selon l’Environmental Protection Act (EPA), un citoyen a le droit de porter plainte s’il pense qu’il y a une éventuelle injustice contre ses intérêts. Le défenseur des plages nous dit qu’il a bien l’intention de livrer une bataille pour sauver les plages publiques des griffes de grosses écuries financières.

Pour rappel, le promoteur du projet hôtelier a porté plainte, car son projet a été retardé par les protestions de Georges Ah Yan et de Bruno Savrimootoo.

M.M